17/02/2017

René Gimenez alias "Jim" et son piano à bretelles

On parle souvent de Gualdo à la Trivalle... Qui n'a pas connu René Gimenez alias "Jim" pour les carcassonnais ? Toujours souriant avec son accordéon, c'était l'ami de tous les noceurs. Il faut dire qu'il en connaissait un rayon sur le répertoire de bal musette...

jim

De la java au tango, il jouait presque toujours d'oreille et en lui sifflotant la mélodie le "Juke box" de Jim se mettait en route... Les fêtes de quartier ne connaissaient que Jim. Hélas son accordéon s'est tu à jamais en 2005, au grand désespoir de tous ses nombreux amis. La fin d'une époque où des gens simples et populaires amenaient de la gaieté en ville.

jim___________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2017

Commentaires

Une vraie figure de Carcassonne ...dont le souvenir reste et la fierté de l'avoir connu. Un brave type comme on dit! Il n'y avait pas besoin de prendre rendez-vous pour lui parler.

Écrit par : Authier | 17/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire