27/05/2013

Une hirondelle fait-elle le printemps ?

Puisqu'aujourd'hui aucun média ne souhaite reconnaître que la pétition initiée en janvier dernier pour protester contre plusieurs années d'incurie dans la Cité de Carcassonne, a fait avancer les dossiers mis sous la pile. Qu'elle a obligé les collectivités territoriales et l'état a déployer des moyens pour son entretien. Qu'elle a mis sur la place publique les "petits arrangements entre amis" opérés au détriment de l'ensemble des amoureux du site. Enfin, qu'elle a informé sur les responsabilités de chacune des administrations au sein d'un comité de pilotage opaque dont d'ailleurs, nous ne savons toujours pas qui le dirige, qui le nomme, qui en fait partie. Voilà un bien étrange fonctionnement dans une démocratie élective, où ceux qui décident sont ceux qui n'ont été choisi par le peuple lors d'un scrutin. A mon sens, la faiblesse de la France depuis quelques décennies c'est l'incompétence ou la légèreté de l'élu, obligé de remettre ses décisions dans les mains de fonctionnaires tout puissants.

Ce qui avance

fiente.jpg

La tour de la chapelle noyée sous 1m3 de fientes de pigeon

mai.jpg

En mai, l'épais matelas de fientes a été nettoyé. Malheureusement, l'obturation des ouvertures par des grillages afin d'éviter l'entrée des pigeons se fait attendre. Dans quelques temps, il faudra tout recommencer...

faucon2.jpg

On a aperçu un faucon. Suffira t-il a faire fuir les pigeons ?

P1170513(1).JPG

En janvier, c'était le rodéo des véhicules dans les lices pour ne pas abimer leurs amortisseurs sur les pavés.

lices.jpg

En mai, la calade a été entièrement refaite. Le gazon a été semé de chaque côtés et des billes de bois ne permettront plus aux véhicules de labourer le terrain.

Ported'Aude3.JPG

En janvier, une eau pestilentielle coulait à travers la muraille de la porte d'Aude

mur.jpg

En mai, il semble que l'on ait réussi à colmater la fuite

barba5.jpg

En janvier, le chemin couvert menant à l'église St-Gimer était une jungle

Barbacane.jpg

En mai, on a débroussaillé cette friche immonde. Plusieurs éléments d'époque médiévale sont à nouveau visibles (escalier, voûte...). Malheureusement, on n'a pas débarassé les remparts des lierres incrustés dans la pierre. Si cela devait rester ainsi, il y aurait fort à parier que les tomberaient de la muraille sous la pression des racines.

basilique.jpg

Les travaux promis depuis des mois ont enfin débutés à la basilique. Mgr de la Soujeole pourra dire la messe sans prendre l'eau des gouttières sur la tête. Reste encore le problèmes des pigeons... Dimanche, il n'y avait toujours pas d'eau bénite dans les bénitiers, pour éviter de se signer avec la merde des pigeons.

bancs.jpg

Du mobilier urbain a été posé dans un jardin sans gazon en face de la basilique

984193_454430187984394_937597255_n.jpg

Ceux du jardin du Prado viennent d'être remplacés (voir article du 24 mai). Pourquoi donc n'ont-ils pas de dossier ?

043.jpg

En janvier, on voyait les tubes en pvc sortir à la porte de Rodez.

content1 (6).JPG

En mai, du remblai a été apporté à cet endroit

Ce qui stagne ou recule

panneau.jpg

A l'entrée du château comtal, le panneau installé par les Monuments nationaux n'indique toujours pas le musée archéologique. Par contre, il n'oublie pas de mentionner la boutique de souvenirs que le visiteur ne pourra pas manquer. Pourquoi? Il entrera et sortira obligatoirement par là dans le circuit des visites.

herbes.jpg

Au pied de la porte Narbonnaise et dans l'ensemble des lices, les herbes atteignent un mètre de haut. On nous dira qu'il a beaucoup plu, mais à Carcassonne on attendra juillet pour que tout soit cramé. Ainsi, nul besoin de passer la tondeuse... Allez visiter les châteaux de la Loire, une région où la pluviométrie est plus importante que dans l'Aude. Tout y est nettoyé régulièrement !

herbes remparts.jpg

Sur les remparts (ici, porte d'Aude), les fleurs sauvages et autres herbes sont fixées sur la muraille. Selon Gauthier Langlois (historien médiéviste), la valériane contribue à la dégradation des maçonneries.

jardin.jpg

Pendant ce temps, au château comtal dans le domaine du seigneur administrateur de la Cité... Là, tout n'est que calme, luxe et volupté...

ornières.jpg

Dans les lices, à la hauteur du théâtre Jean Deschamps, des ornières de 30 cm de profondeur

____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Commentaires

cher martial Andrieu nous n'avons pas besoin de reconnaissance les faits parlent d'eux meme si les élus sont trop fiers pour ne pas en parler tant pis mais nous en sommes convaincus et c'est magnifique de voir que nos actions portent leurs fruits c'est réjouissant ......

Écrit par : constance pressoirs | 27/05/2013

Répondre à ce commentaire

C'est mieux quand les choses sont écrites, car cela ôte aux résistants de la dernière heure le bénéfice d'une action qui par un effet d'aubaine, ils seraient tentés de récupérer. On les voit déjà poindre à l'horizon

Écrit par : Martial Andrieu | 27/05/2013

Répondre à ce commentaire

En tout cas, ne boudons pas notre plaisir de ce qui a été fait, c'est déjà un bon début... Espérons que la prise d'élan soit bénéfique pour sauter tous les obstacles et réaliser tous les travaux de la longue liste...

Écrit par : Stéphane | 27/05/2013

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce petit "rappel" en photos.
Par étape, on avance mais que le chemin est encore long...................Vigilance plus que jamais de rigueur!

Écrit par : LE GOASTELLER Marie-Thérèse | 27/05/2013

Répondre à ce commentaire

C'est une bonne chose de rappeler grâce à l'initiative de Martial, ce que la pétition a pu remuer pour en arriver à ce stade.
Mais ce sont les images qui parlent d'elles mêmes!
Et là pas de contestation possible!

Écrit par : Reynes Antonia | 28/05/2013

Répondre à ce commentaire

Je "valide" votre commentaire, Antonia, la pétition à l'initiative de Mr ANDRIEU, a fait bien des "remous" mais quand on voit ces photos d'avant "horribles" et d'après MAGNIFIQUES, suite à l'impact positif de celle-ci, je pense que, s'il fallait avoir encore une fois recours à une pétition pour la Cité et Carcassonne, JE SERAI A NOUVEAU PARTANTE SANS HESITATION!!!!!

Écrit par : LE GOASTELLER Marie-Thérèse | 28/05/2013

Écrire un commentaire