12/02/2017

Ce qui est caché dans la Cité n'a pas de secret pour nous !...

2668250633.JPG

Dans la cour du château comtal (Premier plan sur cette photo) sous une dalle de béton, il y a une salle que l'on tient hors de la vue des publics. Et pourtant...

patrimoine

Sous la dalle en béton, les vestiges de la Cité à l'époque romaine

2183730268.jpg

Au dessus de cet habitat se dressait au XIIe siècle une chapelle dédiée à la vierge. Peut-être aurait-on pu ne pas fermer totalement à la vue, ces vestiges. Par exemple, en plaçant au dessus de la mosaïque et à hauteur de la chape en béton, un verre d'une belle épaisseur. On aurait pu admirer tout ceci par transparence, mais je ne suis pas architecte et j'ignore les contraintes techniques Les Monuments nationaux qui administrent la Cité de Carcassonne ont montré cette mosaïque dans un reportage télévisé du journal de 20h de France 2. L'espace de 20 secondes seulement... le temps de nous faire saliver et puis, la porte s'est refermée à clé.

patrimoine

Au dessous se trouvent des vestiges d'une rare beauté de l'époque où la cité était habitée par les Gallo-Romains. Les restes d'une villa de la fin du 1er siècle de notre ère avec ses murs en grès et une splendide mosaïque, sont dans un parfait état de conservation.  

patrimoine

Parties de la mosaïque

patrimoine

Nous nous sommes procurés des photographies et nous en faisons profiter.

patrimoine

Une note interne du 27 février 2006 signée de Madame Patrica Corbett - administratrice du château - indique que "Le diagnostic réalisé par SOCOTEC sur la solidité de la dalle de la cour d'honneur couvrant la mosaïque soulève des problèmes d'ordre structurel importants qui mettent en cause la solidité générale de cette partie de l'édifice. En conséquence, l'accès au public et au personnel à la salle de la mosaïque ainsi que l'organisation de toute manifestation ou rassemblement de groupe de visites sur la dalle de la cour d'honneur est INTERDITE. Qu'en est-il aujourd'hui ?

patrimoine

__________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2017

Commentaires

J'ai eu la chance quand j'etais gamin ( dans les années 50)de pouvoir admirer ces mosaïques un maçon amis de mon père travaillais à sa restauration et nous y à introduit.

Écrit par : HIERHOLTZER | 12/02/2017

Répondre à ce commentaire

c'est une habitude ou tradition carcassonnaise ?? cacher les belles choses ou les ignorer , ainsi que les belles personnes qui ont fait notre histoire locale ?? pour vivre heureux ,vivons caché !

Écrit par : marcelle | 27/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire