20/06/2013

L'orchestre Jeanoely

L'orchestre Jeanoly a fait ses premières armes au "Café Calmet" à la libération. Cet établissement aujourd'hui disparu se trouvait sur l'actuel parking de la place Gaston Jourdanne (en face des impôts). Les mois qui suivirent la libération de la France, tout le monde dansait dans les rues le soir et il fallait bien des formations pour assurer la partie musicale. Par la suite, l'orchestre a animé les fêtes de St-Gimer et de la Trivalle selon le programme établi au café Roldan, dont nous parlerons prochainement. Les meneurs de la fête s'appelaient: Labazuy, Gimenez, Bajouet, Rajol, Chésa, Franc...

1869831671.jpg

1er rang de droite à gauche: Yves Daniel, Angel Marson, Edouard Montanuy, Raymond Dellong
2e rang: Duchan, Denis Marson, Jean-Elie Gagliozzo (dit Jeanoely)
 
______________________________
 
© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

08:38 Publié dans Orchestres de bal | Tags : musique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Lorsque j'étais enfant, j'ai "participé" aux Fêtes de la Trivalle: les "trivalliens" de cette époque construisaient des chars décorés qu'ils amenaient faire le tour de la ville... Les carcassonnais, comme beaucoup de français, avaient besoin d'oublier les années noires, ils chantaient et dansaient à la moindre occasion! Le consumérisme forcené (plus la télévision...) a arrêté tout ça, hélas... Autres temps... Parmis les "meneurs" des fêtes de la Trivalle, il manque l'incontournable "Goualdo" et aussi, mon père, Michel Caujolle. Amicalement.
Guy Caujolle

Écrit par : caujolle Guy | 21/06/2013

Les commentaires sont fermés.