09/07/2013

Les élèves du Petit lycée de Carcassonne (1884-1885)

Je viens de mettre la main sur une photographie de classe du lycée de Carcassonne pour l'année scolaire 1884-1885. Ce qui la rend encore plus intéressante, c'est qu'il y a inscrit au crayon le nom des élèves...

img269.jpg

1er rang (assis):

Antoine Rousseau, ?, Bouffet, Xiffre, Pitarre, Joseph Ambry, ?, Roussel, Magné, Sempé, Cazanou.

2e rang (assis):

?, Dhers, ?, Polère, Vidal, Bouteillé, ?, Cau, ?, ?

3e rang (debout):

Carretier, Etienne Embry, ?, Raucoule ou Rancoule, Yan, Jean Arthozoul, Devèze, Raymond Esparseil, Justin Farge, Le Bourhis, ?, Jonca.

Parmi ceux qui devinrent célèbres ou eurent une acrtivité reconnue à Carcassonne, on peut noter:

Raymond Esparseil (architecte et fils de Marius Esparseil, inventeur de la mine de Salsigne), Jean Sempé (Docteur, adjoint au maire et créateur du théâtre de la cité en 1908), Pierre Polère (Imprimeur).

On retrouve d'autres noms:

Cazanou (commerçant à la cité, rue St-Louis?), Arthozoul (Commerçant en articles de pêche, rue de la liberté?), Ambry (Droguiste, rue de Verdun?).

___________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

10:35 Publié dans Écoles | Tags : lycée | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

Le magasin ARTOZOULS à l'angle des rues Clémenceau et liberté était spécialisé en articles de chasse et pêche.
Donc à revoir l'identité de l'élève en photo.

Écrit par : jacques blanco | 09/07/2013

Ou bien, revoir l'orthographe du nom inscrit au crayon.

Écrit par : jacques blanco | 09/07/2013

c'est curieux qu"il n'y ait pas le nom des professeurs.

Écrit par : pagé | 09/07/2013

Je pense avec une quasi certitude ( la ressemblance est frappante ) que le barbu en haut à gauche est mon arrière grand-père, Louis-Urbain ANDRIEU, qui fut directeur du Petit lycée pendant 30 ans et pris sa retraite en 1909. Il avait passé sa thèse de droit et terminé ses études de lettres classiques en 1879.

Écrit par : REVEL Michèle | 05/10/2013

Les ARTHOZOUL avec un H, étaient fabricants de filets de pêche dans la rue des chalets.
Ce qui pourrait expliquer la confusion.

Écrit par : jacques blanco | 10/07/2013

Au cours du XIXème siècle, il y avait différentes écoles comme le lycée, le séminaire et la Pension Montès. Quelqu'un aurait-il des infos sur cette pension Montès ?
Merci de les partager.

Écrit par : Brigitte | 10/07/2013

Rectif,aprés recherches.
Deux frères ARTOZOUL ont créé au 19 eme une dynastie,l'un dans la fabrication de filets de pêche,
l'autre dans leur commercialisation.Plus les cannes,et les "garbustes".
l'un à l'angle des actuelles rues Clemenceau et Liberté.
L'autre rue des chalets.
SOURCE:Olivier ARTOZOUL.

Écrit par : jacques blanco | 10/07/2013

Pour info : je viens de découvrir une carte de visite Joseph Ambry Négociant Grand Rue, 66 Carcassonne

Écrit par : Jean | 30/11/2013

Les commentaires sont fermés.