24/09/2013

Mystère symbolique au Jardin du calvaire

1.JPG

Le Jardin du Calvaire dont l'entrée se situe en haut de la rue Voltaire, n'a fini de livrer tous ses mystères. Passez l'imposant portail d'entrée, qui au passage mériterait une couche d'anti-rouille et un coup de peinture, et arrêtez-vous devant la statue de Notre-Dame. Prenez un peu de recul et regardez-bien au sol...

2.jpg

Les galets de couleurs différentes dessinent les trois croix du Golgotha (en haut) et une frise qui ressemble à un œil (en bas) à moins que ce ne soit une représentation terrestre. Approchons-nous de plus près...

3.jpg

Voici ce qui se dessine clairement à cet endroit...

4.JPG

Au centre, un galet de couleur rouge n'est visible que lorsque le soleil se situe à une certaine heure de la journée.

5.JPG

Ce galet de couleur rouge se trouve au centre du cercle...

____________________________________

Merci à Hedwige Sanchez

patrimoine

Vous pouvez retrouver bien d'autres mystères dans le livre ci-dessus. Il est vente dans les librairies de Carcassonne et sur le site de l'éditeur.

patrimoine

L'énigme du Calvaire est notamment évoquée dans quatre de ces revues

www.liber-mirabilis.com

___________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Commentaires

cela représente je pense la crucifixion de Jésus au milieu de brigands c'est trop beau et on y marche dessus sans savoir ce que cela représente sacrilège .....merci pour cette découverte ....

Écrit par : constance pressoirs | 24/09/2013

MERCI MONSIEUR MARTIAL ANDRIEU VOTRE RUBRIQUE EST TRES ?TRES INTERRESSANTE

Écrit par : marie Saleun | 24/09/2013

En recherchant dans les écrits de Mr Antoine Labarre, celui-ci a fait état d'un souterrain qui traverse la rue Voltaire, que l'on a decouvert lors de travaux dans cette rue dans les années 50/60 et qui partait du Calvaire...

Écrit par : mamichou | 24/09/2013

Sans parler, Madame Mamichou, des tranchées couvertes en zig-zag creusées pendant la guerre dans les boulevards pour servir d'abri. C'est Jean Guilaine qui l'écrit dans son auto-biographie, page 66.

Écrit par : BOULBES Denis | 24/09/2013

Denis, il fait beau, va marcher! Je te remercie pour l'info, et pour l'extrème précision de cette dernière, mais les écrits de mon oncle existent bel et bien et jer ne crois pas qu'ils fassent référence à la guerre ou au livre de Mr Guilaine. Allez, poutous quand même!

Écrit par : mamichou | 24/09/2013

Les trois croix représentent le Golgotha, le cercle le monde et l’œil le regard de l'esprit???

Je suis catholique, croyant et pratiquant, respectueux des signes, je pense cependant que l'on ne peut pas dire que marcher sur ces pierres est un sacrilège!
Des foules de Carcassonnais ont piétiné ce dessin évêques et curés en tête et heureusement car sinon, placé où il est personne ne pourrait visiter le jardin du calvaire.

Écrit par : Authier | 24/09/2013

J'ai visité maintes et maintes fois le calvaire sans remarquer pourtant ces dessins garnis de cailloux dans un cercle.
Effectivement on est obligé d'y marcher dessus, puisque c'est en plein passage, pourtant cela doit signifier quelque chose...

Écrit par : antonia Reynes | 24/09/2013

"Des chercheurs qui cherchent ... on en trouve"
Le cercle peut représenter le monde et la pierre rouge le centre du monde. Pour les juifs Jérusalem est le centre du monde, les chrétiens en ont déduit que le centre était le Golgotha, l'endroit précis où la croix a été planté. La couleur rouge est celle du sang. Des textes anciens disent que le Christ doit venir opérer le salut du monde en son centre. Quant au dessin autour du point central il pourrait représenter l'homme? Si cela est le cas il y a une explication ...
On peut chercher encore et toujours.

Écrit par : Authier | 24/09/2013

J'ai consulté le chanoine Marcel BORIES historien,et specialiste du calvaire.
A sa connaissance,l'oeil ne représente aucun symbole chrétien,la calade actuelle ne peut pas être celle d'origine (1827),donc le calepinage,qui s'en est suivi est peut être fantaisiste.

Écrit par : jacques blanco | 25/09/2013

Moi aussi

Écrit par : def | 12/11/2014

Les commentaires sont fermés.