07/10/2013

En bref...

eau.jpg

Samedi 12 octobre 2013 : l'Association des Amis de la Ville et de la Cité de Carcassonne vous propose une promenade inédite commentée par Jacques Blanco, consacrée à l'alimentation en eau de la Cité depuis la deuxième moitié du 19e siècle. Puits, fontaines, citernes, captages et prises d'eau dans l'Aude, vous allez tout savoir sur ce problème crucial qui concerne depuis toujours la vie quotidienne des habitants de la Cité.
L'occasion unique de découvrir le patrimoine de la Cité sous un angle inédit.

Rendez-vous
jardin Pierre et Maria Sire, sous le Pont Vieux. Départ:14h30
Se munir de bonnes chaussures, car ascension de la Porte D’Aude.

_________________________________

canal_du_midi_01.jpg

Plusieurs amoureux du patrimoine se sont émus lors de l'inauguration de l'exposition "Les contours d'un détour, ou comment le canal évita Carcassonne de 1681 à 1810", présentée par le CAUE en collaboration avec le Centre des Monuments Nationaux au Château comtal de la cité, qu'il n'ait été fait aucune citation à Luce et Francis Teisseire pendant les discours. Pourtant, si l'on en croit ces mêmes passionnés les travaux présentés sont largement empruntés à ces deux humbles chercheurs.

img421.jpg

Luce et Francis Teisseire

img420.jpg

Ceux qui se pâment et qui dressent les petits-fours ne devraient pas oublier les chevilles ouvrières, sans lesquelles ils ne pourraient pas faire grand chose...

Exposition sur le Canal du midi

Cité de Carcassonne (château comtal)

Tous les jours de 9h30 à 17h

jusqu'au 31 décembre 2013

____________________________

0_1.jpg

Le figuier qui avait grandi dans le Pont vieux a été coupé par les services municipaux. Il risquait de mettre en péril l'équilibre des pierres taillées à cet endroit. Nous espérons qu'il est définitivement mis hors d'état de nuire...

______________________________

gestapo.jpg

La dépêche a consacré hier, à son tour, un très bel article concernant la nouvelle destination de l'ancienne villa de la Gestapo. Je pense que Carcassonne peut s'enorgueillir d'avoir su conserver ce triste témoin d'une terrible époque, là où d'autres villes l'ont rasé. Bien sûr, ce n'est pas pour glorifier les actes ignobles d'une idéologie barbare mais pour dire à nos enfants: "Ne laissez plus commettre de telles ignominies!"

0_1 (2).jpg

L'indépendant, hier

Si bien sûr, je suis à l'initiative de cette demande dans laquelle je me suis senti encore une fois bien peu soutenu au départ, il est indispensable que je remercie ceux et celles qui m'ont apporté leurs conseils indéfectibles.

Pablo Iglesias, Christine Zajderman, Marie-Chantal Ferriol, Madame Plessis-Garric, Jacques Blanco

S'il convient de remercier Jean-Claude Pérez pour la sage décision qu'il a prise, je n'oublie pas son adjointe à l'urbanisme, Tamara Rivel.

Dans vingt ans peut-être... Ma fille passera devant cette maison et dira à son enfant: "Tu vois, c'est grâce à papy que ce lieu est encore debout". Ce jour-là, j'aurai gagné mon salaire...

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Commentaires

eh! bien voila tout est bien qui finit bien bravo a tous les intervenants pour la maison de la gestapo je suis fière d'en connaitre quelques membres....au moins deux
pour le pont vieux il est plus esthétique sans son figuier
et félicitations au couple qui s'occupe des archives et qui sont la mémoire du patrimoine .....la je me sent toute petites a coté de ces eminentes personnes....dans tout l'ensemble

Écrit par : constance pressoirs | 07/10/2013

Je sais bien que le figuier risquait d'abîmer les pierres mais il était bien joli et un peu de "sauvage" sur les pierres... Mais j'avais certainement tort !

Écrit par : Mirelha | 07/10/2013

Très émouvant votre dernier commentaire sur le blog!
Votre "bataille" n'est pas encore terminée....

Écrit par : LE GOASTELLER Marie-Thérèse | 07/10/2013

Merci Martial pour cette réussite, et Merci à Monsieur le Maire pour avoir pris cette sage décision. Reste à attendre la réalisation.

J'affirme que les propos relatés par le journaliste C.S.B. de l'article de la dépêche d'hier, à l'encontre de l'association des riverains de l'avenue Roosevelt sont déplacés et inappropriés; il m'est impossible de penser que Monsieur le Député Maire de Carcassonne ait pu tenir de tels propos.
Cela me désolerait, ainsi que les mille et quelques personnes qui ont signé avec nous.

Écrit par : garric-plessis | 07/10/2013

Bravo ! Une fois encore je trouve formidable que vous vous soyez battu jusqu'à la victoire pour que cette maison ne soit pas détruite. Notre pays a plus que jamais besoin de ces phares .. Je crois savoir que certains à Montpellier se battent aussi avec beaucoup de difficultés. Et si, fort de cette réussite, vous montiez une association nationale pour la préservation de ces maisons ?

Écrit par : Sigaud Dominique | 09/10/2013

oui Mirelha ...J'aime les bâtisses , et les vieilles pierres , les maisons d'antan et les petits ponts de bois ...et de pierres que traversaient naguère ...mais j'aime aussi les arbres ; ....mais l'arbre doit tomber !...
Aurait-on pu le déplacer ....?

Écrit par : Marie | 15/10/2013

Les commentaires sont fermés.