09/10/2013

Les gardes-barrière

Depuis l'automatisation des passages à niveau, le métier de garde barrière a peu à peu disparu. Il n'est pas certain que la sécurité se soit renforcée avec cette mesure puisque chaque année on enregistre de nombreux accidents à ces points de passage. A Villalbe, sur la ligne Carcassonne-Quillan il y avait deux passages à niveau, contre un seul maintenant. Le premier à l'entrée principale du hameau était tenu par la famille Eps. Le second, 500 mètres plus loin en direction de Limoux avait été confié à M. Julié puis à la famille Arly. Je suis souviens quand un véhicule voulait franchir la voie, que l'agent SCNF tournait la manivelle qui permettait de soulever la barrière. Cela donnait lieu à un bonjour, comment ça va? Aujourd'hui que sont devenues les maisons des gardes-barrières? Elles ont été achetées par des particuliers et souvent transformées. Cependant, elles ont toutes un point commun. Celui de posséder un puits et un numéro sur leur façade. Si vous voulez voir comment cela fonctionnait, regardez-donc le film "le petit baigneur" avec Louis de Funès. Il y a une scène qui a été tournée à un passage à niveau à Azille, hélas détruit depuis.

1199166065.JPG

Le passage à niveau à l'entrée de Villalbe

1047687342.JPG

La  seconde maison du garde barrière à la sortie de Villalbe a été transformée. Sur la gauche, l'ancien passage à niveau.

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Commentaires

et voila comment on supprime des métiers plutot sympathiques tout est automatisé plus rien d'humain,villalbe doit etre un joli petit village ...ou il fait bon vivre certainement .....

Écrit par : constance pressoirs | 09/10/2013

Les commentaires sont fermés.