10/10/2013

On fouille, square Lucie Aubrac...

 

1_1(1).jpg

La municipalité de Carcassonne a entrepris le projet de rénovation du parking situé à l'angle des rues Tomey et de la liberté, avec l'ajout d'un espace scénique dévolu aux concerts pour animer ce quartier de la Bastide. Ce chantier a mis à jour des vestiges du passé historique de Carcassonne, qui selon les archéologues ne fera pas avancer considérablement la connaissance de ce lieu. Les découvertes sur place se résument au dallage d'une maison dont la datation remonterait au XVIIIe siècle.

0_1(1).jpg

D'après les informations transmises sur le terrain auprès des chercheurs par J. Blanco, il serait vain de fouiller en profondeur; les finances ne le permettent pas. Il s'agit donc de fouilles préventives menées par l'Amicale Laïque sous la direction scientifique de Marie-Elise Gardel.

1_1(2).jpg

Frédéric Loppe procède aux relevés sur l'ancien rempart, qui entourait la Bastide St-Louis jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Le mur en pierre de taille sera restauré et mis en jour d'une manière convenable. La municipalité cherche à valoriser cet endroit qui jusque-là, laissait indifférent le passant.

0_1.jpg

Mathieu Enjalbert sur le chantier de fouille

1_1.jpg

L'actuel square Lucie Aubrac est situé sur le côté gauche du bastion St-Martial. Ce bastion a été restauré sous le mandat Chésa. Il se trouve sur le boulevard Sarraut, face au jardin André Chénier.

img173.jpg

Voici une vue du futur boulevard Omer Sarraut au XVIIIe siècle. Le mur d'enceinte avant le bastion St-Martial (à droite) est une partie des remparts médiévaux qui entourent encore la Bastide à cette époque, avec leurs fossés matérialisés par la rangée d'arbres. A la fin du XVIIIe siècle, ils seront abattus et remplacés par des boulevards. Sur une partie des fossés visibles ici, on a construit l'immeuble Lauth, actuellement le restaurant Chez Fred.

remparts.jpg

Voici un vestige de ces remparts qui sépare l'immeuble Chez Fred de la résidence Liberté, rue Tomey. Il coupait la rue et rejoignait l'autre partie. Celle qui va être bientôt restaurée et qui est en cours d'étude.

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013

Commentaires

Bonjour Mr Andrieu,
pourriez vous me dire d'où provient la vue du futur bd Omer Sarraut au XVIIIème siècle?
car j'ai la même à la maison ....
merci de me répondre

Écrit par : Valérie Dabo | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Elle provient du Cartulaire de Mahul

Écrit par : Martial Andrieu | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Valérie,
C'est un extrait d'une gravure d'ensemble de la ville au 18 eme .
C'est l'historien Mr HENRI ALAUX qui la utilisé sans doute la première fois, pour illustrer "la poste aux chevaux".
Le dessin à certainement été exécuté depuis "Cantegril" actuel cimetiere St Vincent.
La provenance surement les archives départementale de l'Aude.

Écrit par : jacques blanco | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Comme mise en valeur de vestiges on fait mieux dans le genre. Je dirai même que c'est dégeu...... non non ce n'est pas moi qui suis vulgaire ! peut être qu'une arcade pour rejoindre l'autre côté de la rue .... mais comme je ne vois pas l'ensemble ?

Écrit par : Rivière Blanchard | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Frédéric Loppe est l'un de nos meilleurs archéos, ses fouilles de sauvetage sont toujours enrichissantes et ont permis de sauvegarder quelques petits bijoux dans le Bourg Neuf. Merci à lui !!

Écrit par : lobabel | 17/02/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire