25/01/2014

La route minervoise, la belle ombragée (5)

En 1911, le gouvernement américain créé la Standard Oil Company of New-York ou SOCONY. Cette dernière dépose en 1920 la marque Mobiloil. La SOCONY-VACUUM nait en 1931 de la fusion avec VACCUM OIL, puis devient le 10 octobre 1955 Socony Mobil Oil Corporation. C'est à ce moment là que Mobil décide d'implanter dans Carcassonne trois Stations services. La première sur l'avenue du général Leclerc, en face de la Roseraie, dont les gérants furent MM. Sautrai, Gironis et Gorlin (Carcassonne-Cité). La seconde, après le pont de la paix sur la route de Toulouse, gérée successivement par MM. Gay, Saez, Triay et Gorlin (Carcassonne-Pont de la paix). Enfin, la troisième fut celle de M. Jean Dousse (Carcassonne-Midi).

2014-01-25_09h15_49.png

La Station Mobil de la route Minervoise est créée en 1956 sur les anciens chais des vins Pidoux-Vidal. A ces débuts seul un bureau et quelques pompes, concurrencées par M. Malacamp qui tenait juste derrière une Etoile du midi qui distribuait de l'essence sous la marque BP. Sur cette photo, on reconnaît de gauche à droite: Georges Garcia, Louis Lloret, Mme Dousse, Jean Dousse et Yves Storaï.

dousse.jpg

Madame Dousse au milieu des pompes dont la cuve contenait près de 70.000 litres de carburants. On servait uniquement dans cette station de l'essence et du Super, pas de gasoil. Le prix du litre était aux environ de 0,50 centimes de francs (anciens francs).

dousse2.jpg

Chaque semaine les camions livraient le carburant produit par la raffinerie de Frontignan(Hérault). Elle produisait des gaz liquéfiés, du Kérosène, du fuel, de l'essence et du pétrole. La plus ancienne raffinerie de France (fondée le 19 juillet 1878) qui produisait jusqu'à 6 millions de tonnes par an, fermait le 12 décembre 1985. C'est maintenant un dépôt pétrolier.

velo.jpg

Jean Dousse, cheville ouvrière de l'ASC cycliste, recevait en 1967 lors du Grand prix du Midi-Libre l'équipe BIC. On reconnaît de gauche à droite: Jean Dousse, Theillière, Milési, Campagnaro, Lemaileyer, Bolley, Grain et Guiot.

dousse3.jpg

Dans les années 1960, la station service s'est agrandie avec un garage pour l'entretien des véhicules: vidanges, pneumatiques...etc. Le quartier était très fréquenté par les ouvriers des mines de Salsigne et de la Someca, des villages du Minervois, des touristes. Que de belles voitures s'arrêtèrent à la pompe: Cadillac, Caravelle, Frégate...etc. Les services de la préfecture étaient aussi clients de M. Dousse.

dousse4.png

Une des plus belles: La Simca Chambord

dousse6.jpg

Qui n'a pas connu ses bidons d'huile? Indispensables car les voitures faisaient de l'huile plus que maintenant et les moteurs chauffaient bien davantage. On vidangeait également tous les 2000 ou 5000 km. Ah! l'odeur de ces bidons, véritables fléaux écologiques.

dousse7.jpg

L'entreprise Mobil distribuait des cadeaux aux clients les plus fidèles, mais c'était le gérant qui devait les payer. Au tout début, on donnait des bas puis des verres, des assiettes, des fauteuils, des montres, des chaises longues... Ci-dessus, un verre Mobil des années 1960 illustré par de vieux tacots. La station service vendait aussi des glaces qui venaient de chez Gelso, rue Antoine Marty.

dousse8.jpg

En 1970, M. Dousse laissera la gérance à M. Conquet. Le premier choc pétrolier en 1974 réduira les marges de l'entreprise et sa rentabilité. Jean Dousse reprendra la station à partir de 1987: "Nous ouvrions la matin à 6 heures jusqu'au soir 22 heures." Puis tout s'arrêta définitivement en 1992; la station fut détruite, les pompes enlevées, la cuve remplie de sable. Un page de l'histoire de la route Minervoise venait de se tourner, laissant un grand vide sur un axe qui n'a plus que des souvenirs à offrir.

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

je ne me rappelle pas du tout cette station mais il y en a tellement qui ont disparue celle ci était surement très importante vu sa grandeur et sa fréquentation il y en avait une aux 4chemins ou j'ai travaille d'ailleurs c'était "esso" je crois bien mais plus récente que celle ci ...merci de faire revivre ces anciens commerces .....

Écrit par : constance pressoirs | 25/01/2014

que de souvenirs vous me faite revivre monsieur Andrieu mes parents ont habités au dessus de la station on vois les fenetres des appartements sur une de vos photos j ai passé une bonne partie de ma jeunesse monsieur et madame Dousse était de braves gens j aurais beaucoup de souvenirs a evoqués de ce quartier super Merçi monsieur

Écrit par : claret | 25/01/2014

Bonjour,

Je suis né en 1956 , année de la création de la station , et j'habitai Cité Albignac de l'autre coté du canal. Je me souvient très bien de ce lieu ou mon père , alors CRS à Carcassonne, faisait régulièrement le plein de carburant pour la Panhard jaune familiale, achetée route de Toulouse.
Que de bons souvenirs .....

Écrit par : silvi Patrick | 27/01/2014

Les commentaires sont fermés.