08/02/2014

Michel Massé (1869-1937), bienfaiteur de la ville

Michel Massé.jpg

Michel Massé (à droite) fut de ses hommes que la mémoire sélective de la ville a oubliée. Peut-être étaient-ils trop nombreux dans son genre pour que l'on leur attribuât a titre posthume la place qu'ils méritaient. Cordonnier et chausseur de son état, Michel Massé tenait un magasin dans la rue de la gare, en face de l'actuel Monoprix depuis 1897. A sa mort, l'emplacement fut occupé par les chaussures André.

MUNIC TOMEY.JPG

Il occupe la fonction de Conseiller municipal sous la mandature d'Albert Tomey depuis 1929. Michel Massé est sur cette photo, le troisième au second rang à partir de la droite. A cette époque, c'est un cumulard. Non pas dans le sens d'aujourd'hui, où nos élus empilent les fonctions électives rémunérées comme d'autres les pièces de Légo. Il s'investit dans les associations caritatives, sociales et humanistes.

goutte.jpg

Voici ses états de service:

Délégué cantonal des société de Secours mutuels (1932-1936)

Commissaire aux comptes de l'Union mutualiste

Membre du conseil d'administration du Sou des écoles laïques (1903-1937)

Membre du conseil d'administration des bains douches (1919-1937)

Membre du conseil d'administration de la Goutte de lait (1924-1937)

Membre du comité de patronage des habitations à bon marché

Président de l'Union des mobilisés des vieilles classes

Distinctions honorifiques

Officier de l'instruction publique

Chevalier du mérite agricole

Médaille d'or de la mutualité

Médaille de bronze de la prévoyance sociale

lettre.jpg

Michel Massé mourra sans avoir pu obtenir la Légion d'honneur faute de temps...

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

pour moi totalement inconnu...;

merci pour toutes les lacunes que tu combles

Écrit par : gougaud | 08/02/2014

Répondre à ce commentaire

Je rejoins Mr Gougaud dans son commentaire!

Un "grand cumul de mandats" mais dans le sens le plus noble du terme!

Merci à vous Mr Andrieu de combler "mes lacunes".

Écrit par : LE GOASTELLER Marie-Thérèse | 08/02/2014

Merci Martial d'éclairer ces figures délaissées de Carcassonne.
Pour les commémorations ordinaires ou extraordinaires de nos compatriotes, on peut constater que hors de la fratrie, point de reconnaissance.

Écrit par : Marie | 09/02/2014

Répondre à ce commentaire

la goutte de lait j'en ai entendu parler mais je ne connaissais pas son origine ni qui l'avait instaurée heureusement qu'ily avait certains dirigeants exemplaires et il y en aura encore .......

Écrit par : constance pressoirs | 16/02/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire