18/07/2014

L'hôtel de ville sous le soleil de Mexico!

On va sans doute trouver prétentieux qu'un artiste qui vient de se produire dans le cadre du festival de Carcassonne, fasse lui-même le compte-rendu de sa prestation dans un blog dont il est l'unique rédacteur. Et pourtant... c'est le seul moyen dont il dispose pour relayer son concert auprès des personnes n'ayant pas pu y assister. Quelles sont les raisons à cela? Si la presse locale a bien annoncé celui-ci et qu'il faut reconnaître qu'elle a bien fait son travail, en revanche elle n'a pas assuré le service après-vente. Or, les artistes indépendants qui ne passent pas sur les ondes de radio, ni à la télévision ont besoin plus que les cadors du show-business de cette publicité pour exister. Notons, que nous sommes les plus nombreux mais la puissante minorité marchande de disques écrase tout sur son passage. Que fait la presse locale? Elle consacre chaque jour de grands article à ces "vedettes", dont le talent qui lui est reconnu résulte le plus souvent de l'abattage publicitaire qu'il produit: Vu à la TV. C'est le même schéma que les marques de lessives. Sauf qu'ici, le lessivage intervient au niveau du cortex, en des réflexes pavloviens d'hystérie collective. La presse doit vivre et joue sa survie et pour cela, encence des spectacles même mauvais car elle est aussi annonceur et vit essentiellement de la publicité achetée par le festival et les producteurs. D'ailleurs souvent, les producteurs de "vedettes" polyphosphatées appartiennent aux mêmes groupes de presse et majors du disque. C'est toute une industrie à faire du fric au détriment de la qualité artistique.

1.jpg

Martial Andrieu rendait hommage à Luis Mariano ce mercredi soir dans la cour de l'hôtel de ville. On fête cette année le centième anniversaire de la naissance du ténor basque.

2.jpg

16 succès de Luis Mariano: Mexico, La belle de Cadix, Granada, Valencia... Plusieurs rappels en fin de spectacle et un public debout reprenant en choeur ces tubes de légende. Après une heure et demie, seul sur scène, le Carcassonnais que je suis était heureux d'avoir donné du plaisir à des gens qui ont bien besoin en ce moment.

3.jpg

L'hôtel de ville affichait complet soit 220 personnes au total. Ceux qui n'avaient pas pu entrer pour des raisons de sécurité, écoutaient pieusement dans la ruelle Rolland située à l'arrière de la cour. On notait les présences de MM. le maire et la première adjointe, les directeurs du festival et celui de la SACEM. Il y avait également des anciens élus de la précédente majorité, qui avait programmé ce spectacle dans le festival off. Une séance de dédicace de mon disque en hommage à Mariano eut lieu et me permit de goûter aux félicitations et à l'engouement pour ce type de musique.

Crédits photos

Julien Roche (Mairie de carcassonne)

____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

Bonjour Martial,
Rien n'est prétentieux dans ce que tu dis, puisque c'est la vérité;
Tu nous a fait passer une belle soirée, et la cour de l’hôtel de Roland va raisonner pour quelques semaines encore des airs de luis Mariano que tu interprètes magistralement.
Merci Martial,
Je t'embrasse affectueusement
Isabelle

Écrit par : Isabelle CHESA | 18/07/2014

Merci Isabelle pour ta présence et celle de ta maman. Amitiés. Martial

Écrit par : Andrieu Martial | 18/07/2014

N'étant pas à Carcassonne je n'ai pu assister au récital.
Même si la presse est restée muette dans l'après récital, j'ai pu lire malgré tout, écrit par d'autres que vous, de très bonnes critiques à votre endroit et que la soirée a été belle.
Dans le fond, le bouche à oreilles, même sur des réseaux sociaux, n'est-elle pas la meilleure des publicités.

Écrit par : Brigitte | 18/07/2014

Bravo et merci pour cette belle soirée.

Écrit par : mamichou | 18/07/2014

Vous nous avez fait rêver !!! excellente interprétation ...comme d'habitude. a quand, une même soirée dans la saison prochaine au Théâtre Municipal.
Sans avoir besoin d'imprésario......et s'évader des tournées habituelles.
A bientôt je l'espère, amicalement.
Pierre-Baptiste

Écrit par : Pierre-Baptiste | 18/07/2014

Superbe Soirée

Écrit par : Marie | 19/07/2014

belle soirée , Martial nous a émerveillé avec ses chansons pleines de soleil ..

Écrit par : constance pressoirs | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.