05/09/2014

Plan du souterrain allemand dans la Cité de Carcassonne

Terminé, les hypothèses plus ou moins farfelues entretenant les légendes ! Cette fois, nous avons mis la main sur un plan réalisé par l'architecte Henri Nodet, architecte en chef des monuments historiques à Carcassonne après la guerre.

plan réduit.jpg

À gauche, nous voyons clairement que les forces d'occupations avaient creusé un souterrain partant des fossés du château comtal, jusqu'à la tour du trauquet. Ce conduit passait sous les places Cros-Mayrevieille et Marcou.

plan salle.jpg

Sous la place Marcou, le souterrain rejoignait une ancienne salle médiévale de l'église Saint-Sernin, rasée à la Révolution française. Cette salle existe toujours et son accès se fait par une trappe, située sur la place.

plan puits.jpg

Après la guerre, une partie de ce souterrain a été comblé par le forage de puits de comblement. Le départ du conduit se situe en dessous du pont de pierre menant au château comtal et passe sous la barbacane de celui-ci.

ourtal.jpg

Un dessin réalisé par le peintre Jacques Ourtal en 1944 est sur ce point, très évocateur...

________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

Tout le dossier est aux archives de l'Aude, et j'ai écrit un long article à ce sujet sur mon blog voilà quelques mois... Mais c'est un sujet que certains détestent nous voir aborder !

Écrit par : lobabel | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

Ce plan n'émane pas des Archives départementales. J'ai pour ma part également travaillé le sujet sur ce blog, voilà quelques mois.
D'une manière très large et pas seulement sur les souterrains, certains en effet n'aiment pas l'exhumation des archives de l'occupation.
Le combat continue

Écrit par : Martial Andrieu | 05/09/2014

J'avais lu en effet votre article, et le mien vous était dédié. Je suis contente que vous ne baissiez pas les bras, au moins, nous serons 2 !
Vous pouvez lire mon post à l'adresse suivante: loababel.eklablog.com (rubrique "Cité de Carcassonne", article du 22 février dernier...)
Bonne continuation,
Fabienne Calvayrac

Écrit par : lobabel | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

Comme toujours tu aimes à nous surprendre Martial, mais les hypothéses farfelue dont tu parles ne sont que légitime dès qu'on parle de souterrain. J'avais d'ailleurs expliqué à l'époque de ton article l'utilité même de ces souterrains.

Je pense que petit à petit on devient moins petit comme j'ai d'ailleurs pu te l'exposer par courrier, entre passionné on avance....

Écrit par : sln11220 | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

Oui la Cité a des souterrains.
Avant d'être un produit touristique, la Cité était une forteresse .
Et on ne peut imaginer, à voir, la sophistication du système défensif que les souterrains, éléments majeurs de défense, soient absents.
Pour citer des auteurs de l'histoire de la Cité, Jourdanne signale un souterrain trouvé vers 1850 reliant la grosse tour de la Barbacane au Moulin du Roi.
Cros-Mayrevieille en signalait un qui partant de la Tour du Grand Burlas et traversant le glacis de la Cité, se dirigeait vers l'Aude au point où le ruisseau d'Agulhane coupe la route de Saint-Hilaire.
N'est-ce pas par un souterrain que les habitants de la Cité s'enfuirent nuitamment lorsque Roger Trencavel fut fait prisonnier en 1209?

Écrit par : Marie | 05/09/2014

Répondre à ce commentaire

nous ne sommes qu'au début des découvertes souterraines tout cela est passionnant et mérite d'être "creusé" profondément merci Martial de toutes ces informations

Écrit par : constance pressoirs | 07/09/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Disposé bénévolement et gracieusement à réaliser pour vous des dessins en 3D (Trois dimensions) de vos souterrains.

Cordialement,

Jean-Louis DELATTRE - Aix-en-Provence

Écrit par : DELATTRE | 29/11/2014

Répondre à ce commentaire

votre lien n'est pas valide, pourriez vous le reposter svp?

Écrit par : edised | 15/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire