09/09/2014

Paul Barrière (1920-2008), fondateur de la coupe du monde de rugby à XIII

584804702.jpg

Paul Barrière était né à Espéraza (Aude) le 8 juin 1920, à une époque où l'US Quillan allait être sacrée Championne de France de rugby à XV. Il chausse comme tous les jeunes de son âge les crampons et dès 1936, se retrouve dans l'équipe d'Espéraza puis de Carcassonne. Ce que l'on ignore c'est que Paul Barrière fut un grand résistant pendant la seconde guerre mondiale. Responsable du bureau de renseignement et d'action à Alger, il participe aux actions du maquis de Picaussel. A ce titre, il obtient en 1945 la Croix de guerre et la médaille de la résistance en 1947. Dans c'est dans ce creuset de patriotes, qu'il noue des liens afin de réhabiliter le rugby à 13 interdit par Vichy pendant l'occupation. Le 16 septembre 1944, à l'hôtel Regina de Toulouse, il est propulsé Vice-président de la fédération de jeu à 13. Il en sera le président le 2 juillet 1947 à Bayonne. Il est le fondateur de l'International board et à l'origine de la coupe du monde de rugby à XIII, mais refuse qu'elle porte son nom.

857498981.jpg

Paul Barrière devint par la suite organisateur de spectacles. En 1990, après Georges-François Hirsh, il est nommé par Raymond Chésa à la tête du Festival de la cité / Languedoc-Roussillon. La programmation de cet évènement devient alors plus éclectique et si Paul Barrière en est le coordonnateur, il n'en demeure pas moins que les décisions sont validées par un Conseil d'administration. Durant cette période, on créee des opéras, des pèces de théâtre en conformité avec le lieu en s'appuyant sur les forces vives de la ville. On entendra la contralto Valérie Pavanetto (fille du regretté Pierre) dans l'église des Carmes, la troupe de Thierry Almon, les choeurs de Carcassonne, le théâtre Magritte de M. Galaup... Quant aux spectacles de variétés, grâce à Paul Barrière et à ses connaissances, bien des artistes comme son ami Charles Aznavour venaient à un tarif inférieur à celui qu'ils pratiquaient ailleurs. D'autres, ne seraient peut-être jamais venu à Carcassonne comme Ray Charles. Pour l'avoir connu, je peux dire que M. Barrière était un homme droit, humain, franc, fidèle et compétent... Il est décédé le 29 mai 2008 à Biarritz

________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

Un homme charmant, plein d'humour et de volonté ! Pour le rugby à XIII bien sûr, mais aussi pour la culture occitane : grâce à lui, une soirée intitulée "l'Occitanie reçoit..." avait lieu chaque année pendant le Festival et a accueilli le groupe Nadau, Lluis Llach, I Muvrini, Marilis Orionaa, Claudi Marti et d'autres... Les temps ont bien changé !

Écrit par : Mirelha | 09/09/2014

Si ma mémoire est bonne, je pense que l'on n'a pas attendu la venue de Mr. Barrière à l'organisation de Festival, pour inviter à plusieurs reprises, les chanteurs Occitans.
Car sous les directions successives de Jean DESCHAMPS (1968-1974) et surtout Jacques ECHANTILLON (1975-1983)
Des soirées occitanes ont été organisées, avec plusieurs chanteurs régionaux, sur les scènes du festival, avec succès.
Si Claude Marty, prend connaissance de ces lignes il se souviendra.....
Pierre-Baptiste

Écrit par : Pierre-Baptiste | 13/09/2014

Les commentaires sont fermés.