25/09/2014

La chapelle et le tombeau de l'évêque Guillaume Radulphe

3683101045.jpg

Dans le bras sud du transept de la basilique Saint-Nazaire de la cité de Carcassonne se trouvent deux portes. Si par celle de droite on accède à la sacristie, en revanche, derrière celle de gauche est entretenu un mystère tenu secrètement fermé aux yeux et à la connaissance des non initiés...

1762635379.jpg

Après avoir descendu plusieurs marches, on se retrouve dans une salle, supportée par de superbes clés de voute du XIIIe siècle.

tombeau.jpg

C'est là que se trouve le magnifique tombeau de l'évêque Guillaume Radulphe. Edifié pour y recevoir sa sépulture en 1259, le monument a été découvert par Cros-Mayrevieille en 1839. Cet endroit était alors comblé jusqu'à mi-hauteur par de la terre et c'est à cette époque, la première découverte d'importance. On peut dire que c'est à partir d'ici qu'ont été réalisés les travaux de restauration de la cité médiévale.

3863960531_2.jpg

Le bas-relief représente les obsèques de l'évêque en 1266

604830735.jpg

Aujourd'hui, on ne peut accéder au tombeau de Radulphe. Jusqu'à maintenant, l'ancienne conservatrice Madame Patricia Corbett s'était toujours opposée à toute visite. Ses remplaçants n'ont pas fait preuve de davantage d'élan, à moins que ce ne soit Mgr de la Soujeolle qui ne s'y oppose...

1079387754_2.jpg

De tout cela il résulte que le tombeau était encore caché sous une épaisse bâche en 2011 qui, paraît-il, le protègeait. De quoi? Sûrement des chauve-souris... L'endroit servirait même d'entrepôt, selon certaines sources. Cros-Mayrevieille aurait-il mis à jour ce joyau pour en priver le public?

1462579753.jpg

Comme pour la réouverture du Calvaire ( Oui, c'est grâce au lobbying sur la toile de MM. Lamouroux, Tiberghien, Delemarquette et moi-même), nous militons pour la re-ouverture de cette salle aux visiteurs. Il me paraît anormal que notre patrimoine soit ainsi réservé à un très petit nombre d'initiés. Il n'appartient pas seulement à une élite, il est un bien national.

607603619_2.jpg

Si seulement cette ville pouvait un peu changer...

________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

 

Commentaires

Bien dommage que cette chapelle soit "invisible" même pour les journées du patrimoine, la chapelle n'est point ouverte, c'est plus que dommage, qu'elle soit ouverte au moins lors de ces journées.
Toute "l'aventure" de la restauration de la cité part de la découverte de ce tombeau, que l'on ne puisse y accéder, c'est un paradoxe.

Je profite de ces quelques lignes pour vous remercier de tous ces articles qui nous permettent de découvrir Carcassonne, de nous enrichir.

Un grand merci

Écrit par : JMP | 25/09/2014

heureusement que vous êtes là pour offrir a nos yeux toutes ces merveilles sans vous jamais je n'aurais eu la chance de voir ce que le patrimoine de ma ville possède comme richesses....merci Martial .....

Écrit par : constance pressoirs | 25/09/2014

Cette chapelle a fait l objet de nombreuses restaurations. La bâche a donc été placée pour proteger le tombeau de l Évêque Razouls décédé en...1266. C est au curé qu'il incombe d ouvrir la porte de séparation entre la cathédrale, aujourd'hui basilique.Grâce à ces nombreux travaux la chapelle est préservée. Pas sur que monsieur le curé ait envie que des touristes tombent dans l escalier où n abîment la chapelle.

Écrit par : JlGasc | 26/09/2014

Cher Jean-Louis,
Tu en sais beaucoup plus que moi, mais sur le site du ministère de la culture il y a écrit "Chapelle et tombeau de Radulphe".
Il y a cependant une confusion dans mon texte et tu as raison. Radulphe est mort en 1266 et la chapelle fut édifiée en 1259.
Je reste un amoureux du patrimoine, pas un historien...
Merci de l'avoir compris.

Écrit par : Martial Andrieu | 26/09/2014

effectivement, ouvrir un lieu au public aujourd'hui cela veut dire se mettre aux normes de sécurité, prendre une assurances, faire des travaux d'aménagement, cela coûte cher, de plus si vous n'avez pas un vigile pour la sécurité vous risquez le vol et la dégradation ... Nous vivons une époque étonnante.
on peut se consoler en sachant que la chapelle a fait l'objet de travaux et qu'elle est bien entretenue.
Peut-être en l'an 3000 on pourra la voir!

Écrit par : Authier | 26/09/2014

Cher M. Authier,
Comment fait la cathédrale de Reims pour ouvrir au public sa crypte et tant d'autres lieux sacrés ?
On pourrait faire payer un droit d'entrée et ouvrir la chapelle et la crypte de St-Nazaire à un petit nombre de visiteurs pour chaque visite.
C'est juste une volonté

Écrit par : Martial Andrieu | 26/09/2014

Secrétaire d'une Association ,le 5 Novembre 2011,sous la conduite de Mr Jean Blanc ,nous sommes allés dans cette Chapelle.Notre association paye ( fort cher) annuellement une assurance,qui couvre aussi bien les blessures que peuvent se faire les adhérents,que les dégâts qu'ils pourraient occasionner . A chaque fois une quittance nous est demandé.Nous ne sommes pas des PRIVILEGIE, juste des gens qui payons une cotisation (modique),et qui nous investissons beaucoup.Toutes ces perssonnes au commentaire facile, irréfléchi ,et quelquefois polémique ,seraient elles prêtes à payer un droit d'entrée,ou de mettre quelques euros dans un tronc à la sortie, ou de nous accueillir chez elles si elles ont un vestige,Pas sur,je sais de quoi je parle,c'est mon quotidien.Ces mêmes personnes déposent des plaintes quand elles glissent dans un magasin,trop facile de toujours demander aux autres,et de de rien donner soi même.

Écrit par : jacques blanco | 26/09/2014

Jacques,
Il n'est absolument pas question ici des associations comme la tienne qui ont fait visiter à leurs adhérents cette chapelle. Heureusement, que vous êtes assurés !
Non, il est question de l'état qui est propriétaire de cette église et qui ne fait rien pour ouvrir la chapelle ou la crypte aux visiteurs. L'état peut payer des assurances et mettre en sécurité l'accès. C'est juste une question de volonté.
Dans bien d'autres cathédrales, l'accès de la crypte ou du trésor est payant, ce qui permet de dégager des recettes pour son entretien ou pour payer un guide.
Puisque je suis polémiste, je le reste: S'il le pouvait l'état, ferait de cette chapelle un magasin de souvenirs avec des babioles venues de Chine comme dans le Château comtal.

Écrit par : Martial Andrieu | 26/09/2014

D'accord ,le problème c'est trop de fronts ouvert ( 1 presque par jour) et trop peu de combattants .Des vrais ,ceux qui vont au charbon,
pas des "pros" de l'indignation.

Écrit par : jacques blanco | 26/09/2014

D'accord ,le problème c'est trop de fronts ouvert ( 1 presque par jour) et trop peu de combattants .Des vrais ,ceux qui vont au charbon,
pas des "pros" de l'indignation.

Écrit par : jacques blanco | 26/09/2014

D'accord ,le problème c'est trop de fronts ouvert ( 1 presque par jour) et trop peu de combattants .Des vrais ,ceux qui vont au charbon,
pas des "pros" de l'indignation.

Écrit par : jacques blanco | 26/09/2014

En tous cas cette chapelle est à découvrir avec Jean Blanc, si possible après avoir visité l ancienne cathédrale.
Je comprends bien la frustration que nous éprouvons tous face à un patrimoine on veut tout voir...et tout savoir.. Pour le moment nous avons justement la chance qu elle est un monument national, donc entretenu par l état.
La loi de séparation de l église et de l état à du bon...Eugène Viollet le Duc a reconstruit complètement cette chapelle...L Église peut si elle le souhaite y faire la messe et y vendre ses images pieuses....

Écrit par : JLG | 27/09/2014

En tous cas cette chapelle est à découvrir avec Jean Blanc, si possible après avoir visité l ancienne cathédrale.
Je comprends bien la frustration que nous éprouvons tous face à un patrimoine on veut tout voir...et tout savoir.. Pour le moment nous avons justement la chance qu elle est un monument national, donc entretenu par l état.
La loi de séparation de l église et de l état à du bon...Eugène Viollet le Duc a reconstruit complètement cette chapelle...L Église peut si elle le souhaite y faire la messe et y vendre ses images pieuses....

Écrit par : JLG | 27/09/2014

La loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat qu'il vaudrait mieux appeler loi de spoliation des biens du clergé a eu du bon ... surtout pour l'Etat qui a dilapidé l'argent volé mais elle n'a eu que du mauvais pour l'Eglise et pour le peuple, surtout les pauvres.
On ne fait pas la messe mais on dit la messe.

Écrit par : Authier | 30/09/2014

Malheureusement, le non respect du patrimoine par certaines personnes nous prive de nombreux lieux... Rien qu'au château comtal, la tour St Paul, la tour de la Justice, la tour St Nazaire etc....ne sont plus accessibles à la visite aujourd'hui, alors qu'elles l'étaient il n'y a pas si longtemps encore.... Il ne faut pas oublier qu'à la chapelle de Radulphe, les ouvriers qui restauraient le lieu cuisinaient sur l'autel où de la vaisselle sale a traîné pendant longtemps.... Alors même si c'est regrettable, on ne peut que constater qu'un lieu fermé est un lieu protégé...

Écrit par : lobabel | 01/10/2014

Si nous vivons dans un pays libre c'est grâce à cette laïcité qui garantit à chacun la liberté de conscience. Donc les fâchés contre l'état devraient se souvenir que l'état c'est nous et que c'est grâce à cet argent grâce aux restaurations de la basilique et de la chapelle de Radulphe que les curés de tous poils ne font pas la messe sous la pluie....

Écrit par : JLG | 03/10/2014

En vérité, la loi de 1905 a été la révocation de l'Edit de Milan ( 313) c'est à dire l'expulsion des prêtres et des chrétiens de l'espace public, autrement dit la mort civile de l'Eglise.
Je ne suis ni contre l'Etat ni contre la laïcité. Je constate simplement que les curés ne disaient pas la messe sous la pluie avant la loi de 1905, que les édifices du culte dont certains avaient plus de dix siècles étaient parfaitement entretenus sans que cela en coûte un sou à l'Etat ni à personne d' autre ce qui n'est hélas plus le cas aujourd'hui, pourquoi? Parce que l'Etat a spolié les biens du clergé : bâtiments, domaines, immeubles, terres, forêts dont les ressources permettaient non seulement l'entretien des églises ( conseils de fabrique) mais servaient aussi au peuple notamment aux plus pauvres : écoles gratuites, hospices, patronages, orphelinats, maisons pour les vieux sans ressources, ( petites sœurs des pauvres) etc. Les prêtres et religieux des congrégations ont été chassés de France et leurs biens saisis mais on a su faire appel à eux pour combattre dans les tranchées en 14. L'Etat a conservé la propriété des églises les plus prestigieuses ( Monuments historiques) et a cédé les autres aux communes à charge pour elles de les entretenir ( obligation) ce qu'elles étaient incapables de faire ( d'où l'état lamentable de bon nombre d'églises) car les biens du clergé volés par l'Etat n'ont pas été rétrocédés aux mairies ni placés pour être rentabilisés mais vendus au plus offrant, c'est à dire aux plus riches! Merci pour les pauvres!
"l'Etat c'est nous" ... "le gouvernement du peuple par le peuple"... des phrases creuses qui servent une démocratie où mille fous ont toujours raison face à un homme de bon sens et où un âne massivement élu reste un âne!

Écrit par : Authier | 03/10/2014

L état nous vole? Vole l Eglise? C est possible...
Mais pendant des siècles l Eglise catholique qu a t elle fait?
La loi de séparation de l Eglise et de l état c est la garantie de notre liberté de notre égalité et si la fraternité pouvait faire partie du voyage ce serait pas mal... Allons, il faudrait que nos pleurnichards et pleurnichardes du patrimoine au lieu d incriminer l état à chaque bouffée de chaleur observent que grâce à l état notre patrimoine est préservé, conservé, et que des agents au quotidien se donnent avec passion et talent à la médiation patrimoniale.Un métier que tout le monde n est pas capable d assumer dans la durée. Je suis d accord avec Martial Andrieu, on pourrait imaginer qu un jour La Chapelle puisse être ouverte à tous, comme vont bientôt l être les remparts de la cité avec la nouvelle mise en sécurité.

Écrit par : JLG | 04/10/2014

La fraternité a toujours accompagné l'Eglise tout au long des siècles car les chrétiens sont tous frères puisqu'ils ont un même père : Dieu et une mère : Marie.
Dans la république la fraternité ( amour des frères et sœurs) n'est qu'une vue de l'esprit car à supposer une fratrie républicaine la question se pose aussitôt: où est le père? Où est la mère?
Il faut que les mots aient du sens ...
"car le mot c'est le verbe et le Verbe c'est Dieu" (Victor Hugo) cet immense poète aimé des gens de gauche!

Écrit par : Authier | 04/10/2014

Les commentaires sont fermés.