08/11/2014

Laissez vos commentaires

Ce blog vit grâce à la passion et non, comme cela pourrait l'être par de la publicité. Le seul salaire et encouragements qu'il touche ce sont les commentaires, les anecdotes. Cela fait vivre le blog dans un esprit de partage. Si vous aimez ce que vous lisez, exprimez-le car vous n'avez pas idée ceux qui attendent depuis quelques temps qu'il ferme. Malgré le temps considérable que prennent l'écriture et les recherches de sujets, il tient le cap. Toutefois, sans marques de soutien, il laisse penser à ses détracteurs qu'il n'intéresse plus personne. Ce qui est inexact, puisque vous êtes en moyenne plus de 400 à le suivre chaque jours. Il suffit pour cela de cliquer sur "commentaires", c'est écrit en petit et en rouge en bas de chaque article publié. Par exemple, si vous avez des anecdotes ou des documents à me proposer ayant un rapport avec la vie politique, économique, festive, sportive, musicale... je vous attends.

Si vous avez de vieilles photos ou des documents sur un sujet dont vous pensez qu'il pourrait faire un futur bel article. Envoyez-les à:

andrieu-martial@wanadoo.fr

Bonne lecture !

Commentaires

je lis vos articles quotidienement depuis Londres ou j habite et c est a chaque fois avec un grand plaisir .

courage et continuez a nous regaler

cordialement

Écrit par : andre roussel | 08/11/2014

Mes blogs sont régulièrement salis, critiqués et dénigrés.

...Mais quand on connait le niveau de ceux qui me traînent dans la boue sur les réseaux sociaux (et qui sont les mêmes que ceux qui s'acharnaient sur vous à l'époque de la pétition que vous avez initiée...), c'est presque comique !
J'apprécie vos articles et votre engagement pour notre patrimoine, et j'espère que vous continuerez longtemps !

Écrit par : lobabel | 08/11/2014

C'est vrai que votre blog est intéressant et très enrichissant. On imagine la somme de recherches et de travail qu'il représente.
Merci également pour vos indignations qui ont parfois pu faire avancer les choses.
Et comme le dit André Roussel, c'est un plaisir de vous lire.

Écrit par : Brigitte | 08/11/2014

Je suis une Carcassonnaise et même si je vis à 500 kms, j'ai un plaisir immense à retrouver la ville que j'aime dans votre blog Monsieur Andrieu. Merci et surtout n'abandonnez pas, vous feriez trop plaisir à ceux qui ne savent que critiquer.... J'ai passé ma jeunesse à Carcassonne et ce bel "Arlequin" que j'ai croisé si souvent, je l'avais oublié !! Me revoilà donc, souvent grâce à vous, replongée dans une période tellement heureuse... Je reviens dans ma ville de temps en temps toujours avec bonheur, je croyais bien connaître Carcassonne, merci de ns raconter son histoire.
Merci.

Écrit par : annie | 08/11/2014

J'habite à 900 kms de Carcassonne et vos articles me font chaud au cœur.
Ce bel arlequin je l'ai croisé également de multiple fois, je me souviens de monsieur Chonier, grand et mince devant sa boutique, fort élégant. Un ancien acteur de la Passion à Carcassonne.
Votre documentation est considérable et vous nous en faites profiter généreusement.
Un grand merci.

Écrit par : Authier | 08/11/2014

même ci je ne répond que très rarement je ne me lasse pas de dévorés vos articles .
Quand a ce qui espère que vous cessiez laisser les espères et ce désespère de grâce continue a me faire connaitre ma ville merci

Écrit par : marcel | 08/11/2014

que ce blog est riche par son contenu de photos d'articles d'enseignements vous m'avez fait connaitre ma ville que j'ai quittée en 62 j'étais jeune et ne connaissais rien de ma ville tout en y étant merci d'avoir immortalisé ma famille bien présente dans Carcassonne et les photos de tous les coins de la cité ou je suis passée ont ravivé les souvenirs de mon enfance en somme vous m'avez fait une thérapie sans le savoir et je vous en remercie ...et j'espère que durera ce blog car il m'est indispensable...... merci Martial bonne continuation ....montrez nous encore toutes les richesses de ce Carcassonne " que vous aimez tant et qui devrait vous accueillir les bras ouverts car vous le méritez.....

Écrit par : constance pressoirs | 09/11/2014

Les commentaires sont fermés.