14/11/2014

Les fêtes carnavalesques de 1927

La première guerre mondiale avait suspendu toutes les fêtes carnavalesques. Il faudra attendre l'année 1920 pour qu' un timide carnaval renaisse à Carcassonne à la suite duquel les suivants connaîtront un immense succès populaire jusqu'en 1933. La reprise ne se fera qu'en 1950 avec un nouveau comité.

2171941010.jpg

Tous les programmes de cette période seront dessinés par le caricaturiste carcassonnais

Pierre Dantoine.

Chaque année le dessin traduira l'atmosphère économique ou sociale du moment. Par exemple, pour celui de 1931 après la grave crise économique de 1929, un festivalier assis et tenant un bas de laine devant une banque dont le panneau indique "estampat" (c'est fermé), dit ces mots:

L'argen couflabo moun débas dé lano. Eri coussut. Es dèscouflat moun débas dé lano. lé banquié ès bengut.

(L'argent gonflait mon bas de laine. Il était cossu. Il est dégonflé mon bas de laine. Le banquier est venu)

1302448342.jpg

En 1927, le comité des fêtes du carnaval est constitué par un bureau dans lequel on trouve comme président le Dr Maurice Buscail assisté de MM. Joseph Bonnafil, Louis Galibert, Jean Hugonnet et Charles Lauze. En son sein se trouvent trois commissions (organisation des fêtes présidé par Marius Azéma; Publicité présidée par Jean Amiel; Contrôle présidée par Joseph Bonnafil)

Le samedi 26 février à 20h30 c'est l'arrivée de sa majesté carnaval avec une retraite aux flambeaux suivie par le Reveil Carcassonnais, les groupes carnavalesques, les sociétés de gymnastiques et musicales. Le départ se fait du Pont Marengo près de la gare. Un bal masqué au Théâtre se poursuit à 22h jusqu'à 2h du matin. Le 27 février, un bal-corso au Square Gambetta s'étendra jusqu'à 2h du matin à partir de la place d'armes (Gal de Gaulle). Le 1er Mars pour Mardi gras, à 14h c'est un bal costumé enfantin au théâtre. L'entrée est de 3 francs sauf pour les enfants avec gouter et distribution de jouets. A 16h, sauterie générale. A 20h30, embrasement de la cascade et illumination générale au Square Gambetta et à 22h30 un grand bal de charité avec orchestre Jazz-band jusqu'à 4h du matin. Le 2 mars, promenade des boeufs gras. A 14h30, concert bigophonique à Charlemagne avec Cantate et imprécations à sa majesté. A 16h30, matinée dansante au théâtre (entrée 3,50 francs). A 21h, jugement et incinération de sa majesté carnaval devant le portail des Jacobins. A 21h30, bal masqué au théâtre (3 francs) et à minuit, Brillant cotillon.

----------------------------------

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Les commentaires sont fermés.