18/11/2014

Le carcassonnais déchaîné

Quelques mois après les élections municipales de 1983 et plus exactement le 1er octobre, sortait en kiosque le premier numéro d'un mensuel politique à rayonnement local.

Le carcassonnais déchaîné

prenait ainsi à défaut l'ensemble de la classe politique audoise en tentant de se rendre aussi intéressant qu'un illustre canard parisien, celui-ci, enchaîné. Sous la plume rédactionnelle de J-F Ruffié et de plusieurs de ses enquêteurs dont Axel Duffour, Guy Hottin, Régis Jeangéraud, Anne Brobomsky, Philippe Martin et Paul Izaï, le journal à caractère irrévérentieux allait distiller ses bons et mauvais points aux élus. Oui, même les élus du conseil municipal de la ville avaient régulièrement une note sur vingt et rarement la moyenne. Le but était-il d'informer? Il semble d'abord qu'il eût été choisi comme ligne éditoriale de polémiquer tout azimut dans un style à la limite de la diffamation. Ce canard sur papier glacé  a dû en refroidir plus d'un dans les cercles politiciens. Pas seulement, car en dernière page de certains numéros se retrouvait une liste de noms d'anciens miliciens, cités en référence comme ayant pactisé avec Vichy. Le carcassonnais déchaîné n'a pas publié longtemps (deux ans peut-être) mais il a fait en son temps couler beaucoup d'encre... noire et rouge.

1061961050.jpg

À l'heure actuelle, il est certain que ce magazine paraîtrait bien trop poli. Ceci par rapport à des Carcassonnais courageux qui, se cachant sous des fausses identités, distillent propos homophobes, racistes et sexistes sur Facebook à l'endroit de personnes respectables. Ceci en toute impunité. Eh! oui, ils n'ont que cela à faire de leurs journées et comme ils ne sont jamais inquiétés, ils ont même tendance à se multiplier. Si Facebook avait existé sous Vichy, il y aurait eu davantage de dénonciation et de personnes dans les prisons politiques du régime.

_______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

08:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

il faut tanner son cuir pour ne pas laisser passer les médisances des mécréants et penser qu'un jour tout se retournera contre eux et qu'a leur tour ils seront crucifiés ce que je leur souhaite la méchanceté est comme un boomérang...

Écrit par : constance pressoirs | 18/11/2014

Une impunité qui donne le signal que toutes les dérives sont possibles
Ah, oui !! Une fausse identité est d'une telle grandeur respectable....

Écrit par : GB | 18/11/2014

Veuillez prendre note que vous aussi vous faites dans l 'anonymat , même si ce que vous dites n 'est ni injurieux ni critiquable...

Écrit par : robert de colle | 18/11/2014

Mon but n'est pas de faire dans l'anomymat mais j'ai du modifier ma signature qui faisait doublon.

Écrit par : GB | 18/11/2014

Et je suis pas dans l'anonymat pour le principal intéressé qui tient ce blog.

Écrit par : GB | 18/11/2014

Vous devriez voir sur blogzoom... C'est bien "gratiné" aussi ! On les voit les courageux !

Écrit par : lobabel | 18/11/2014

Tout à fait d'accord Martial, sous couvert de l'anonymat le web révèle lâcheté et bassesse.
Certains ou certaines usant de pseudos pour se livrer à l'injure à la calomnie ou à l'amalgame. Cela révèle des personnalités quelque peu "dérangées"...

Écrit par : JLGasc | 19/11/2014

Il devrait encore exister un exemplaire de décembre 1983:

http://www.sudoc.abes.fr//DB=2.1/SET=9/TTL=1/PRS=HOL/SHW?FRST=1&HLIB=340325101#340325101

Écrit par : Mergeay Paul | 18/01/2015

Correction, 2 exemplaires, les numéros 1 et 2

Écrit par : Mergeay Paul | 18/01/2015

Les commentaires sont fermés.