27/11/2014

Les plaques émaillées Michelin à Carcassonne (2)

Dans un précédent article en date du 17 juin 2013, nous avions inventorié les anciens panneaux directionnels en lave émaillée, encore en place dans Carcassonne. Nous avions noté que deux d'entre-eux signalant la Cité médiévale, avaient été fabriqués par

Michelin

la veille de la déclaration de guerre, en août 1939. Vous les retrouverez à l'entrée de l'avenue Arthur Mullot en direction de Narbonne. Ce que nous savions également c'est que la ville possédait d'autres panneaux de ce type, qui ont été malheureusement déposés depuis. Comment étaient-ils et où se trouvaient-ils ? Voilà une énigme en passe d'être résolue grâce à des photographies figurant dans l'album d'un particulier, acquis récemment aux enchères.

img792.jpg

À l'entrée de la Porte Narbonnaise et contre le muret entourant le cimetière de la Cité, figurait cette plaque identique à celles de l'avenue Arthur Mullot. Cette photographie date de 1978

img793.jpg

À l'angle de la rue Trivalle et de la Montée Combéléran, juste en face de l'actuel hôtel Espace Cité. Cette fois le panneau n'est plus fixé dans le mur. Cette photographie date de 1978.

CROIX CITE 1972 2.jpg

En haut de la rue Gustave Nadaud, au pied des escaliers montant au jardin bordant la Porte Narbonnaise. Remarquons au passage la croix du XVIe siècle dont nous avons signalé le vol en 2010. Cette photographie date de 1972. Ne nous demandons pas où sont passés ces panneaux, nous perdrions notre temps. Demandons-nous s'il est vraiment utile de le déposer, voire de les envoyer au pilon. Ils font sans doute partie d'un patrimoine à préserver. Un voeu pieux, encore un...

http://musiqueetpatrimoine.blogs.lindependant.com/archive...

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

heureusement rue ARTHUR MULOT elle y est encore combien de fois ma main d'enfant en a essuyé la brillance que sont devenues les autres? témoignage d'un temps passé que l'on a plaisir a se rappeler? pourquoi voler des objets qui appartiennent au patrimoine de notre ville les gens sont d'une inconscience, d'une malveillance,c'est inoui..

Écrit par : constance pressoirs | 27/11/2014

Répondre à ce commentaire

Je suis outrée, comment peut-on vendre notre patrimoine aux enchères, qui décide? ces plaques me rappelle ma jeunesse j'habitais route de narbonne en bas de la cité.

Écrit par : Lilou | 27/11/2014

Répondre à ce commentaire

Ce ne sont pas les plaques qui ont étaient acquissent aux enchères mais l'album d'où les photos sont tirées....

Écrit par : sln11220 | 27/11/2014

elles sont plus belles que les modernes, effectivement c'est notre patrimoine

Écrit par : Rivière Blanchard | 27/11/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire