03/12/2014

Quand Henri Gougaud chantait "A Carcassonne"

On connaît le poète et conteur Henri Gougaud, né à Carcassonne en 1936. Savez-vous que dans les années 1960, il a enregistré plusieurs chansons gravées sur des disques vinyles portant le label Polydor? Ces chansons sont de véritables perles soutenues par des textes d'un grand intérêt mélodique. Elle sont signées par Henri Gougaud et Henri Bertola. Les arrangements musicaux de François Rauber et l'accompagnement de son orchestre illuminent ces chansons de mille tonalités pastélisées dont l'éclat n'a point vieilli. Il faut noter que Rauber avait également travaillé avec Jacques Brel. La concomitance harmonique entre le répertoire du grand Jacques et celui du poète occitan est telle, que l'un pourrait chanter l'autre sans que l'on y trouvât une quelconque anomalie.

2630925298.jpg

"A Carcassonne"

Grand prix de la critique Rose d'or d'Antibes 1964

2974176202.jpg

Les paroles

Dominique mange des figues
Elle en a les doigts tout confits

Elle tache sa robe angélique
Sous l’œil de la mère Fifi
Le gros chien poursuit des abeilles
Il s’écorche à la roseraie
Les raisins mûrs dans la corbeille
Reluisent de chaleur sucrée
Les raisins mûrs dans la corbeille
Reluisent de chaleur crée
C’est le mois d’aout qui va sans veste
Le soleil tombe tout d’un bloc
A l’ombre on fait un peu la sieste
C’est le mois d’aout en Languedoc

A CARCASSONNE
A CARCASSONNE

Les vieux sur le pas de la porte
Papotent comme des grillons
En douce, Dominique emporte
La corbeille et les grapillons
Le gros chien un peu l’examine
D’un air mi-figue mi-raisin
Puis s’en va dans les aubergines
Du potager dormir un brin
Puis s’en va dans les aubergines
Du potager dormir un brin
Et c’est le mois d’aout qui mijote
La terre, les herbes, les rocs
En ont des couleurs de compote
C’est le mois d’aout en Languedoc

A CARCASSONNE
A CARCASSONNE

Histoire de cette chanson

Tous les étés au début des années 60, Henri Gougaud venait passer un mois dans la maison de ses parents, située dans la rue T. Gautier. Dominique est la fille de son frère, Jean Gougaud. Elle est née en 1958. La mère Fifi est Joséphine Sipra, la maman d'Henri. Les "vieux" sont ses grands parents maternels, Aurélie et Joseph Sipra, qui habitaient aussi cette maison. Le chien c'est "Bobby"... Pierre, le papa, aimait beaucoup jardiner.

Écoutez ci-dessous

http://www.youtube.com/watch?v=krWBt2mu5tw

_______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

Vous souvenez vous de Fontgrande ?
Je me souviens très bien d'Henri qui y chantait ses chansons, à ses débuts.
Elles résonnent encore dans ma tête...
"Lundi c'est le jour de la Lune, pour tout dire c'est un jour con ..."

Écrit par : Charles Camberoque | 03/12/2014

j'ai écouté les chansons de Henri Gougaud et je dois dire que j'aime .....

Écrit par : constance pressoirs | 03/12/2014

J'aime beaucoup Henri Gougaud, c'est un homme exceptionnel.J'ai un de ses vieux livres, une chanson illustrée par des images de Montségur en noir et blanc. S'il me lit j'aimerai bien entendre une chanson qu'il a faite sur les cathares.. j'en ai entendu un jour un extrait c'était magnifique.

Écrit par : JLGasc | 03/12/2014

Le texte est magnifique, je ne connaissais pas, merci Martial de nous le faire découvrir. elle en a de la chance Dominique, une chanson qui lui est dédiée, sous le soleil du Languedoc.

Écrit par : Marieh Melendez | 04/12/2014

Pour les fêtes je serai à Carcassonne et je vais en profiter pour éclairer ma généalogie auprès de ma tante qui a un grand âge.
Marie Gougaud habitait rue Richepin en face chez mes grands parents et il me semble bien que ma grand mère m'avait dit qu'elles étaient cousines. Donc, il se pourrait bien que je sois parente, éloignée certainement, avec Henri Gougaud. J'en saurai plus dans quelques jours.

Écrit par : Brigitte | 23/12/2014

Et il me semble également qu'elle m'avait dit que Marie Gougaud était la grand mère d'Henri.

Écrit par : Brigitte | 23/12/2014

Les commentaires sont fermés.