25/12/2014

Les oeuvres du sculpteur Jean Augé menancées par la destruction d'Ozanam

Le journal l'Indépendant dans son édition de ce matin nous apprend la destruction programmée de la cité Ozanam, dont les premiers coups de pioche débuteront le 15 janvier 2015 sur le bâtiment Cabardès. La préfecture audoise et le bailleur social Habitat Audois se sont mis d'accord pour raser ce quartier devenu "sensible". Ont-ils pris en compte que chaque bâtiment posséde sur sa façade une oeuvre du sculpteur Jean Augé ? Franchement, je l'ignore mais nous avons diffusé sur ce blog plusieurs articles les recensant. Le peu de cas porté par Carcassonne aux respects de la mémoire et des oeuvres artistiques, nous amène légitimement à penser que si nous ne faisons rien, tout sera détruit sans autre forme de procès. Il appartient donc à chacun de prendre ses responsabilités et d'avertir le préfet et Habitat Audois.

3884960665.JPG

Saint-Vincent de Paul

1294768621.JPG

Saint-Georges terrassant le dragon

1532547631.JPG

Sainte-Thérèse de Lisieux

Ci-dessous l'article sur Jean Augé

http://musiqueetpatrimoine.blogs.lindependant.com/archive...

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

a cette époque il n'y avait pas de débat sur la religion et la laicité ! des statues de saints sur des batiments publics n'on pas enflammé les esprits .par contre bien sur qu'il faut sauvegarder ces oeuvres .....

Écrit par : chantal | 25/12/2014

oups .....n'ont

Écrit par : chantal | 25/12/2014

hormis l'aspect religieux, ce sont des oeuvres ils faut absolument les récupérer.

Écrit par : Rivière Blanchard | 25/12/2014

Bonjour,
renseignement pris ce matin auprès de l'organisme HLM qui gère les lieux, les oeuvres seront dûment déposées et préservées, et en tant qu'un des héritiers dépositaires du droit moral, je veillerai donc au sort qui leur sera réservé.

Écrit par : Jean-Paul AUGE | 29/12/2014

Rendons à César ce qui lui appartient :
Le bailleur social est Alogéa, pas Habitat Audois.
Désolé pour cette errreur

Écrit par : Martial Andrieu | 30/12/2014

C'était un proche de mon oncle et j'ai eu l'occasion de le rencontrer quand j'étais ado. Mon oncle l'admirait vraiment.

Écrit par : lobabel | 27/02/2015

Les commentaires sont fermés.