02/01/2015

La délégation audoise de la Croix rouge française sous l'occupation

croix.png

La Croix-rouge française

pendant la seconde guerre mondiale, était placée à Carcassonne sous les ordres du Commandant Abribat et dirigée par un nommé Ferrière. Ce dernier sera d'ailleurs inquiété plus tard, pour avoir détourné une partie des fonds destinés aux prisonniers. Les colis étaient d'abord collectés par le Secours national, situé dans la rue de Verdun, puis étaient triés par la Maison du prisonnier avant d'être expédiés en Allemagne dans les Oflags ou Stalags. La délégation départementale de la Croix-rouge amenait également les enfants en colonies de vacances à La Franqui ou à Escouloubre. A noter cependant, que certains de ses membres faisaient parti des amis de la Légion, si chère au Maréchal. La croix rouge de Carcassonne a reçu également les papiers d'identité et les effets personnels des résistants du maquis de Trassanel, fusillés par les nazis en 1944. À charge pour elle de les remettre aux familles...

P1040460.jpg

Un document de la Croix-rouge

2015511570.JPG

La Maison du prisonnier, pendant la guerre, se trouvait dans cet immeuble de la rue Voltaire, à côté de la Bourse du travail.

902264367.jpg

La délégation départementale de la Croix-rouge siégeait dans cet immeuble de l'Avenue Arthur Mullot.

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

Commentaires

c'était dégoutant de voir que des colis étaient détournés et les familles n'étaient pas au courant bien sur pensant que leur parent avait bien reçu ....les locaux n'existait sûrement plus quand j'y habitait car je n'en ai souvenance il faut dire que je suis partie de ce quartier a sept ans

Écrit par : constance pressoirs | 02/01/2015

Les anciens des Chantiers de Jeunesses s'occupaient également de collecter des colis pour ceux qui étaient en allemagne.

Écrit par : sln11220 | 05/01/2015

Les commentaires sont fermés.