23/01/2015

Les administrations allemandes et françaises sous l'occupation à Carcassonne

Administrations allemandes

 

Casernes de la justice

Avenue Henri Gout

029.jpg

Novembre 1942 - Août 1943

Orstlazarett

(Hôpital pour les soldats)

 

Caserne Iéna

1, avenue H. Gout

028.jpg

Cantonnement Armée de réserve

Novembre 1942 - Avril 1943

Kommandant heeresgebiet Südfrankreich

Hauptverbindungs-Stab 894 Marseille

Verbindungs-Stab 734

Avril 1943 - Août 1944

Oberfeldkommandantur 894 Avignon

 

Lycée de jeues filles

16, boulevard de Varsovie

Allemands lycée de jeunes filles. 29 mars 1943.jpg

Cantonnement Armée de réserve

Novembre 1942 - Avril 1943

Kommandant heeresgebiet Südfrankreich

Hauptverbindungs-Stab 894 Marseille

Verbindungs-Stab 734

Avril 1943 - Août 1944

Oberfeldkommandantur 894 Avignon

 

Caserne Laperrine

Place général de Gaulle

1942 ter.jpg

Services de la SS et SD (Gestapo)

Novembre 1942 - Mars 1944

SS und polizei-dienstellen

Höherer SS- und Polizeiführer im Bereich des Militärbefehlshabers in Frankreich

Befehlshaber der Sicherheitspolizei (SIPO) un des SD im Bereich des Militärbefehlshabers in Frankreich

Sicherheitspolizei (SD) - Kommando Montpellier

Sicherheitspolizei (SD) - Außenstelle Carcassonne

 

Hôpital général

(actuel Dôme)

Rue Georges Brassens

031.jpg

Hôpital pour soldats

Novembre 1942 - Août 1944

Lazarett

 

Boulevard Jean Jaurès

Feldkommandantur. Bd J. Jaurès.JPG

Feldkommandantur 734 et Feldgendarmerie

Avril 1943

 

56, rue d'Alsace

56.jpg

Logement pour officiers

Novembre 1942 - Août 1944

Standortkasse

 

Grand hôtel terminus

2, avenue Joffre

20150123_105432.jpg

Feldgendarmerie et Mess des officiers

Novembre 1942 - Août 1944

Verbindungs-Stab 734

Feldgendarmerie

Offiziersmesse

 

École normale des filles

Route de Narbonne

022.jpg

Logements pour officiers

Novembre 1942 - Août 1944

Unterkunft

 

Hôtel de la Cité

place Auguste-Pierre Pont

img646.jpg

Quartier général

Novembre 1942 - Août 1944

Kommandostab

 

67, avenue F. Roosevelt

gestapo_carcassonne_google_0.jpg

Maison du SD (Gestapo)

Novembre 1942 - Août 1944

Sicherheitspolizei (SD) - Außenstelle Carcassonne

 

Administrations de l'État Français

 

18, place Carnot

milice.jpg

Milice française

Avril 1943 - Janvier 1944

 

18, rue de l'Aigle d'or

LVF.jpg

Légion des volontaires français contre le Bolchévisme

Juillet 1942 - Janvier 1944

 

Asile de Boutes-Gach

Avenue F. Roosevelt

boutes.jpg

Cantonnement de la Milice Française

Groupe Mobile de Réserve

Avril 1943 - Janvier 1944

 

Source documentaire

Deutsches Historisches Institut Paris

Crédits photos

ADA 11

Martial Andrieu

Google maps

_____________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine /2014

Commentaires

Les loups étaient bien installes dans Carcassonne !

Écrit par : chantal | 23/01/2015

En aout 1940 (avant l'"occupation"), venus "contrôler" les ressortissants allemands dans le camp de Bram (selon les clauses de l'armistice), les officiers allemands sont alors logés à l’hôtel Terminus et vont visiter la Cité "en tenue de civils", selon le rapport des RG.
En 1942, ils ne cachent plus leurs uniformes.

Écrit par : Marieh Melendez | 23/01/2015

Et pourtant il y avait des poètes... René Nelli, Joe Bousquet et d autres encore qui rêvaient en regardant les étoiles, à l opposé de la vision petainistes et collaboratrice autour de René Nelli et de son ami Joe Bousquet, la résistance apparait , celle d un sud civilisé face à un nord barbare. En 1941 les" entretiens de la cité" rapportés par Jean Ballart et publiés dans un numéro spécial des cahiers du sud, le génie d.Oc et l 'homme méditerranéen brillent au cœur des ces temps parmi les plus obscurs.
"(...) Voyez, dit Joë Bousquet, comment sous la procession des étoiles, qui est l'image du temps, la cité semblé intemporelle; comment elle échappe à nos sens quotidiens. Le beau, c'est l 'espace perçu par l'esprit, c'est à dire hors du temps et de l'étendue.Et cela est aussi une évidence pour l'homme d'Oc. " A ce moment, le silence était tel, que la nuit devenait surnaturelle. Seul un murmure osa l'interrompre: c'était l'un d'eux qui murmurait à voix basse un vers de Valéry: Tout-puissants étrangers, inévitables astres...Il saluait Bételgueuse, l'étoile rouge des Mages, qui, au terme de sa chute, allait quitter le ciel."
Jean Ballart,cité de Carcassonne, le 27mars 1941.

Écrit par : jlgasc | 23/01/2015

triste période on en trouve encore les cicatrices mais on les fait disparaitre petit a petit .....

Écrit par : constance pressoirs | 24/01/2015

Les commentaires sont fermés.