21/02/2015

L'épicerie Louis Canavy

En 1894, Théodore Canavy fonde une épicerie située à cheval entre les rues Chartran et de Verdun. Son fils lui succède en 1927 et pour moderniser le bâtiment, il achète le magasin de l'ancien marchand de parapluie Valarcher et fait démolir l'ensemble des bâtiments pour les reconstruire.

428593115.jpg

En dépit du plan d'alignement qui prévoyait de dégager les deux côtés de l'escalier monumental des halles, construites en 1783 sur l'emplacement de l'église Sainte-Marie du Bourg neuf, le nouvel immeuble fut élevé au même endroit. L'architecte Belin (père de madame Canavy) à qui l'on doit l'Hôtel Terminus, mena les travaux dans le style de l'époque art déco.

Florentin Belin -2-.jpg

Florentin Belin

© Claude Marquié

La presse n'a pas été tendre

"Comme nous l'avions prévu, l'affaire d'alignement de l'immeuble situé à l'angle de la rue de Verdun et de la rue Chartran est tout simplement venue s'ajouter à la liste, déjà longue, des scandales que tolère notre municipalité. Notre protestation qui a seulement trouvé un écho dans la presse socialiste a laissé complètement indiffrents les élus de ce parti qui siègent au conseil municipal, en qualité de soviets du sérail (...) Notre docteur-maire, M. Tomey, aurait actuellement une occasion unique de parfaire l'oeuvre que ces prédécesseurs n'ont pu réaliser. Mais il est aujourd'hui démontré qu'à l'intérêt de l'embellissement de la ville, notre premier magistrat préfère, et de beaucoup, les intérêts particuliers d'un grand électeur radical. "

756750512.jpg

L'immeuble aujourd'hui

Source

Alfred Raucoules / La rue de Verdun

_______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

je me rappelle de cette épicerie nous nous y servions que de changements dans Carcassonne et pas toujours du meilleur goût...

Écrit par : constance pressoirs | 21/02/2015

En novembre Décembre 2011 , Mr Pierre Canavy le petit fils de Luce et Forentin Bélin, nous a reçu plusieurs fois à Claude Marquié et moi même ,afin de nous montrer des photos et documents de famille.
A la suite de ces entretiens ,L'Historien Claude Marquié a publié 3 articles dans la dépêche " les dimanches dans l'histoire" les 1 /01 / 2012
8 / 01 / 2012
13 / 01 /2012 .
Luce Canavy-Belin était une artiste peintre .
Florentin Belin a construit la centrale hydroélectrique D'Usson dans un style pseudo médiéval .
Mes recherches m'ont permis de trouver la maison ( assez particulière) qu'il s'était faite construire , et ou il a habité, sur l'actuel plateau Paul Lacombe.
Les anciens m'on dit que l'endroit était pendant longtemps un nom éponyme.
Ex : " ou sont les gosses ! " " A Belin "
" tu n'as pas vu mon chien ! " " il est à Belin "

Écrit par : jacquesblanco | 21/02/2015

Canavy, c'était une institution.
Je me rappelle le magasin avec son aménagement intérieur et surtout cette si forte marque architecturale et décorative Art Déco.
Dans la transformation en boulangerie, le dessin floral qui est sur le balcon a été reproduit de manière très heureuse sur le seuil.

Écrit par : Marie | 21/02/2015

N'habitant plus Carcassonne et n'y venant qu'occasionnellement pour voir ma famille je suis très intéressée par tous ces articles qui me rappellent des bons souvenirs, m’apprennent des choses sur l'histoire de Carcassonne que je ne connaissais pas et me tiennent au courant de ce qui ce passe ou pas comme il le faudrait à Carcassonne. C 'est avec grand plaisir que chaque jours je consulte les nouveautés du blog.
Merci à Marcial Andrieu

Écrit par : pourcheron cecile | 23/02/2015

Un grand merci à Martial pour nous faire partager l'histoire (et la "petite" histoire") de Carcassonne: un vrai régal!!!

Écrit par : Valérie | 23/02/2015

Merci beaucoup d'enrichir notre vision de carcassonne a travers votre documentation

Écrit par : Rouch | 23/02/2015

Suite à votre commentaire sur la maison construite et habitée par Florentin Belin à Carcassonne pourriez vous me donner l'adresse où l'on peut la voir ? petite rectification Pierre Canavy est le petit fils de Florentin Belin mais le fils de Luce Canavy
Merci de votre réponse

Écrit par : Magali | 21/05/2015

Belle histoire que celle de cette grande et unique épicerie qui fit le bonheur de générations entières.
Une autre histoire passionna mon épouse et moi-même, celle de l'exposition des tableaux de Luce Belin Canavy à Carcassonne et Ramonville St Agne organisée par AXA et AGP à l'initiative de Luc Licari, découvreur de l'artiste, devenu ami avec Luce et avec Pierre Canavy son fils.
Philippe Noiret était venu et nous étions plus de 300 lors de l'inauguration.
C'était formidable, Luce était proche de nous, échangeait sur son oeuvre. Quel talent !
Peintre post-cubiste de très haut niveau, Luce était la digne héritière de son père architecte.
Elle est partie rejoindre le paradis des peintres.
On ne l'oubliera pas.

Écrit par : Jean Pierre | 10/02/2016

Les commentaires sont fermés.