14/03/2015

Les médisants de Carqueyrolles

Il y a maintenant une dizaine de jours, j'ai lancé un appel sur ce blog afin de récolter des photographies tirées de vos albums de souvenirs. Le but est d'enrichir le troisième et dernier tome de la collection "Carcassonne, une histoire de photographies" que j'ai en projet. Un très grand nombre d'entre-vous ont apprécié les deux premiers tomes ; ils y ont retrouvé des amis, des connaissances et l'ambiance d'autrefois. Ce dernier volet concernera la période allant de 1970 au milieu des années 1990. Ma collection personnelle ne suffira pas, c'est pour cela que j'ai frappé à la porte de nombreux Carcassonnais afin d'obtenir des clichés sur les anciennes discothèques, commerces et supermarchés, personnes vêtues à la mode de cette époque dans la rue, fêtes...

couv.jpg

Je dois vous dire à ma grande surprise que la récolte est plus que décevante. A l'exception d'une personne, aucune autre parmi les 500 lecteurs fidèles de ce blog ne m'a répondu, même négativement, par courriel. Je suis conscient de la difficulté de ceux qui voudraient et qui n'ont rien, mais 1/500 c'est un ratio trop faible. Sachez que pour rédiger chaque jour un article sur le blog, je puise dans ma collection personnelle mais qu'elle ne sera pas éternelle. 

Je suis également intervenu auprès de contacts sur Facebook qui étaient autrefois responsables de discothèques, d'orchestres, de bars... Le résultat fut le même. Tout ceci m'amena à me poser des questions ; elles ne restèrent pas longtemps sans réponses. J'ai appris de plusieurs amis que des médisants racontaient en ville que je m'enrichissais avec la vente de mes livres. Oui, bien sûr. Voyez ! Je suis aussi célèbre et fortuné que le romancier Marc Levy. Cette Kabbale viserait à dissuader les personnes de me prêter des photos. Dans quel but ? Mes prises de positions doivent déranger, sûrement. On a déjà par le passé, tenté de discréditer mon livre sur Paul Lacombe, en disant qu'il n'était pas inédit.

Alors, je voudrais faire une mise au point car je ne peux ignorer ce qui se dit dans mon dos. Je fais ces livres par passion pour Carcassonne, son passé, ses habitants. Je mets en lumière un certain nombre d'entre-eux injustement oublié parce que les familles sont très heureuses de le retrouver dans un livre ou sur le blog. Ce ne sont pas des notables, mais souvent des gens de l'ombre. Ce travail me prend un temps considérable de collecte et de recherches.

couv2.jpg

 

L'ensemble des livres sont réalisés graphiquement et mis en page par mes soins. Ils ne bénéficient d'aucunes subventions ; je suis seul à en assumer le risque de la charge financière. Ils sont tirés à très peu d'exemplaires à flux tendu et en fonction de la demande. La moitié du prix du livre va à l'imprimeur, choisi volontairement en France. Sur l'autre moitié, je donne une commission aux libraires qui le vendent (elles ne me le demandaient pas). Sachez que j'ai choisi exclusivement des librairies indépendantes du centre-ville.

Le petit bénéfice restant, sert à acheter des cartes postales et photographies anciennes pour alimenter ce blog et mes futurs écrits.

Alors quand j'entends ces cancans, cela me fait mal, car après tout c'est leur but. Rassurez-vous, je suis bien moins riche que ceux qui s'enrichissent sur le dos des autres dans Carcassonne. Ce n'est pas cette richesse qui m'intéresse, mais celle que les échanges humains me procurent.

andrieu-martial@wanadoo.fr

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

Vous savez ce que j'en pense ! en tout cas vous avez carte blanche pour mes photos , hélas je suis partie de carca vers ces années la et mes albums ne sont pas fournis en photos de cette epoque

Écrit par : chantal | 14/03/2015

Bonjour
Une grande partie de Carcassonnais apprécient ce que vous apportez depuis plusieurs années et je ne peux pas croire que vous êtes visé par tous ceux qui ont appris petit à petit ce qui constitue l'histoire de notre ville grâce à vos pages.
Pour cela et pour d'autres choses merci.
Les photos anciennes rangées dans ma boite en carton se font rares maintenant, mais si j'en trouve ne serait ce qu'une, elle sera pour vous!

Écrit par : Antonia Reynes | 14/03/2015

C'est toujours avec un grand plaisir que je prends connaissance de vos notes, un blog très enrichissant et varié qui nous livre l'histoire de Carcassonne. Je ne peux vous aider dans la quête de photos, n'étant point originaire de cette région, et j'espère de tout coeur que vous allez pouvoir en "récupérer" quelques unes et plus encore.
Un grand merci pour votre temps, bonne continuation
JMP

Écrit par : grillon | 14/03/2015

J'ai fouillé et refouillé dans mes albums et n'ai pas trouvé de photos intéressantes pour votre livre. Et je le regrette.
J'espère que ce livre pourra voir le jour, d'une part pour le travail que vous fournissez sur l'Histoire de la ville, d'autre part pour le plaisir qu'il rejoigne les 2 autres sur mes étagères après l'avoir parcouru.
Cela fait 2 ans que vous rencontrez l'hostilité carcassonnaise non dissimulée d'une poignée de personnes hélas influentes mais qui n'enlève rien à votre implication de nous conter Carcassonne et moi, je vous dis un grand merci de faire vivre votre blog et vos pages FB.

Pierre Claude Victor Boiste a dit: "La médisance s'efforce d'alléger le poids du mérite en le mordant"

Écrit par : Brigitte | 14/03/2015

Je suis née dans les années 70, j'ai 2 ou 3 photos qui peuvent peut-être t'intéresser, je ne sais pas si elles ont un intérêt pour toi ou non. Comment puis-je faire pour te les transmettre ?

Écrit par : Dovetto | 14/03/2015

En l'adressant par mail : andrieu-martial@wanadoo.fr

C'est gentil

Écrit par : Martial Andrieu | 14/03/2015

la méchanceté est un boomérang elle retournera a celui qui l'a lancé ....vous êtes riches oui mais de l'amour pour Carcassonne et de sa cité ..merci pour ces beaux livres grâce a vous j'ai retrouvé mon enfance dans ma ville d'ou je suis partie trop tôt vous m'avez fait une thérapie en immortalisant ma famille avec vous j'ai revécu ma vie a Carcassonne vos livres sont une pure merveille et suis heureuse de connaitre la Musique de Paul Lacombe ce symphoniste né a Carcassonne j'adore votre blog et tout ce que vous m'apprenez par vos articles comme je vous l'ai dit je n'ai pas trop de photos mais je vais voir avec mes nièces ....encore un grand merci ....continuez vous faites du bon travail ....

Écrit par : constance pressoirs | 14/03/2015

Toujours des esprits chagrins et jaloux ! Ne pas s retourner et faire son chemin selon sa conscience permet de se regarder dans la glace tous les matins...serein

Écrit par : Monique joseph | 14/03/2015

La caravane passe.......et les chiens aboient
Martial, votre texte reflète un peu de découragement, sachez que nous sommes nombreux à apprécier votre blog, il faut continuer. Vous réveillez nos souvenirs, et certaines fois découvrir des lieux de notre Carcassonne.
Nous sommes dans la caravane des inconnus et continuons notre chemin, avec vous.
Bien amicalement,
Pierre-Baptiste

Écrit par : Pierre-Baptiste | 14/03/2015

"Bien faire et laisser dire" Le travail que vous accomplissez est remarquable et il est certain que les mauvaises langues ne vous arrivent pas à la cheville ! Je ne peux malheureusement pas vous aider dans votre recherche de photographies : à l'époque qui vous intéresse je n'habitais pas ici. Bon courage à vous et surtout continuez ce que vous faites !

Écrit par : Noé Armelle | 14/03/2015

Je ne vois pas en quoi un bénéfice sur la vente de vos ouvrages peut être une chose reprochable.
Si certains considèrent que cette source de revenus entraine une grande richesse, qu'attendent-ils pour s'y mettre à leur tour et devenir de nouveaux Crésus.
Je regrette de ne pas pouvoir répondre à votre demande de photos par simple carence mais si l'ouvrage paraît soyez sùr qu'il complètera les précédents.
Vous avez mis beaucoup de bonne volonté à justifier l'utilisation de "la richesse"engendrée par votre travail, je ne suis pas certaine qu'à votre place j'en aurais fait autant.
Regardez donc le fronton des palais, la tête haute et merci pour tout ce que vous transmettez.

Écrit par : ourliac colette | 15/03/2015

La jalousie rend les gens vraiment idiots et prêts à tous les coups bas...
Mais je ne suis pas surprise, car je subis le même genre de calomnies que vous, certains allant même jusqu'à contacter les journalistes qui veulent travailler avec moi pour me démolir auprès d'eux, et pour tout vous dire, il y a même un pauvre type qui est allé voir mon fils sur son lieu de travail pour lui tenir des raisonnements sur moi....
Et que dire des menaces de violence que moi et les autres auteurs de la BD "Histoire(s) de Carcassonne" avons dû supporter sur un blog malsain (plateforme blogzoom) ?
Enfin, les choses sont allées si loin que j'ai fait officiellement constater tout ça bien avant que l'auteur frustré de toutes ces saletés n'enlève ces articles de son blog...
Et tout ça ne manquera pas de lui revenir en pleine figure le moment venu !
Fabienne Calvayrac
lobabel.eklablog.com

Écrit par : lobabel | 16/03/2015

Je confirme les propos de Fabienne.

Écrit par : Gauthier LANGLOIS | 16/03/2015

A croire que c'est un sport national à Carcassonne. Même si ça ne vous réconforte pas, vous devez vous sentir moins seul à encaisser les médisances. Tout ça décrédibilise ceux qui s'y adonnent.

Écrit par : Brigitte | 17/03/2015

Les commentaires sont fermés.