31/03/2015

Que va devenir le domaine de Moureau ?

Chacun connaît les nombreux articles consacrés sur ce blog à l'avenir du domaine de Moureau, transformé en squat, en décharge, en incendie et bientôt en zone commerciale. C'est le parcours obligé de tout le patrimoine viticole du Carcassonnais : Salvaza, la Reille, Saint-Jean de Brucafel...  

467795819_2.jpg

Moureau — du nom de son fondateur — était un charmant domaine viticole du XVIIIe siècle que l'on pouvait admirer à l'entrée de Carcassonne en venant de Trèbes. Acheté par un tiers pour placer de l'argent dans la pierre, puis laissé à l'abandon, c'est aujourd'hui une ruine qu'un investisseur marseillais a récemment racheté avec les terrains autour.

2848007035_3.jpg

Le domaine de Moureau a été acheté par M. Lucien Ferrandis qui bataille depuis plusieurs années afin d'y réaliser le projet Rocadest. Il s'agit de la construction d'une vaste zone commerciale avec l'implantation de l'hypermarché Auchan. C'est vrai que cela manque à Carcassonne, les supermarchés... Au moins va t-il considérablement améliorer l'entrée urbaine de la ville, qui a cet endroit n'est que friche et désolation.

Que faire de Moureau ?

Le domaine et ses ruines vont être rasées, c'est certain. Toutefois, il y a deux ans Madame Tamara Rivel, alors adjointe à l'urbanisme de la municipalité Pérez, m'avait indiqué qu'elle avait obtenu de M. Ferrandis que l'on conservât la tour en ardoise du domaine. Elle ressemble tellement à celles de la Cité... De son propre aveu, M. Ferrandis s'était engagé à la conserver et à l'inclure dans son projet pour la construction d'un restaurant haut de gamme. Nous allons nous renseigner pour savoir si ce projet est toujours d'actualité.  Car, il y a urgence... M. Ferrandis a enfin obtenu l'autorisation et les permis pour construire Rocadest.

________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

Carcassonne a laissé démolir un couvent, une maison lieu de mémoire ...., alors un domaine viticole typique de la couronne de Carcassonne, ça ne va pas peser lourd.
On est le département le plus pauvre de France, à tout point de vue.

Écrit par : Marie | 31/03/2015

Ne pourrait-on pas imposer, pour ce type de bâtiments, une deconstruction, plutôt que la destruction systématique...

Écrit par : Jnc | 01/04/2015

Les commentaires sont fermés.