07/04/2015

Le Festival de la Cité a bientôt 60 ans (Acte I, Scène II)

 

1958.jpg

1962

 

Récital Pierre Cochereau

titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris. Au

 

 programme, oeuvres de Couperin, Bach, César Franck et Vierne. Une improvisation sur deux

 

 thèmes clôture le concert. Montréal d’Aude.

 

“Phèdre”

tragédie de Jean Racine, mise en scène de Jean Deschamps, décors et costumes de

 Jacques Noël. Avec Michel Herbault (Hippolyte), Jean Deschamps (Thésée), Armand Meffre

 (Théramène), Edwige Feuillère (Phèdre), Marguerite Cavanaski (Oenone), France Descaut

 (Aricie), Catherine le Couey (Ismène), Suzanne Courtal (Panope). Gardes. Grand Théâtre.

 

Concert de l’Orchestre Symphonique de la R.T.F. de Toulouse-Pyrénées

sous la direction de

 Roberto Benzi. Avec Georges Armand (violoniste), Xavier Valat (violoncelliste), Odette

 Deterveaux (pianiste). Au programme: “L’Amour Sorcier”, de Manuel de Falla; “Pierre et le

 Loup”, de Serge Prokofiev, récitant: Denis Manuel; “L’Arlésienne”, de Georges Bizet Choeurs

 du Festival. Théâtre Municipal.

 

“Arlequin Valet de deux Maîtres”

comédie de Goldoni, mise en scène d’Edmond Tamiz,

 décors et costumes de Bernard Daydé, musique de Georges Delerue. Avec Edmond Tamiz

 (Arlequin), Paul Crauchet (Pantalon), Lucien Barjon (Le Docteur), Denis Manuel (Silvio),

 Pierre Hatet (Florindo), Robert Rimbaud (Un Portefaix), Jean Darie (Un autre Portefaix),

 André Rousselet (Brighella), Marie Mergey (Béatrice), Anna Gaylor (Clarisse), Françoise

 Bertin (Sméraldine), Robert Rimbaud (Premier Garçon d’Hôtel), Jean Darie (Deuxième

 Garçon d’ Hôtel). Grand Théâtre.

 

“Le Barbier de Séville”

création, comédie de Beaumarchais, mise en scène d’Edmond Tamiz,

 construction scénique de Claude Perset, costumes de Christiane Lucke, musique d’Edgardo

 Canton. Avec Pierre Hatet (Figaro), Denis Manuel (Le Comte Almaviva), Anna Gaylor

 (Rosine), Monique Defrançois (Marceline), Jacque Gripel (Basile), Lucien Barjon (Bartholo),

 Armand Meffre (L’Éveillé), André Rousselet (La Jeunesse), Edmond Tamiz (Le Notaire),

 Robert Rimbaud (L’Alcade), César Polonio (Le Client et le Premier Alguazil), Michel Vachon

 (Le Garçon Coiffeur et le Deuxième Alguazil).

 

Grand Tounoi Médiéval de Tir à l’Arc

dans le Hautes Lices et le Théâtre Antique.

 

“Montserrat”

d’Emmanuel Roblès,

mise en scène de Stellio Lorenzi, décors et costumes de

 Michel Raffaelli. Avec Marc Cassot (Montserrat), Jean Deschamps (Izquierdo), Jacques Gripel

 (Antonanzas), Pierre Hatet (Zuazola), André Rousselet (Morales), Paul Crauchet (Le Potier),

 Armand Meffre (Le Marchand), Robert Rimbaud (Le Comédien), Lucien Barjon (Le Père

 Coronil), Denis Manuel (Un Jeune Homme), Marie Mergey (La Mère), Anna Gaylor (Eléna).

 Grand Théâtre.

 

“Amphitryon”

création,

comédie de Molière,

mise en scène de Jean Deschamps et Robert

 Rimbaud, décors et costumes de Bernard Daydé. Avec Paul Crauchet (Mercure), Pierre Hatet

 (Amphitryon), Jean Deschamps (Jupiter), Anna Gaylor (La Nuit), Françoise Bertin

 (Cléanthis), Jacques Gripel (Sosie), Catherine Le Couey (Alcmène), Armand Meffre

 (Argatiphontidas), Lucien Barjon (Maucrates), Robert Rimbaud (Polidas), Denis Manuel

 (Posicles), César Polonio (Le Jour). Grand Théâtre.

 

“Récital de Piano”

avec Mme Luce Rinaudo-Bonas.

Au programme: “Gavotte en La mineur”,

 de Rameau; “Gavotte << Les Moutons >>  ”, de Martini; “Gavotte en Sol mineur”, de J.-S. Bach;

 “Prélude en Mi bémol mineur, clavecin bien tempéré, N° 8”, de J.-S; Bach; “Passacaille”, de

 Haëndel; “Rondeau << Soeur Monique >>, de Couperin; “Coucou”, de Daquin; “Sonate à

 variations, en La majeur”, de Mozart; “Sonate op. 27 en Do dièze mineur”, de Beethoven;

 “Impromptu en Sol majeur”, de Schubert; “Valse en Ut dièze mineur”, de Chopin;

 “Arabesque, op. 18”, de Schumann; “Première Arabesque”, de Debussy; “Andaluza”, de

 Granados; “Aragon” (fantaisie), “Suite Espagnole N° 4”, d’Albaniz. Théâtre municipal.

 

“Renaud et Armide”

création

tragédie de Jean Cocteau, mise en scène de Jean Deschamps,

 décors et costumes de Catherine Le Couey, musique de Maurice Jarre. Avec Michel Herbault

 (Renaud), Catherine Le Couey (Armide), France Descaut (Oriane), Armand Meffre (Olivier).

 Grand Théâtre.

 

1963

Jeanne Demessieux

 Titulaire des Grandes Orgues de l’église de la Madeleine.

 Cuivres de l’Orchestre Radio-symphonique de Toulouse. Au programme “De Profondis”, de

 J.-S. Bach; “Passion selon Saint-Jean”, de J.-S. Bach; Clérambault, Schumann, César Franck,

 

image36.jpg

 Olivier Messiaen

Improvisation.

Collégiale Montréal.

Roberto Benzi et Jean-Bernard Pommier. L’Orchestre Symphonique de Toulouse-Pyrénées

 R.T.F. et l’Association des Choeurs du Festival, direction: Jean Amiel. Concert de musique

 Russe: “Concerto N°1 pour piano et orchestre”, de Tchaïkovsky; “La Vie pour le Tsar”, opéra

 de Michel Glinka; “L’Oiseau de Feu”, de Stravinsky; “Danses Polovtsiennes”, avec choeurs,

 de Borodine. 60 musiciens, 120 exécutants. Concert Radiodiffusé. Théâtre Municipal.

 

“Ruy Blas”

de Victor Hugo

par la Compagnie Jean Deschamps, mise en scène de Jean

 Deschamps, décors de Philippe Scrive, musique de

 Pierre Maillard-Verger, costumes de Nicole Bize, régie: Maurice Ducasse. Avec Michel le

 Royer (Ruy Blas), Jean Deschamps (Don Salluste de Bazan), Claude Pieplu (Don César de

 Bazan), Marcel d’Orval (Don Guritan), Lucien Barjon (Le Comte de Comporeal), Gérard

 Lorin (Le Marquis de Santa-Cruz), Bernard Genty (Le Marquis del Basto), Robert Rimbaud

 (Le Comte d’Albe), Jacques Gripel (Le Marquis de Priego), Jean Darie (Don Manuel Arias),

 Armand Meffre (Montazgo), André Rousselet (Don Antonio Ubilla), Jacques Gripel (Gudiel),

 André Julien (Un Laquais), Maurice Ducasse (Un Alcade), Philippe Jary et Maurice Ducasse

 (Les Huissiers), Michèle Simonnet et Denis Manuel (Les Pages), Philippe Jarry, André

 Rousselet et André Julien (Les Alquezils), Claude Nollier (Doña Maria de Neubourg, Reine

 d’Espagne), Françoise Bertin (La Duchesse d’Albuquerque), Francine Olivier (Casilda),

 Françoise Bertin (Une Duègne). Grand Théâtre.

 

“Zoo”

création de Vercors

mise en scène de Jean Deschamps, dispositif scénique de

 Claude Perset, régie Philippe Jarry. Avec Gérard Lorin (Le Premier Juge), Philippe Jarry

 (Le Premier Président du Jury), André Rousselet (La Couronne, Premier Procureur), Jean

 Darle (Docteur Figgins), Jean Deschamps (Douglas Templemore), Maurice Ducasse

 (Inspecteur Mimms), France Descaut (Sybil Greame), Denis Manuel (Jameson, avocat),

 André Julien (Valet de Sir Arthur), Lucien Barjon (Sir Arthur Draper, Juge), Robert Rimbaud

 (Le Ministre), Françoise Bertin (Lady Draper), Marcel d’Orval (Minchett, Second Procureur),

 Bernard Genty (Cuthbert Greame, Chef de l’Expédition), Claude Pieplu (Pop, Le Révérend

 Père Dillighan), Jacques Gripel (Professeur Kreps), Gérard Lorin (Docteur Bulbrough),

 Armand Meffre (Second Président du Jury), André Rousselet (Vancruysen), André Julien

 (Professeur Knaatsh), Robert Rimbaud (Professeur Eatons), Jean Darie (Le Monsieur

 d’Aspect Écclésiastique, Juré), Francine Lolivier (La Dame en Fourrure, Juré), Maurice

 Ducasse (Le Gentleman Distingué, Juré), Philippe Jarry (Un Ancien Colonel des Indes, Juré),

 Gérard Lorin (Le Monsieur aux Moustaches Rousses, Juré), Michèle Simonnet (La Petite

 Dame Quaker, Juré), André Julien (Le Premier Gardien des Tropis), André Rousselet (Le

 Second Gardien des Tropis).

 

“L’Arlésienne”

d’Alphonse Daudet

mise en scène de Jean Deschamps, décors et costumes de

 Bernard Daydé, musique de Georges Bizet, enregistrée par l’orchestre de l’Association des

 Concerts Lamoureux, direction Jean Fournet. Régie: Gérard Lorin, Chorale des Jeunesses

 Musicales de France, direction: Louis Martini. Avec Lucien Barjon (Balthazar), Denis Manuel

 (Frédéri), Armand Meffre (Le Patron Marc), Jean Darie (Francet Mamaï), Jean Deschamps

 (Mitifio), André Julien (L’Équipage), Claude Nollier (Rose Mamaï), Françoise Bertin

 (Renaude), Michèle Simonnet (L’Innocent), Francine Olivier (Vivette). Valets, Servantes,

 Paysans et le Groupe de Danseuses de Saint-Rémy-de-Provence. Grand Théâtre.

 
 

“La Légende des Siècles”

de Victor Hugo

mise en scène de Jean Deschamps et de Yves

 Florenne. Avec Jean Deschamps, Armand Meffre, Lucien Barjon, André Julien, André

 Rousselet, Maurice Ducasse, Francine Olivier, Bernard Genty, Jean Darie, Claude Pieplu,

 Robert Rimbaud, Marcel d’Orval, Jacques Gripel, Philippe Jarry, Denis Manuel, Gérard

 Lorin. Récital de poèmes interrompu par la pluie. Grand Théâtre.

 
1964 
 

Pierre Cochereau

(Titulaire des grandes orgues de Notre-Dame de Paris)

 Association des Choeurs du Festival, Chorale “Cécilia”, Chorale “Jeanne d’Albret”.

 Orchestre Radio-Symphonique de Toulouse sous la direction d’Alain Lombard. 150

 exécutants. Au programme: “Concerto en Ré mineur pour orgue et orchestre”, de Haendel.

 Soliste: Pierre Cochereau; “Gloria pour choeurs, trois solistes et orchestre”, de Vivaldi,

 solistes: Françoise Lederer (soprano), Arlette Koupaliantz (soprano), Christiane Espinasse

 (contralto); Improvisation sur un thème donné, par Pierre Cochereau; “Concerto pour orgue,

 orchestre à cordes et timbales”, de Francis Poulenc. Soliste: Pierre Cochereau. Collégiale de

 Montréal d’Aude.

 

Les Ballets de la Scala de Milan (25 danseurs)

avec l’orchestre de Toulouse (60 exécutants).

 

 

“Le Cid”

de Pierre Corneille

mise en scène de Daniel Leveugle, assistant Yves David,

 costumes de Roland Deville, musique de Pierre Maillard-Verger. Avec Jean-François Rémi

 (Don Fernand, premier Roi de Castille), Laurence Mercier (Dona Xurraque, Infante de

 Castille), Jean Deschamps (Don Diègue, père de Don Rodrigue), Jacques Dannoville (Don

 Gomès, Comte de Gormas, père de Chimène), Michel Le Royer (Don Rodrigue, amant de

 Chimène), Robert Bousquet (Don Sanche, amoureux de Chimène), André Rousselet (Don

 Arias, gentilhomme), Yves David (Don Alonse, gentihomme), Nadine Basile (Chimène, fille

 de Don Gomès), Michèle Simonnet (Léonor, Suivante de l’Infante), Françoise Bertin

 (Suivante de Chimène), Michel Gonzalès (Le page de l’Infante). 

 

“L’Alouette”

de Jean Anouilh,

mise en scène de Roland Piétri.

Avec Michel Bouquet (Charles

 VII), Jean Deschamps (L’Inquisiteur), Michel Herbault (Le Comte Warwick), Jacques

 Dannoville (Beaudricourt), Armand Rousselet (Le Promoteur), Michel Gonzales (Frère

 Ladvenu), Robert Bousquet (La Trémouille), Armand Meffre (La Hire), Henri Poirier

 (Cauchon), Michel d’Orval (L’Archevêque), Jean Darie (Le Père), Yves David (Le Frère),

 Maurice Ducasse (Le Bourreau), Daniel Laloux (Le Garde Boudousse), Daniel Laloux (Le

 Soldat Anglais), Yves David (Le Page du Roi), Suzanne Flon (Jeanne d’Arc), Marie Rouvray

 (La Petite Yolande), Michèle Simonnet (Agnès), Francine Olivier (La Petite Reine), Françoise

 Bertin (La Mère). Costumes et décors de Jean-Pierre Mascles. Grand Théâtre.

 

“Le Capitaine Fracasse”

adapté de Théophile Gautier par Jean Deschamps, décors et

 costumes de Nicole Bize et Claude Perset,

 musique de Pierre Maillard-Verger, mise en scène de Jean Deschamps, assistant: Jean

 Darie. Avec Michel Le Royer (Le Baron de Sigognac), Armand Meffre (Hérode, le Tyran),

 Marcel d’Orval (Blazius, le Pédant), André Laloux (Matamore), André Rousselet (Scapin)

, Michel Gonzales (Léandre), Michèle Simonnet (Isabelle), Marie Rouvray (Sérafine), Jean

 Darie (Chirriguirri), Francine Olivier (Chiquita), Maurice Ducasse (Agostin), Jacques

 Dannoville (Le Marquis de Bruyères), Laurence Mercier (La Marquise de Bruyères), Francine

 Olivier (Jeanne, suivante de la Marquise), Jean Deschamps (Bellombre), Robert Bousquet

 (Duc de Vallombreuse), Yves David (Vidaline, chevalier), Marie Rouvray (Le page de la

 Marquise), Jean Darie (Malartic), Jacques Dannoville (Lampourde), Maurice Ducasse

 (Bringuenarilles), Jean Deschamps (Le Prince, père du Duc), Pierre, serviteur du Baron, une

 vieille famme, Zagarriga, Jean, intendant, vieille aubergiste, serviteur Bellombre, l’”ancêtre”

 de Sigognac, laquais du Duc, un barbier-chirurgien, l’arracheur de dents, le patient, le

 frocard, les courtisanes, le poète, Piedgris, Torgueulle, la Râpée, un capucin, le bourreau,

 paysans.

 

1965

 

 

“Danton”

de Romain Rolland, mise en scène de Jean Deschamps, musique de Jacques

 Charpentier, décors et costumes de Nicole Bize et Claude Perset. Avec Michel Le Royer

 (Camille Desmoulins), Robert Bousquet (Hérault de Séchelles), André Rousselet

 (Philippeaux), Jacques Dannoville (Danton), Armand Meffre (Westermann), Claude Pieplu

 (Robespierre), Bernard Verley (Saint-Just), Marie Rouvray (Eléonore Duplay), Françoise

 Bertin (Madame Duplay), Gilbert Vilhon (Billaud-Varenne), Marcel D’Orval (Vadier), Jean

 Deschamps (Herman), Jean Darie (Fouquier-Tinville), Jean-François Remi (Fabre

 d’Eglantine).

 

“Ruy Blas”

de Victor Hugo,

mise en scène de Jean Deschamps, Musique de Pierre-Maillard

 Verger, Costumes de Nicole Bize, décors de Philippe Scrive. Avec Michel Le Royer (Ruy

 Blas), Jean Deschamps (Don Salluste de Bazan), Claude Pieplu (Don César de Bazan), Marcel

 D’Orval (Don Curitan), Gilbert Vilhon (Le Comte de Camporéal), Jean Darie (Le Marquis de

 Santa-Cruz), Jacques Dannoville (Le Marquis Del Basto), Robert Bousquet (Le Comte

 d’Albe), Jacques Dannoville (Le Marquis de Priego), Jean Darie (Don Manuel Arias),

 Armand Meffre (Montzago), André Rousselet (Don Antonio Ubilla), André Rousselet

 (Gudiel), Jean Darie (Covadenga), Marie Rouvray (Les Pages), André Rousselet (Alguazils),

 Maria Mauban (Doña Maria de Neubourg ), Françoise Bertin (La Duchesse d’Albuquerque),

 Michèle Simonnet (Casilda), Françoise Bertin (Une Duègne).

 

“On ne badine pas avec l’amour”

d’Alfred de Musset, mise en scène de Jean Deschamps,

 Costumes de Francine Galliard-Risler. Avec Claude Pieplu (Le Baron), Bernard Verley

 (Perdican), Armand Meffre (Maître Blazius), Marcel D’Orval (Maître Bridaine), Nita Klein

 (Camille), Françoise Bertin (Dame Pluche), Michèle Simonnet (Rosette).

 

“Les Caprices de Marianne”

d’Alfred de Musset, mise en scène de Jean Deschamps,

 Costumes de Francine Galliard-Risler. Avec Gilbert Vilhon (Claudio), Michel Le Royer

 (Coelio), Jean-François Remi (Octave), Jean Darie (Tibia), Maria Mauban (Marianne), André

 Rousselet (Pippo).

 

“Bérénice”

de Jean Racine,

mise en scène de Jean Deschamps, Costumes de Nicole Bize et

 Claude Perset. Avec Jacques Dacqmine (Titus), Maria Mauban (Bérénice), Jean-François Remi

 (Antiochus), Jacques Dannoville (Paulin), Gilbert Vilhon (Arsace), Marie Rouvray (Phénice),

 Jean Darie (Rutile).

 

“Zoo”

de Vercors,

mise en scène de Jean Deschamps, Dispositif scénique de Claude Perset.

 Avec Jacques Lalande (Le 1°  Juge), André Julien (Le 1° Président du Jury), Jean Deschamps

 (La Couronne, 1° Procureur), Jean Darie (Docteur Figgins), Robert Bousquet (Douglas

 Templemore), Maurice Ducasse (Inspecteur Mimms), Nita Klein (Sybil Greame), André

 Rousselet (Jameson, Avocat), André Julien (Valet de Sir Arthur, Huissier), Lucien Barjon (Sir

 Arthur Draper, Juge), Jean-François Remi (Le Ministre), Françoise Bertin (Lady Draper),

 Marcel D’Orval (Minchett, 2° Procureur), Gilbert Vilhon (Cuthbert Greame, Chef de

 l’Expédition), Claude Pieplu (Pop, Révérend Père Dillighan), Jacques Dannoville (Professeur

 Kreps), Jacques Lalande (Docteur Bulbrough), Armand Meffre (2° Président du Jury),

 Maurice Ducasse (Vancruysen), André Julien (Professeur Knaatsch), Robert Dougnac

 (Professeur Eatons), Michèle Simonnet (La Dame en Fourrures, Juré), Maurice Ducasse (Le

 Gentleman Distingué, Juré), Jean Darie (Un Ancien Colonel des Indes, Juré), Jacques Lalande

 (Le Monsieur aux Moustaches Rousses, Juré), Michèle Simonnet (La Petite dame Quaker,

 Juré), André Julien (Le Gardien des Tropis)

 

“Les Mouches”

de Jean-Paul Sartre,

mise en scène de Jean Deschamps, musique de Jacques

 Charpentier, décors et costumes de Nicole Bize et Claude Perset. Avec Jean Deschamps

 (Jupiter), Bernard Verley (Oreste), Jacques Dannoville (Egisthe), Marcel D’Orval (Le

 Pédagogue), Armand Meffre (Premier Garde), André Rousselet (Le Grand Prêtre), Jean Darie

 (Deuxième Garde), Nita Klein (Electre), Françoise Bertin (Clytemnestre), Michèle Simonnet

 et Marie Rouvray (Les Erinnyes), Michèle Simonnet (Une Jeune Femme), Marie Rouvray

 (Une Vieille Femme).

 
1966 
 

“Concert de l’Orchestre de Chambre de Prague”

Orchestre National, 40 exécutants. Au

 programme: Jean-Chrétien Bach (Sinfonia en Mi Bémol op. 18 N° 1, Allegro Spirituoso,

 Andante, Allegro); Wolfgang Amadeus Mozart (Symphonie en Ut Majeur K. V. 551 “Jupiter”,

 Allegro Vivace, Andante Cantabile, Menuetto, Molto Allegro); Ludwig Van Beethoven

 (“Prométhée”, Ouverture), Joseph Haydn (Symphonie en Mi Bémol Majeur N° 103, Adagio,

 Allegro con spiriti, Andante, Menuetto, Allegro con spiriti; Symphonie dite “Roulements de

 timbales”). Eglise Saint-Nazaire.

 

“Le Chapeau de Paille d’Italie”

de Eugène Labiche,

musique de Jean Wiener, décors et

 costumes de Camillo Osorovitz, costumes exécutés par René Coutaudier, perruques de

 Bertrand, mise en scène de Edmond Tamiz, assistant à la mise en scène: André Rouyer. Avec

 Pierre Hatet (Fadinard, rentier), Marcel d’Orval (Nonancourt, pépiniériste), Jacques

 Dannoville (Beauperthuis), Gilbert Vilhon (Vézinet, sourd), André Julien (Tardiveau, teneur

 de livres), Yves Pignot (Bobin, neveu de Nonancourt), Robert Bousquet (Emile Tavernier,

 lieutenant), Guy Moigne (Félix, domestique de Fadinard), Robert Rimbaud (Achille de

 Rosalba, jeune lieutenant), Catherine de Seynes (Hélène, fille de Nonancourt), Françoise

 Bertin (Anaïs, femme de Beauperthuis), Alix Mahieux (La Baronne de Champigny), Juliette

 Brac (Clara, modiste), Nita Klein (Virginie, Bonne chez Beauperthuis), Monique Defrançois

 (Une Femme de Chambre de la Baronne), Robert Rimbaud (Un Caporal), Jacques Lalande

 (Un Domestique; Un Garde), Marius Balbinot (Un Monsieur; Un Garde), François Dyrek

 (Premier Machiniste), André Rouyer (Deuxième Machiniste). Grand Théâtre.

 

“Le Cid”

de Pierre Corneille,

mise en scène de Jean Deschamps, costumes de Roland Deville.

 Avec Robert Rimbaud (Don Fernand, Premier Roi de Castille), Catherine de Seynes (Doña

 Urraque, Infante de Castille), Jean Deschamps (Don Diègue, Père de Rodrigue), Gilbert

 Vilhon (Don Gomes, Comte de Gormas, Père de Chimène), Pierre Vaneck (Don Rodrigue,

 Amant de Chimène), Guy Moigne (Don Sanche, Amoureux de Chimène), André Rouyer

 (Don Arias, Gentilhomme), Bernard Genty (Don Alonse, Gentilhomme), Nita Klein

 (Chimène, Fille de Don Gomes), Alix Mahieux (Léonor, Suivante de l’Infante), Françoise

 Bertin (Elvire, Suivante de Chimène), Yves Pignot (Le Page de l’Infante), François Dyrek (Un

 Seigneur), Marius Balbinot (Un Soldat). 

 

“Meurtre dans la Cathédrale”

de Thomas Stearns Eliot, traduction de Henri Fluchère,

 musique de Jacques Charpentier, avec la participation des Choeurs Elisabeth Brasseur et des

 fragments du Te Deum, chantés par Danielle Vouaux-Charpentier. Costumes de Jean-Denis

 Malcles, exécutés par Marthe Mikol et Pierre Betoulle, chapeaux de Pierre Salnelle. Avec

 Alain Cuny (L’Archevêque), Marcel d’Orval (Premier Prêtre), Yves Pignot (Deuxième Prêtre),

 François Dyrek (Troisième Prêtre), Gilbert Vilhon (Quatrième Prêtre), Robert Rimbaud (Le

 Héraut), Robert Bousquet (Premier Tentateur), Jacques Lalande (Deuxième Tentateur),

 Jacques Dannoville (Troisième Tentateur), Jean Deschamps (Quatrième Tentateur), Bernard

 Genty (Premier Chevalier), Guy Moigne (Deuxième Chevalier), André Rouyer (Troisième

 Chevalier), Robert Rimbaud (Quatrième Chevalier), Françoise Bertin, Juliette Brac, Monique

 Defrançois, Jeanine Forney, Nita Klein, Alix Mahieux, Catherine de Seynes (Un Choeur de

 Femmes de Cantorbery). Grand Théâtre.

 

“Hector Berlioz, ou le Mal Entendu”

présenté par Jacques Charpentier.

Extraits

 d’enregistrements stéréophoniques de “Roméo et Juliette”, “La Damnation de Faust”... 

  (Hôtel de la Cité).

 

“Concert d’Orgue et de Chants Sacrés”

avec Jacques Charpentier (orgue), et la participation

 de Danielle Vouaux-Charpentier pour la partie chantée. Au programme: “Messe pour les

 Couvents”, de François Couperin, “Bonne Jesu”, de Hanmerschmidt, “Hobes Fest”, de W.

 Franck, “Te Ergo Quaisumus”, de M.-A. Charpentier, “O Sacrum Convivium”, d’Olivier

 Messian, “Messe pour tous les temps”, de Jacques Charpentier. Église Saint-Nazaire.

 

“Mère Courage”

de Bertolt Brecht,

musique de Paul Dessau, costumes de Camillo Osorovitz

 exécutés par René Coutaudier, texte Français de Geneviève Serreau et Benno Besson, mise en

 scène de Jacques Mauclair. Avec Hélène Duc (Mère Courage), François Dyrek (Eilif), Yves

 Pignot (Petitsuisse),  Nita Klein (Catherine), Bernard Genty (Le Recruteur), Marius Balbinot

 (Le Caporal), Jacques Dannoville (Le Cuisinier), Robert Rimbaud (Le Capitaine), Jean

 Bousquet (L’Aumônier), Jacques Lalande (L’Intendant), Juliette Brac (Yvette), Marius

 Balbinot (Un Soldat), Guy Moigne (L’homme au Bandeau), Gilbert Vilhon (Le Sergent-Chef),

 Marcel d’Orval (Le Colonel), Jacques Lalande (Un Premier Soldat), Marius Balbinot (Un

 Deuxième Soldat), Robert Bousquet (Le Secrétaire), André Rouyer (Un Jeune Soldat Ivre),

 André Julien (Un Soldat plus Agé), Gilbert Vilhon (Un Premier Soldat), Jacques Lalande (Un

 Deuxième Soldat), Guy Moigne (Un Jeune Paysan), Alix Mahieux (Une Vieille Paysanne),

 Robert Bousquet (Le Lieutenant), Alix Mahieux (Une Paysanne), Robert Rimbaud et André

 Julien (Paysans). Musique de Paul Dessau, costumes de Camille Ososrovitz, exécutés par

 René Coutaudier. Texte français de Geneviève Serreau et Benno Besson.  

 

“Des Romantiques aux Contemporains”

conférence complétée par une partie chantée, avec

 Jacques Charpentier (piano et présentation), chanteuse: Danielle Vouaux-Charpentier.

 Théâtre Municipal.

 

Des conférences, des soirées de poésie, de cinéma d’amateurs et de musique ont également

 eu lieu entre le 26 juin et le 20 juillet.

 

Sources :

J-F Vivès/ Le théâtre de la Cité

 
À demain, pour l'acte I, scène III
 
et d'ici-là...
 
Restez éveillés !
 
et 
 
Méfiez-vous des contrefaçons...

Capture d’écran 2015-04-07 à 09.38.16.png

www.festivaldecarcassonne.fr

___________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

 

Commentaires

de belles oeuvres tout au long des 10ans mais la culture va en s'appauvrissant d'années en années c'est bien dommage je parle de la "vraie" culture celle qui traverse les siècles sans aucunes rides.....

Écrit par : constance pressoirs | 07/04/2015

Que de souvenirs, que de belles soirées avec, entre autre l'Arlésienne, Mère courage et Michel le Royer dans Ruy Blas, Michel Bouquet dans l'Alouette etc.
Dans ce théatre si naturel, qui n'avait pas tout cet attirail actuel .
Il me semble que Pierre Cochereau avait laissé son propre orgue à Carcassonne.

Écrit par : Marie | 07/04/2015

Que de souvenirs, que de belles soirées avec, entre autre l'Arlésienne, Mère courage et Michel le Royer dans Ruy Blas, Michel Bouquet dans l'Alouette etc.
Dans ce théatre si naturel, qui n'avait pas tout cet attirail actuel .
Il me semble que Pierre Cochereau avait laissé son propre orgue à Carcassonne.

Écrit par : Marie | 07/04/2015

Encore: quels spectacles, quelles distributions, qu'elle fidélité alors avions nous alors pour ces programmations!
Le côté cour de la scène pour Montserrat était encore en pente et en terre battue, mais quelle intensité dans le jeu de l'acteur qui la dévalait !
D'autres grands moments vont venir: Roger Coggio dans Hamlet, joué avant le feu d'artifice du 14 juillet et retransmis à la télé........
Stop....on attend la suite à demain.

Écrit par : ourliac colette | 08/04/2015

Les commentaires sont fermés.