08/04/2015

Le Festival de la Cité a bientôt 60 ans (Acte I, Scène III)

 

Festival

Le médecin malgré lui

Photo : Dr Faye

1967

“L’Avare”

de Molière,

représenté pour la première fois le 9 septembre 1668. Décors et costumes d’Yves Faucheur, atelier de costumes Michel Marchand, musique de François Rabbath, mise en scène de Claude Piéplu. Avec Claude Piéplu (Harpagon), Yves-Marie Maurin (Cléante), Michèle Simonnet (Elise), Pierre Rousseau (Valère), Annick Jarry (Marianne), Marcel D’Orval (Anselme), Juliette Brac (Frosine), Marcel D’Orval (Maître Simon), André Julien (Maître Jacques), Bernard Laïk (La Flèche), Claire Ifrane (Dame Claude), Georges Bonnaud (Brindavoine), Alain Cespédès (La Merluche), Georges Bonnaud (Le Commissaire).

 

“Noces de Sang”

de Frédérico Garcia-Lorca,

traduction de Marcelle Auclair, poèmes traduits par Jean Prévost, costumes de Nicole Bize, meubles espagnols provenant de la Maison Quinta de Perpignan, chants et direction musicale par Ismael, mise en scène de Jean Deschamps. Avec Alain Cespédès (Léonard), Georges Bonnaud (Le Fiancé), Jean Deschamps (Le Père de la Fiancée), André Julien et Yves-Marie Maurin (Bûcherons), Marcel d’Orval et Bernard Laïk (Paysans), Mmes Maria Mériko (La Mère), Annick  Jarry (La Fiancée), Michèle Simonnet (La Femme de Léonard), Juliette Brac (La Servante),  Nicole Cerfontaine et Jeanine Codo (Jeunes Filles), Claire Ifrane (La Belle-Mère), Hélène Roussel (La Voisine), Claire Ifrane (La Mort), Hélène Roussel (La Lune).

 

“Oedipe-Roi”

de Sophocle,

adapté par Vercors, musique d’André Jolivet (extraits de la “Suite Delphique”), costumes et masques à l’antique (d’après “L’inventaire de Pollux”), ateliers de costumes de Nicole Bize, mise en scène de Jean Deschamps. Avec Jean Deschamps (Oedipe), Maria Mériko (Le Grand Prêtre de Zeus, Tiresias, Jocaste, l’Esclave de Laios), Marcel D’Orval (Créon, Le Messager de Corinthe, L’Envoyé du Palais), André Julien (Le Choryphée), Juliette Brac, Claire Ifrane, Annick Jarry, Hélène Roussel, Michèle Simonnet, Georges Bonnaud, Alain Cespédès, Bernard Laïk, Yves-Marie Maurin (Choeur)

 

“Le Trio Nordmann” 

avec Marielle Nordmann (harpiste), André Guilbert (flûtiste), Claude Burgos (violoncelliste). Au programme: “Sonate à 3 en Si Majeur”, de J.B. Loeillet; “IVmeConcert en Trio”, de J. Ph. Rameau; “Trio en Ré Majeur”, de J. Chr. Fr. Bach; “Entr’acte pour Flûte et Harpe”, de J. Ibert; “Pièce en forme de Habanera”, de M. Ravel; “Impromptu-Caprice pour Harpe”, de G. Pierné; “Mouvement”, pour flûte, Cello et Harpe, de J. Charpentier (Salle des Chevaliers).

 

“Récital d’Orgue”

avec Jacques Charpentier. Chants Sacrés: Mme Vouaux-Charpentier. Auprogramme: “Eil, Mich Gott”, extrait du Psaume 70 de Heisrich Schutz pour soprano etorgue; “Allemande”, orgue seul, de Louis Couperin; “Dank-Lide”, extrait du Psaume 114d’Andréa Hammersschmidt, soprano; “Duo et Fantaisie”, orgue seul, de Louis Couperin; “Bist du Bei Mir”, de Jean-Sébastien Bach, pour soprano et orgue; “Air de la Cantate de laPentecôte”, de Jean-Sébastien Bach; “Messe pour les Paroisses”, de François Couperin; “Offertoire pour la Messe du Jour de Noël”, de Jacques Charpentier (Basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse).

 

1968

 

“Les Joyeuses Commères de Windsor”

de William Shakespeare,

adaptation de Charles Charras, mise en scène de Guy Lauzin, décors et costumes de Yves Faucheur, musique de Edgar Bischoff. Avec Bernard Sancy (Shallow, Juge de paix de campagne), Simon Eine (Slender, cousinde Shallow), Charles Charras (Evans, curé gallois), Charles Capezzali (M. Page, bourgeois de Windsor), Jacques Fabbri (Sir John Falstaff), Gérard Thirion (Pistolet), Maurice Travail (Bardolphe), Jacques Gafuri (Nym), Annik Alane (Madame Ford), Arlette Gilbert (Madame Page),Nadia Barentin (Anne Page, la fille), Jacques Ramade (Simple, valet de Slender), Alain Souchère (Aubergiste), Cécile Montevecchi (Robin, page de Falstaff), Claudine Colas (Madame Quickly, femme de ménage du Docteur Caius), Bernard Alane (Rugby, valet du Docteur Caius), Jacques Couturier (Docteur Caius, médecin Français), Jacques Henrion (Fenton, amoureux d’Anne Page), André Gilles (Ford, bourgeois de Windsor), Jacques Leglou (Robert, valet de Ford). Grand Théâtre.

 

“Orchestre de Chambre de Rouen”

direction Jean Sébastien Bereau.

Programme: “6° concert en sextuor”, de J.-P. Rameau, “Prélude pour la Genèse”, de J. Charpentier, “Cinq pièces pour cordes”, de Hindemith, “2° Concerto pour Hautbois”, de Marcello, “3° Symphonie”, de J.Rivier. Soliste Lucien Debray (hautboïste). Inaugure les représentations au Théâtre de la Cour du Midi.

 

“Homme pour Homme”

de Bertolt Brecht,

création du Théâtre du Midi, adaptation de Geneviève Serreau et Benno Besson, mise en scène de Jean-Pierre Dougnac, musique de Paul Dessau, décors et costumes de Claude Lemaire. Avec Victor Garrivier (Uria Shelley), Roger Jacquet (Jesse Mahoney), Jacques Dannoville (Polly Baker), Marc Dudicourt (Charles Fairchild, appelé “Quinte de sang”), André Julien (Galy Gay, commissionnaire irlandais), Andrée Damant (La femme de Galy Gay), André Rouyer (Monsieur Wang, Bonze d’une pagode thibétaine), Valère Novarina (Mah Sing, son aide), Rosy Varte (Leokadia Begbick, Cantinière), Yves Eliott, Bernard Klein et Yves Pignot (Des Soldats). Trois thibétains. Grand Théâtre.

 

“Concert de Musique Spirituelle”

avec Danielle Vouaux-Charpentier (soprano) et Jacques Charpentier (orgue). Au programme, J.-S. Bach, Hammerschmidt, “Salve Regina”, de Monteverdi, et des oeuvres de Jacques Charpentier. Basilique Saint-Nazaire.

 

“Miguel Manara”

d’Oscar Vladislas de Lubicz Milosz,

création du Théâtre du Midi au Palais des Rois de Majorque, mise en scène de Jean-François Rémi, décors et costumes de Claude Perset. Avec Jean Topart (Miguel Manara), André Reybaz (L’Abbé), Dominique Labourier (Girolama), Mario Pilar (Don Jaime, 3° Esprit, Esprit de la Terre), André Valtier (Fernando, 1° Esprit, 2° Religieux), Jacques Rispal (Alfonso, 1° Religieux, 2° Esprit), Jean-François Rémi (L’ombre), Marc Eyraud (Johannés-Mendès). Grand Théâtre.

 

“Impromptu”

récital poétique: “Poèmes à dire et à chanter”. Spectacle conçu et interprété par Simone Valère, Jean Desailly, Michel Bertay, de l’Odéon-Théâtre de France, et le pianiste Mario Reinhard. Cour du Midi.

 

“Les Fourberies de Scapin”

de Molière, mise en scène de Edmond Tamiz, décors et costumes de Christiane Lucke, Musique: Corelli, Modern Jazz Quartet. Avec Marie Mergey ou Monique Danpy (Nérine), Roger Cornilhac (Carle), Jacques Plee (Argante), Evelyne Istria (Zerbinette), Jean-Marie Richier (Sylvestre), André Widmer (Léandre), Etienne Several (Octave), Edmond Tamiz (Scapin), Jacques Boudet (Géronte), Claude Sendra (Hyacinthe), Gilles Tamiz (Gilles). Grand Théâtre.

 

“Le Roi se Meurt”

de Eugène Ionesco,

mise en scène de Jacques Mauclair, décors et costumes de Jacques Noël. Avec Jacques Mauclair (Le Roi), Eugénie Marell (Marie), Thérèse Quentin (Juliette), Tsilla Chelton (Marguerite), Marcel Champel (Le Garde), Marcel Cuvelier (Le Médecin). Cour du Midi.

 

“Les Chaises”

de Eugène Ionesco,

mise en scène de Jacques Mauclair, musique de Pierre Barbaud, décors et costumes de Jacques Noël. Avec Jacques Mauclair (Le vieux, 95 ans), Tsilla Chelton (La vieille, 94 ans), Marcel Champel (L’orateur, 45 à 50 ans), et beaucoup d’autres personnages. Cour du Midi.

 

 “La Leçon”

de Eugène Ionesco, mise en scène de Jacques Mauclair, décors et costumes de Jacques Noël. Avec Marcel Cuvelier (Le professeur), Thérèse Quentin (L’élève), Marcel Champel (La Bonne). Cour du Midi.

 

“Ballets de l’Opéra de Marseille”

premier programme. Directeur: Joseph Lazzini. Musiqueenregistrée par l’Orchestre de l’Opéra de Marseille sous la direction du Maître Jean Trik.Programmes (1 et 2): “La Valse”, musique de Maurice Ravel, argument et chorégraphie de Joseph Lazzini, costumes de Bernard Daydé; “Orpheus”, musique de Igor Stravinsky, chorégraphie de Joseph Lazzini, décors et costumes de Michel Raffaelli; “Lascaux”, musique de John Antill, argument et chorégraphie de Joseph Lazzini, décors et costumes de James Hodges; “Ecce Homo”, création, musique de José Bergmans, argument et chorégraphie de Joseph Lazzini; “Ishtar”, création, musique de José Bergmans, Ballet de Johanne Klein et Joseph Lazzini, chorégraphie de Joseph Lazzini; “+ ou -”création, musique de Edgard Varèse (Ionisation, Hyperprisme et Density 2,5), chorégraphie de Joseph Lazzini, décors et costumes de Jean Tognetti; “Pas de trois”, création, musique de Rossini-Britten, chorégraphie de Joseph Lazzini, décors et costumes de James Hodges; “Concerto pour basson”, création, musique de Marcel Landowsky, chorégraphie de Joseph Lazzini, décors et costumes de James Hodges. Grand Théâtre.

 

“Groupe Instrumental à Percussion de Srasbourg”.

Avec Jean-Paul Batigne, Gabriel Bouchet, Jean-Paul Finkbeiner, Detlef Henri Kieffer, Claude Ricou, Georges Van Gucht. Au programme: Etudes Maurice Ohana, Cycle Gilbert Amy, Ionisation Edgar Varèse, 8 inventions Miloslav Kabelac. Grand Théâtre.

 

1969

 

“Jules César”

de William Shakespeare,

adaptation de Jean-Francis Reille, mise en scène de Jean Deschamps, assisté par Yves Kerboul et Robert Bousquet, décoration et costumes de Claude Perset, ateliers: Nicole Bize (costumes), et Madiot (armes), musique de Vincent Gemignani. Avec Jean-Marc Bory (Marcus Brutus), Alain Mottet (Cassius), Pierre Hatet (Marc-Antoine), Jean Deschamps (Jules César), Jacques Dannoville (Casca), Yves Kerboul (Décius Brutus), Max Darrière (Trébonius), Jean Brun (Metellus), Raoul Billerey (Cinna), Robert Bousquet (Ligarius), Jean Bousquet (Popilius Lena), Max Darrière (Flavius), Jean Brun (Marullus), Jacques Gripel (Un Devin), André Bonnafil (Lucius), Yves Cadène (Artémidore, de Cnide), Patrick Pezin (Cinna le Poète), Jean-Pierre Sans (Serviteur d’Antoine), Jacques Delcamp (Serviteur d’Octave), Robert Nardonne (Serviteur de César), Annick Jarry (Portia), Muriel Chaney (Calpurnia), Alain Cespedes (Octave César), Jean Brun (Emilius Lepidus), Jacques Gripel (Messala), Robert Bousquet (Titinius), Raou Billerey (Lucilius), Max Darrière (Pindarus), Jean Bousquet (Clitus), Yves Kerboul (Volumnius), Robert Lucibello (Straton), Michel Cordes (Le Jeune Caton), Jacques Delcamp (Le Messager). Plébéiens, Gardes, Soldats: Yves Cadène, Alain Cespèdes, Jacques Delcamp, Michel Cordes, Robert Lucibello, Robert Nardonne, Patrick Pezin, Jacques Sarais. Grand Théâtre.

 

“Récital Paco Ibanez”.

Cour du Midi.

 

“Le Bossu”

drame en 5 actes et 11 tableaux

de Paul Féval.

Mise en scène de Jean Deschamps, assisté par Yves Kerboul et Robert Bousquet, dispositif scénique de Claude Perset, costumes de Nicole Bize, duels réglés par Raoul Billerey. Les Complaintes sont de Henri Gougaud et la musique de Jean Bertola. Chanteur de Complainte: Jean Brun. Avec Pierre Hatet (Lagardère), Alain Mottet (Philippe de Gonzague), Jacques Gripel (Cocardasse), Jacques Dannoville (Passepoil), Jean Bousquet (Peyrolles), Raoul Billerey (Le Marquis de Chaverny), Jean Deschamps (Le Régent), Robert Bousquet (Le Duc de Nevers), Jean Brun (D’Argenson), Yves Kerboul (Tonio), Max Darrière (Navailles  et Saupitz), Alain Cespedès (Garrigues et Bonnivet), Yves Cadene (Bréant), Alain Cespedès (Un Architecte), Patrick Pezin (Le Notaire), Robert Lucibello (Nathaniel), André Bonnafil (Un Page), Jean-Pierre Sans (Albret et Faenza), Jacques Delcamp (Oriol), Saldagne (Jean Deschamps), Raoul Billerey (Pinto), Muriel Chaney (Blanche de Caylus), Annick Jarry (Blanche de Nevers), Michèle Simonnet (Flor), Juliette Brac (Martine et Madeleine), Jeanine Codo (Angélique), Robert Lucibello, Jacques Delcamp, Michel Cordes, Jacques Sarais, Robert Nardonne, Patrick Pezin (Volontaires, Bandouliers, Solliciteurs, Estaffiers et Gardes Françaises). Grand Théâtre.

 

“Noces de Sang”

de Federico Garcia Lorca.

Traduction de Marcelle Auclair, poèmes traduits par Jean Prévost, costumes de Nicole Bize, chants et direction musicale par Ismaël, mise en scène de Jean Deschamps. Avec: Maria Meriko (La Mère), Annick Jarry (La Fiancée), Suzanne de Morlhon (La Lune), Claire Ifrane (La Belle-Mère), Michèle Simonnet (La Femme de Léonard), Juliette Brac (La Servante), Muriel Chaney (La Voisine), Jeanine Codo, Dominique Gaignère, Andrée Lucibello, Bernadette Vitrac (Jeunes Filles), Claire Ifrane (La Mort), Alain Cespèdes (Léonard), Michel Cordes (Le Fiancé), Jean Deschamps (Le Père de la Fiancée), Yves Cadène (Bûcheron), Jean Brun, Max Darrière (Invités), Jacques Delcamp, Robert Lucibello, Robert Nardonne, Patrick Pezin, Jacques Sarais (Paysans). Grand Théâtre.

 

“La Moscheta”

de Ruzante.

Version scénique et mise en scène de Marcel Maréchal, décors et costumes de Jacques Angeniol, costumes réalisés par Jacques Schmidt, montage musical de Bernard Ballet et Marcel Maréchal, texte français de Michel Arnaud, recherches dramatiques sur le texte original de Jean-Marie Auzias. Avec José Gagnol (Le Prologue), Bernard Ballet (Menato), Jacques Angeniol (Betia), Marcel Maréchal (Ruzante), Jean-Jacques Lagarde (Tonin), Jean-Claude Bourret, Alain Casas, Sylvain Moreau, Nicolas Pignon (Peuple du Faubourg). Grand Théâtre.

 

“Occitania, Occitania...”.

Mise en scène de Léon Cordes, texte de présentation de Henri Gougaud. Avec Claude Marti et Patrick Martin. Cour du Midi. 

 

“Concert d’Orgue”

avec Jacques Charpentier.

Au programme: “Suite du Premier Ton”, de Jacques Boyvin, “Domine Deus”, aria pour soprano extrait du “Gloria”, de Vivaldi; “Gloire à Dieu au Plus Haut des Cieux”, choral suivi de dix-sept variations de J.-S. Bach, “Ich Folge dich Gleichfalls”, aria pour soprano extrait de la “Passion selon Saint-Jean”, de J.-S. Bach; “O Filii et Filiae”, variation pour orgue de J.-F. Dandrieu; “Tu Virginem Corona”, aria pour soprano extrait du motet “Exultate Jubilate”, de Mozart;“Premier Dialogue sur les Grands Jeux”, de Nicolas de Grigny. Soliste: Mme Vouaux-Charpentier (soprano). Église Saint-Nazaire.

Festival

Hamlet

Photo : Dr Faye

 

1970

“Cyrano de Bergerac”,

d’Edmond Rostand

mises en scène de Jean Deschamps assisté de Raoul Billerey. Représenté pour la première fois le 28 décembre 1897 au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Décors et costumes de Roger Pellerin, décors réalisés par les Ateliers Municipaux de Carcassonne, combats réglés par Raoul Billerey. Avec Pierre Hatet (Cyrano de Bergerac), Christian Barratier (Christian de Neuvillette), Robert Bousquet (Comte de Guiche), Armand Meffre (Ragueneau), Gilbert Vilhon (Le Bret), Jacques Gripel (Carbon de Catel-Jaloux), Jacques Dannoville (Lignière), Raoul Billerey (De Valvert), Raoul Billerey, Marc Bonseignour, Alain Jolin, Yves Kerboul, Robert Lucibello, Philippe Nahon, Jean-Pierre Sans (Les Cadets), François Robert (Un Marquis), Jean Brun (Montfleury), Yves Kerboul (Bellerose), Philippe Nahon (Jodelet), Jacques Vielle (Cuigy), Marc Bonseignour (D’Artagnan), Roger Souza (Brissaille), Jean Bousquet (Un Fâcheux), Jean Brun (Un Mousquetaire), Jacques Dannoville (Un Officier Espagnol), Jean-Pierre Sans (Un chevau-léger), Pierre Gérald (Le Portier), François Robert (Un Bourgeois), André Bonnafil (Son Fils), Philippe Nahon (Un Tire-Laine), Dobert Lucibello (Un Laquais), Alain Jolin (Un Garde), André Bonnafil (Bertrandou le Fifre), Jean Bousquet (Le Capucin), André Bonnafil et Jean-Pierre Sans (Deux Musiciens), Jean Bousquet, Pierre Gérald, Yves Kerboul, Philippe Nahon, François Robert (Les Poètes), Alain Jolin, Jean-Pierre Sans, Robert Lucibello et Marc Bonseignour (Les Pâtissiers), François Robert (Théophraste Renaudot), MmesTania Torrens (Roxane), Annick Jarry (Soeur Marthe), Maryvonne Schiltz (Lise), Annick Jarry (La Distributrice), Hélène Duc (Mère Marguerite de Jésus), Hélène Duc (La Duègne), Maryvonne Schiltz (Soeur Claire), Annick Jarry et Andrée Kermarec (Les Comédiennes), Maryvonne Schiltz et Annick Jarry (Les Précieuses), Andrée Kermarec (La Bouquetière). Bourgeois, marquis, mousquetaires, pâtissiers, poètes, cadets, gascons, comédiens, soldats espagnols, spectateurs, spectatrices, précieuses, comédiennes, bourgeoises, religieuses...  Grand Théâtre.

 

“La Guerre de Troie n’aura pas lieu”

pièce en 2 actes de Jean Giraudoux,

mise en scène d’Yves Kerboul, dispositif scénique de Claude Perset, costumes d’Yves Kerboul réalisés par Nicole Bize, Régie générale: Luc Daiandre. Avec Jean-Claude Drouot (Hector), Jean Deschamps (Ulysse), Jean Bousquet (Demokos), Jacques Gripel (Priam), Christian Barratier (Pâris), Raoul Billerey (Oiax), Gilbert Vilhon (Le Gabier), Pierre Gérald (Le Géomètre), Jean Brun (Abnéos), Jean-Pierre Sans (Troïlus), Gérard Pichon (Olpidès), Alain Jolin (Oneah), Marc Bonseignour (Minos), Robert Lucibello et Philippe Nahon (Marins), Roger Souza et André Bonnafil (Serviteurs), François Robert, Yves Kerboul et Jacques Vielle (Vieillards), Mmes Maryvonne Schiltz (Andromaque), Tania Torrens (Hélène), Hélène Duc (Hécube), Nita Klein (Cassandre), Andrée Kermarec (La Paix), Sandrine Drouot (La Petite Polyxène). Servante et Troyennes. Grand Théâtre. 

 

“Montserrat”

d’Emmanuel Roblès,

mise en scène de Stellio Lorenzi, décors et costumes de Michel Rafaelli, atelier: Nicole Bize, Régie générale: Luc Daiandre. Avec Denis Manuel (Montserrat, Officier Espagnol), Jean Deschamps (Izquierdo, Premier Lieutenant du Capitaine Général Monteverde), Jacques Dannoville (Le Père Coronil, Moine Capucin, Chapelain de Monteverde), Marc Bonseignour (Zuazola, Officier Espagnol), Raoul Billerey (Moralès, Officier Espagnol), Robert Bousquet (Antonanzas, Officier Espagnol), Maryvonne Schiltz (La Mère), Annick Jarry (Elena), Daniel Sarky (Juan Salcedo, le Comédien), Armand Meffre (Salas Ina, le Marchand), Jacques Gripel (Arnal Luhan, le Potier), Roger Souza (Ricardo), Gérad Pichon, Jean-Pierre Sans, Philippe Nahon, Alain Jolin, Robert Lucibello, François Robert (Soldats). Grand Théâtre.

 

“Nouvelle Chanson Occitane”

Avec Mans de Breish, Delbeau, Patric, Claude Marti. Récitants: M. et Mme Pezin. Salle des Chevaliers.

 

“Ballet-Théâtre Contemporain”

par le Centre Chorégraphique National.

Avec Muriel Belmondo, Marie-Claire Carrié, Jacques Dombrowski, Véra Filatoff, Martine Parmain, Don Snyder, James Urbain, et la Compagnie du Ballet-Théâtre Contemporain (20 danseurs). Animateur chorégraphique: Françoise Adret. Au programme: “Danses Concertantes”, Musique d’Igor Stravinski, chorégraphie de Félix Blaska, scénographie de Sonia Delaunay; “Aquathème”, musique d’Ivo Malec, chorégraphie de Françoise Adret, scénographie de Gustave Singier; “Itinéraires”, musique de Luciano Berio, chorégraphie de John Butler, scénographie de Piotr Kowalsky; “Hopop”, Pop’music, chorégraphie de Dirk Sanders, scénographie de César, costumes d’après Guy Pellaert.

 

1971

“Nuits de la Cinémathèque Française”

films burlesques américains (Théâtre Municipal).

 

“Les Trois Mousquetaires”

d’Alexandre Dumas,

adaptation d’Henri Gougaud,

mise en scène de Michel Berto assisté de Roger Cornillac, musique de Jean Bertola. Combats réglés par Raoul Billerey, décors et costumes de François Robert, chorégraphie de Jacques Giraud. Avec Gérard Desarthe (D’Artagnan), Pierre Meyrand (Porthos), Jean-Pierre Andréani (Aramis), Raoul Billerey (Athos), Jacques Gripel (Richelieu), Michel Berto (Louis XIII), Jacques Mauclair (Monsieur Bonacieux), Robert Bousquet (Buckingham), François Robert (De Winter), Jacques Dannoville (Rochefort), André Thorent (Tréville), Georges Audoubert (Le Bourreau), André Julien (Planchet), Roger Cornillac (Felton), André Thorent (Le Commissaire), Frédéric de Pindray (De Wardes), André Julien (Le Père de d’Artagnan), Robert Bousquet (Jussac), Roger Cornillac (Biscarat), Roger Cornillac (Le Chef des Gardes), Guy Pelouze (L’Huissier), Michel Berto (L’Aubergiste de Meung sur Loire), Jacques Duran (Un Garde), François Robert (L’Aubergiste de Colombier Rouge), Michel Berto (Le Capitaine), Frédéric de Pindray (Patrick), Henri Balue (Un Mousquetaire), Alain Almerge (Un Mousquetaire), Magali Noël (Milady), Nita Klein (Mme Bonacieux), Maryvonne Schiltz (Anne d’Autriche), Anne Varese (Ketty).

 

“La Reine Morte”,

de Henry de Montherlant,

mise en scène de Jean Deschamps, décors et costumes de Jacques Dupont. Donnée pour la première fois le 8 décembre 1942 à la Comédie- Française. Avec Jean Deschamps (Ferrante, Roi du Potugal), Jean-Pierre Andreani (Le Prince Don Pedro, son fils), Gérard Desarthe (Egas Coelho, Premier Ministre), André Thorent (Alvar Gonçalvès, Conseiller), François Robert (Don Christoval, Ancien Gouverneur du Prince), Jacques Dannoville (Le Grand Amiral et Prince de la Mer), Daniel Cuvellier (Diño Del Moro, Page du Roi), Pierre Meyrand (Don Eduardo, secrétaire de la main), Robert Bousquet (Don Manoel Ocayo), Raoul Billerey (Le Capitaine Batalha), Frédéric de Pindray (Le Serviteur), Raoul Billerey (Le Lieutenant Martin), Maryvonne Schiltz (Iñès de Castro), Anne Varese (L’Infante de Navarre).

 

“Les Amours de Jacques le Fataliste”

de Denis Diderot,

mise en scène de Francis Huster.

 

“Le Septième Commandement”

création, de Dario Fo,

mise en scène de Jacques Mauclair, assistant: Roger Cornillac, adaptation Française de Sandra Camasio, musique de Fiorenzo Carpi, décors et costumes de Louis Thierry, masques exécutés par Nanie Noël, atelier de costumes: Nicole Bize, chorégraphie: Jacques Giraud, éléments scéniques réalisés dans les Ateliers Municipaux de Carcassonne. Avec Magali Noël (Enée), André Thorent (Le 1° Fossoyeur, le Commissaire, le Fou Vietnam), André Julien (Le 2° Fossoyeur, le Fou Allemagne, le Juge), Jacques Mauclair (Le 3° Fossoyeur, le Voleur, le Fou Angleterre, le Grand Officier, l’Excellence), Jacques Gripel (Le 4° Fossoyeur, le Fou Amérique, le Professeur Fou), François Robert (Le Gardien, le 1° Policier, le Fou Belgique), Georges Audoubert (Le Sarcophageophobe, le Fou France), Roger Cornillac (Le 2° Policier, le Fou Russie), Pierre Meyrand (Le Directeur du Cimetière, le Fou Chine), Nita Klein (La Femme du Sarcophageophobe, la Deuxième Respectueuse, la Femme du Gardien, la Mère Supérieure), Maryvonne Schiltz (La PremièreRespectueuse, la Première Religieuse), Anne Varese (La Troisième Respectueuse, la Deuxième Religieuse). 

 

“Torquemada”

de Victor Hugo,

mise en scène de Denis Llorca, assisté de André Julien, décors et costumes de François Robert, atelier de costumes: Nicole Bize. Donné pour la première fois le 8 mai 1936 à la Nouvelle-Comédie. Avec Georges Audoubert (Torquemada), Jacques Dannoville (Ferdinand, Roi), André Thorent (Gil, Marquis de Fuentel), Jacques Gripel (François de Paule), André Julien (Gucho, Bouffon), Raoul Billerey (Alexandre VI, Pape), Jacques Mauclair (Moïse Ben Habib, Grand Rabbin), Jean-Pierre Andreani (Le Duc), Roger Cornillac (Le Prieur), Robert Bousquet (L’Evêque de La Seu D’Urgel), Frédéric de Pindray (Don Sanche de Salinas), Anne Varese (Doña Rose d’Orthez), Nita Klein (Isabelle, reine), Gérard Desarthe (Le Christ), Jean-Pierre Andréani (Le S.S.), Michel Berto (Victor Hugo), Maryvonne Schiltz (Lucrèce Borgia), Nita Klein (Première Soeur), Maryvonne Schiltz (Deuxième Soeur), Pierre Meyrand (Le Marchand d’Indulgences).

 

“Atahualpa Yupanqui”

Poète et Guitariste argentin.

 

Sources

J-F Vivès/ Le théâtre de la cité

 

À demain, pour la dernière scène de l'acte I...

et d'ici-là

Restez éveillés à la vraie culture !

________________________________ 

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015 

Commentaires

le dr Faye était notre docteur.......de grandes oeuvres dont je connais la plupart ....c'est de la vraie culture ..a quand dans le théatre de la cité reviendront ces ces magnifiques perles de culture? merci Martial pour tous ces rappels d'antan

Écrit par : constance pressoirs | 08/04/2015

Les commentaires sont fermés.