15/04/2015

Le Festival de la Cité a bientôt 60 ans (Acte II)

C'est le comédien Jacques Echantillon, transfuge du Centre Dramatique National, qui succède en 1975 à Jean Deschamps à la direction du Festival de Carcassonne.

échantillon.jpg

Jacques Echantillon

(1934-2009)

 

1975

Ballet Indépendant du Mexique”

 chorégraphie de Raùl Flores Canelo, de Graciela Henriquez et d’Anna Sokolof. Au

  programme: La “Éspera” et “Tema y Evasiones”, de Raùl Flores; “Invenciones”, de

  Graciela Henriquez, sur une musique de Kabelac; “Déserts”, de Anna Sokolof, sur une

  musique de Edgar Varese. Grand Théâtre.

  

“La Servante”

de Victor Haïm

 mise en scène d’André Thorent. Avec Pierre Risch (Le Vieux Maître), André Thorent

  (Ludovic), François Maistre (Le Docteur Demaistret), Maryvonne Schiltz (Judith). Cour

 du Midi.

  

“Fantasmes”

création

  par le Ballet-Théâtre José Russillo.

 Costumes de Arthur Aballain, musique de Jacques Lejeune, chorégraphie de Joseph

  Russillo. Grand Théâtre.

 

“Le Concerto en Sol majeur” 

 de Ravel,

 création,

  musique enregistrée de Sanson François;

  ”15 Printz After Durer’s Apocalyps”, de Fischer; “Ballet Blanc”, extrait de “Mémoires

  pour demain”, musique de Jacques Lejeune. Par le Ballet-Théâtre José Russillo. Avec

  Françoise Deniau. Grand Théâtre.

  

“Hamlet”

  de William Shakespeare,

  adaptation et mise en scène de Denis Llorca, décor de Alain Tenenbaum, musique de

  Hervé Llorca. Avec Denis Llorca (Hamlet), Jean-Pierre Bernard (Claudius), Christian

 Delangre (Horatio), Gérard Ortega (Laertes), Gil Baladou (Bernardo), Michel Lebret

  (Marcellus), Alain Tenenbaum (Guildenstern), Robert Souza (Rosencrantz), Serge Llorca

  (Polonius), Yves Eliott (Cornelius), Jean Turpin 

 

“La Guerre des Demoiselles”

 texte et mise en scène de Guy Vassal (Première représentation donnée par Guy Vassal

 dans le cadre du Festival). Avec Jean Davy, ex-sociétaire de la Comédie-Française, Pierre

 Arditi, Benoît Brione, Nadine Alari, Jean-Claude Sachot, Yves Bureau, Bernard Sancy,

 Marie Henriau, Charles Charras, Pierre Dourlens, Christian Bouillette, Gérard Pichon,

 Guy Vassal (Pairol). Grand Théâtre.

 

“Concert Angel Iglesias”

guitariste. Au programme: “Arabesca” et “Falsetas”, de Angel Iglesias, et autres oeuvres.

 Cour du Midi.

 

“Magma”

 “l’Orchestre de l’Univers”, 

avec Christian Vander, Klaus Blasquiz, Gabriel Federow, Bernard Paganotti, Didier

 Lockwood, Benoît Widemann, JeanPaul Asseline et Stella Vander. Grand Théâtre.

 

“Mozart Kammerorchester de Salzbourg”

 sous la direction de Kurt Redel. Au programme: “Symphonie en La majeur, KV 201”, de

 Mozart; “Rondeau, KV 261”, de Mozart; “Adagio, KV 269”, de Mozart; Danses de Glück;

 “Symphonie “La Passione”, de Haydn; Telemann; Danses allemandes de Schubert. Cour

 du Midi.

 

“Nougaro-Marti”

Grand Théâtre.

 

 Animation-parade par les Bouffons du Midi

(une trentaine de représentations pendant la

 durée du Festival). D’autres animations ont eu lieu à “L’Ostal”, “Chez Pech” (Le Cid) et

 au “Vieux Four”, ainsi qu’un stage d’expression corporelle.

       

 Festival des Jeunes Compagnies.

7 spectacles, 20 représentations. Avec le Théâtre du

 Limonaire “Mémoires Vénéneuses”; le Théâtre de Caroube “Le Marchand de Sable”,

 suivi d’un récital de Robert Wood; la Compagnie de la Rampe “Trois Histoires pour un

 Théâtre Pauvre”; l’Arche de Noé “Rose des Sables”; la Compagnie de Lierre “Bonjour

 Clown”; le Théâtre de la Carriera “La Pastorale de Fos”; Compagnie Prévand

 “Rosencrantz et Guildenstern”. Salle des Chevaliers, Cour du Midi, Jardin des Lices.

 

 Rencontres Occitanes de Carcassonne.

Salle des Gardes de la Tour Narbonnaise.

                          

  Pour la première fois,

un journal “Charlie-Journal-Programme”,

a été mis à la disposition du public.

 

1976

 

Picrochole”

 de Rabelais, 

 adaptation et mise en scène de Paul Villalte avec la collaboration de la F.A.O.L. Par les

  Marottes du Languedoc. Cour du Midi.

  

“La Surface de Réparation”

  de Raymond Dutherque, 

 par la Compagnie Granier-Rauth. Côte Pavée de la Porte d’Aude. Spectacle annulé pour

  des raisons techniques.

 

“Picrochole”

  adaptation et mise en scène de Paul Villalte. Cour du Midi.

  

“La Frappe”

 farce tragique en 1 acte, de Victor Haïm, mise en scène de Denise Peron, avec Stéphanie

  Loïk. Salle des Chevaliers.

 

“Pilobolus Dance Théâtre”

  ballets.

  Cour du Midi. Donné au Théâtre Municipal à cause de la pluie.

  

“Splendeur et Mort de Joaquin Murieta”

  de Pablo Neruda,

  adaptation française de Guy Suares, 

 décors et costumes de Alain Tenenbaum, chorégraphie de Paul Bogossian, musique de

  Claude Marti, Michel Lebret, Jean Michel Mariou, Gilles Cardon, Vincent Lespagnol et

  Zilonca, mise en scène de Jacques Échantillon. Avec Gil Baladou (Alberto Reyes), Jacques

  Echantillon (Juan Trois-doigts), Elsa Wolliaston (Chanteuse Noire), Zilouca (Chanteuse

  Brune), Elisabeth Mortensen (La Puce d’or), Jean-Jacques Lagarde (Le Chevalier Escroc),

  Michel Lebret (Le Bâteleur, Un Mexicain), Robert Bousquet (La Voix de Murieta, Un

  Chilien), Ariane Ario (Une Chilienne, Une Coriphée), Alain Tenenbaum (L’Indien),

  Daniel Jegou (Le Ranger), Edouard Kan, Jérôme Cartier, Paul Bogossian (Les Rangers, Les

  Encapuchonnés), France Darry (Coriphée), Vincent Lespagnol (Percussionniste), Paul

  Ville (Le Poète). Enfants des Tréteaux du Midi. Grand Théâtre. 

 

“Carmina Burana”

 concert donné par le “Clemencic Consort”.

  Solistes: Peter Stummer (basse), Zeger Vandersteene (ténor haute-contre). Cathédrale

  Saint-Michel.

  

 “Hommage à “La Catinou et La Jacouti” 

de Charles Mouly; “Rosina de Peire”. Spectacle

  du 3° âge. Grand Théâtre. Spectacle donné au Théâtre municipal à cause de la pluie.

  

Festival Pop music avec “Little Bob Story”

  “Tangerine”, “Guidon”, “Edmond et Clafoutis”, “Mona-Lisa”, “Wapassou”, “Paul Brett”,

  “Carpe Diem” et “Ange”, N° 1 des Groupes Pop Français. Grand Théâtre. Annulé pour

  manque de sonorisation.

 

Décision de constituer un Comité permanent culturel.

Hôtel de Ville.

 

"Alain Delgado"

  récital de guitare.

  Cour du Midi.

  

“Le Cid”

 de Pierre Corneille,

 mise en scène de Jacques Spiesser, avec Francis Huster de la Comédie-Française

  (Don Rodrigue), François Eichotzer (Le Comte) fut remplacé au dernier instant par

  Claude Dreyfus, Georges Audoubert, de la Comédie-Française (Don Diègue), Yves le

  Moign (Don Arias), Hervé Briaux (Don Sanche), Patrice Alexandre (Le Roi de Castille),

  Martine Chevalier (Chimène), Elisabeth Bourgine (Elvire), Léa Anthome (Léonor),

  Françoise Thuries (L’Infante). Grand Théâtre.

 

“La Pieta Respectueuse”

  d’Alain Tenenbaum, mise en scène de Jacky Paupe, réalisation Daniel Jegou. Avec France

  Darry et Alain Tenenbaum. Salle des Chevaliers.

  

“Pierre Cochereau et le trio de cuivres Roger Delmotte”,

concert.

Au programme:

  “Fantaisie et fugue en Sol mineur”, de J.-S. Bach: les 24 pièces de la fantaisie ont été

  écrites pour l’orgue par Louis Vierne; “10° concerto” de Haendel, Pezel, Manfredini,

  Vejvanovsky, Albrechtsberger, Vierne, Lezengri. “Suite à la française”, improvisée par

  Pierre Cochereau. Collégiale de Montréal.

  

“Les Mummenschanz”

 mimes, avec André Bossard, Fiorana Frassetto, Bernie Schurch. Cour du Midi. Spectacle

  transféré au Théâtre municipal à cause de la pluie.

 

“La Pieta Respectueuse"

 d’Alain Tenenbaum, 

 mise en scène de Daniel Jegou. Salle des Chevaliers.

 

“Malicorne”

concert Folk.

Cour du Midi.

  

“Alan Stivell et Maria Roanet”

  récital de Chansons.

  Grand Théâtre.

 

 Le Pesage: 

Trois One man shows avec Jean-Paul Farre 

 “Un Farré peut en cacher un autre”, Jacques Blot “Vive la Culture” et Christian Pereira

  “Mourir Beau”. Salle des Chevaliers.

 

Animations

de 14h à minuit dans huit lieux scéniques,

avec 25 spectacles, 75

 représentations. Stages, rencontres Occitanes, Cabaret occitan (avec Mohamed Haman,

  Pierre Corbefin...), veillées, stages de danse, journée pop music, journée troisième âge.

  

 “Le Président”

  de et avec André Gille et Charles Charras,

  mise en scène par les auteurs, décoration et illustration sonore de Louis Amiel. Café-

 Théâtre (Chez Pech).

  

Mini-festival pour enfants

 sous la direction de Christian Griffoul.

Marionnettes, marottes;

  spectacles.

  

 “La Machine à Fleurs”

par les Marionnettes de Christian Griffoul

(Salle des Chevaliers). 

 

1977

 

“Los que Sem”

par les Bouffons du Midi. 

 Décors de Pierre François, voix de Claude Marti (Marcellin Albert), Joseph Dovetto

  (Ernest Ferroul), mise en scène de Patrick Pezin. Avec Monique Bonet (Le Phylloxera,

  Marineta, Un Royaliste), Marie-Hélène Cabrol (L’État, Maria), Jean Moutou (Marty),

 Bernard Boyer (Pujol, Le Chef de la Sûreté, Le Pioupiou), François Viguié (M. Blanc,

  L’Huissier, Un Royaliste, Le Député du Nord, Le Lieutenant), Patrick Pezin (Le Général

  Lacroisade, Le Député du Midi, Le Soldat du 100e). Cour du Midi.

 

“Macbeth”

 création,

 de Wiliam Shakespeare,

  adaptation française de Vercors, dramaturgie: Philippe Ivernel, décors: Metin Deniz, mise

 en scène de Mehmet Ulusoy. Par le Théâtre de Liberté. Avec: Alain Ilan (Rosse, Assassin,

  Seigneur), Jean-François Delacour (Banquo, Hécate, Un Médecin), Zbignien Horofs

  (Duncan, Un Portier, Clown), René Patrignani (Macbeth 3, Messager), Claude Bernard

  Perot (Lenox, Seigneur, Vieillard, Assassin), Louis Samier (Macbeth 1, Macduff), Richard

  Soudee (Malcolm), Daniel Soulier (Macbeth 4, Clown), Patrick Valverde (Donalbain,

  Angus, Assassin, Seyton), Luis Menase (Sorcière, Dame de Compagine), Laurence

  Rochaix (Sorcière, Lady Macduff), Jeanne David (Lady Macbeth), Keriman Ulusoy

 (Macbeth 2, Sorcière). Grand Théâtre.

  

“Rencontre avec Claude Manceron”. 

 Débat public à propos de la Révolution Française en Languedoc-Roussillon. Avec Claude

 et Anne Manceron. Cour du Midi.

  

Musique de Palaja

Trois Noëls Occitans, 

 poésies occitanes, deux chants profanes occitans, interludes, orgue et flûte (M. Brugoux,

  Jérôme Beaubois); Deux pièces d’orgue “Plein Jeu”, de Clérambault; “Scherzo”, de Louis

  Vierne; “Toccata et fugue en Ré mineur”, de J.-S. Bach; “Prélude et fugue en Fa mineur”,

  de Buxtehude; cinq chorals de J.-S. Bach. Organiste: M. Ravily. Commentaire extrait de la

  petite chronique de Anna Magdalena Bach, lu et enregistré par M. et Mme Deschamps.

  Eglise de Palaja.

  

“Aaka”

 groupe marocain.  

Soirée consacrée aux Immigrés, en collaboration avec la F.A.O.L.. 

 Cour du Midi.

 

“Orchestre Philarmonique Bordeaux-Aquitaine”,

direction Roberto Benzi. 220 exécutants.

  Solistes: Liliane Guittn et Jane Rhodes. Avec l’ensemble vocal d’Aquitaine. Au

  programme: 2° Symphonie “Résurrection”, de Gustav Mahler. Grand Théâtre.

 

“Bal Occitan”

A l’entrée de la Cité

  

“Roméo et Juliette”

  création,

  de William Shakespeare,

  mise en scène de Denis Llorca.

  Par la Compagnie Denis Llorca.  

Cour du Midi.

 

“Macbeth”

  de William Shakespeare.

  Mise en scène de Mehmet Ulusoy. Par le Théâtrede Liberté.

  Grand Théâtre.

  

“Musique à Montréal: 

 Ars Nova et Pierre Cochereau”. 

 Solistes: Camille Verder (trombone), Georges Jeannot (trompette), Jacques Lecointre

  (trompette), Elie Raynaud (tuba). Au programme: Quintette de cuivres seuls, “Magnificat

 et variations en canon”, de Pachelbel; “Suite”, de Pezel; orgue seul “Pièce Héroïque”, de

 Franck; “Trois Beaux Oiseaux du Paradis” et “La Ronde”, de Ravel; quintette et orgue

  “Messe Pro-Vittoria”, de Victoria Darasse; “Deux Canzones”, de Gabrielli; “Cantate 147”

 , de J.-S. Bach.

  

“Le Théâtre du Silence”

 dirigé par Jacques Garnier, animé par Brigitte Lefèvre. Ballets. Au programme: “Cité

 Veron”, chorégraphie de Lubovitch; “Le Cordon Infernal”, chorégraphie de Jacques

  Garnier, musique de Mozart, Haendel, Cimarosa, solistes: Martine Clary et Jacques

  Garnier; “Tristan et Iseut”, chorégraphie de Jacques Garnier, musique de Richard Wagner,

  solistes: Brigitte Lefèvre et André Lafonta. Grand Théâtre.

  

“Lei Cascaveus”

  de Robert Lafont, 

 réalisé par le Centre Dramatique Occitan de Toulon. Textes et chansons populaires. Mise

 en scène de André Neyton. Avec Nicole Alziary (Père Joseph), Magali Bizot (Beneseta)

 André Douzant (Pélican), Josiane Ferrié (Marianne), André Neyton (Châterauneuf),

  Annie Pascal (Forbin, de Bras), Jean-Yves Royer (Président de Coriolis), Jean-Noël

  Tamisier (Beneset), Jean Tassi (Richelieu, Premier Comédien). Cour du Midi.

 

“Les Fourberies de Scapin”

de Molière et “Mais on serait mieux à la Plage”, 

  Jacques Tephany, par les Tréteaux du Midi, mise en scène de Jacques Echantillon. Décors

  et costumes de Michel Lebret, musique de Scott Joplin. Avec Jacques Echantillon

  (Géronte), Gil Baladou (Argante), Alain Tenenbaum (Octave), Robert Bousquet (Léandre),

  France Davy (Zerbinette), Dominique Vilar (Hyacinthe), Jean Lescot (Scapin), Michel

  Lebret (Silvestre), Jacques Téphany, alias Paulette Merquesse (Nérine), Franck Lavanture

  (Carle). 

 

 “Mais on serait mieux à la Plage”:

mise en scène de Jacques Echantillon, décors de Alain

  Tenenbaum. Avec Jacques Echantillon (Directeur des “Tréteaux du Midi”), Gil Baladou,

 Alain Tenenbaum, Michel Lebret, Robert Bousquet (Comédiens employés à l’année),

  Mmes France Darry (La Femme du Directeur), Dominique Vilar (Comédienne Employée

  Intermittente). Grand Théâtre.

  

“Concert de Guitare Alain Del Gado”

  Clôture d’un stage de guitare de douze jours dirigé par Alain Del Gado.

  Cour du Midi.

 

“Carte Blanche à Claude Marti”. 

 Avec Mans de Breich, Steve De Swardi (Rhodésie), Mixel Ducau (Euzkadi-Nord), Claude

  Marti (Occitanie), Giles Cardon (Bretagne), Quintin Cabrera (Uruguay), Anje Duhalde

  (Euzkadi-Nord), Joan Saura (Catalogne), Luis Llach (Catalogne), Errobi (Pays Basque),

  U’Muvrini (Ensemble Corse)... Grand Théâtre.

 

“Animation et Spectacle pour Enfants”, 

 par la Compagnie Christian Griffoul. Avec “Filibert et la Moto”, de Francine Llounc.

 

“Rencontres Occitanes” et “Veillées”. 

 Tour Narbonnaise, Salle des Chevaliers, Chapeau Rouge.                                            

 

 “Les Éditeurs Artisanaux du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées”

Expositions, débats, vente de livres.

             

 “Stage de théâtre”, 

 avec les comédiens des Tréteaux du Midi, décorateurs, musiciens, compositeurs.

“Luna Docks”, création, de Plinio Marcos, adaptation  de  Malek-Eddine  Kateb  et 

  Daniel  Jegou, mise  en  scène  de Roger Cornillac, décor de Max Berto. Avec Daniel

 Jegou (Paco) et Eddine Kateb (Tonio). Salle des Chevaliers.

 

1978

 “Grand-Peur et Misère du IIIe Reich”

  de Bertolt Brecht, par les Tréteaux du Midi, mise en scène de Jean-François Prevand,

  illustration sonore de Daniel Bonnard, costumes de Marie-France Lebret. Avec Denis

  Benoliel, Stéphan Meldegg, Jean-François Prevand, Sarah Sanders. Halles de 

 Carcassonne.

  

“La Fille de Rappaccini”

  d’Octavio Paz,

 tiré d’un conte de Nathalian Hawtaorne, 

 traduit par André Pieyre de Mandiargues, par le Théâtre F.M.R., mise en scène de Samuel

  Bonnafil. Avec Samuel Bonnafil, Pierre Willy, Steen Hallro, et les marionnettes. Cour de

  l’École de perfectionnement de la Cité. Annulé à cause de la pluie.

  

“Saint Fainéant” ou “Le Droit à la Paresse”

 de Paul Lafargue, par la Nouvelle Compagnie des Carmes André Benedetto.

 

Murray Louis Dance Company”. 

 Grand Théâtre. Représenté au Théâtre Municipal, à cause de la pluie.

  

“Idir”, 

 chanteur Kabyle, 

 accompagné par Areski Baroudi (batterie), Brahimizri (guitare), El Haouari Bennejali

  (synthétiseur), Omar Heguenni (guitare). Grand Théâtre.

  

“Henri Tachan”

 accompagné au piano par Jean Lesage. Cour du Midi.

  

Bons Baisers du Lavandou”

 création,

  mise en scène de Jean-Luc Moreau, texte de Christian Giudicelli. Avec Stéphanie Loïk et

  Jean-Paul Farré. Cour du Midi.

 

“Toto Bissainthe

 Marie-Claude Benoit, Mariann Matheus et Bernard Lavilliers”.

 Grand Théâtre.

 

“Claude Marti”.

  Le Petassou.

  

“Les Fourberies de Scapin”

 de Molière, 

 par les Tréteaux du Midi. 

 Avec Gil Baladou (Argante), Robert Bousquet (Léandre), France Darry (Zerbinette),

 Jacques Echantillon (Géronte), Yves Elliot (Un Baigneur), Frank Lavanture (Carle), Michel

  Lebret (Sylvestre), Jean Lescot (Scapin), Alain Tenenbaum (Octave), Jacques Tephany

 (Nérine), Dominique Vilar (Hyacinthe). Musique de Scott Joplin interprétée par les Hot

  d’Oc. Grand Théâtre.

 

“On est drôle mais des fois ça s’voit pas”,

  par Yves Elliot et Gil Baladou. 

 Au piano: Anne Masloussier. La Comédie.

  

“King’s” ou “Adieu à Shakespeare”, 

 par la Compagnie Denis Llorca, mise en scène de Denis LLorca. Avec Anne Alvaro (La

  Reine Marguerite), Colette Bergé, Brigitte Catillon, Rémy Kirch (Louis XI), Denis Llorca

 (Richard), Françoise Thuries (Jeanne la Pucelle), Jean-Michel Audibert, Raoul Billerey,

  Philippe Briday, Roger Cornillac, Gérard Darmon (Lord Suffolk), Christian Delangre,

  Jean-Claude Drouot (Richard Plantagenet, duc d’York), François Dunoyer (Henri VI),

  Serge Llorca, François Maistres (Lord Warwick), Jean-Jacques Moreau (Edouard), Michel

  Robbe (George) et Raphaël Rodriguez. Grand Théâtre.

  

“Quintin Cabrera”.

  Le Petassou.

 

“Rassemblement Occitaniste”.

 Grand Théâtre.

  

“Concert de Guitare Valérie Duchateau”. 

 Cour du Midi.

  

“La Valoche”, présenté par Denis Benoliel. 

 Le Petassou.

  

“Concert de Guitare Alain del Gado”.

  Cour du Midi.

 

“La Chanson de Roland”

  par la Compagnie de l’Attroupement. 

 Avec Bernard Bloch, Jérôme Derre, Philippe Granarolo, Denis Guenoun, Christian

  Lambert, Patrick le Mauff, Elisabeth Macocco, Jean-Marc Montera, Gerdi Mehlig, Hélène

  Ninerola, Ismael Safnan, Laurent Vercelletto, Philippe Vincenot. Cour du Midi.

 

“Valeria Munarriz et Lluis Llach”,

 chants populaires argentins. Grand Théâtre.

  

“Le Mariage de Figaro”

  Comédie de Beaumarchais, par le Théâtre en Liberté. Mise en scène de Arlette Tephany,

 ave Pierre Santini (Figaro), Pierre Meyrand (Le Comte), Sylvie Genty (Suzanne), 

 Dominique Vilar (La Comtesse), Arlette Téphany (Marceline), Robert Sireygeol (Basile),

  Patrick Osmond (Chérubin), Claude Lévêque (Antonio), Bernard Larmande (Barthulo),

  Caroline Bigueur (Fanchette), Michel Amphoux (Brid’Oison), Jean-Pierre Taste (Double-

 Main), Daniel Robin (Gripe-Soleil), Philippe Lavergne (Pédrille), Véronique Gallet, Marie-

 Laure Rafaelli et Béatrice Sebbah (Des Paysannes), Michel Lebret et Vincent Le Masne (Les

  Musiciens). Grand Théâtre.

 

Festival des enfants,

 animé par Christian Griffoul, Francine Lloune et Alain Tenembaum; spectacle de

  Marionnettes “Juha et son âne”, les 7, 8 (annulé à cause de la pluie), 10, 11 juillet.

 

“Atelier de cerfs-volants et de sculptures volantes”, 

 animé par le Professeur Curst Asker, de Stockholm.

 

 “Atelier Photo”

animé par Ange Manganelli.

 

“Rencontres occitanes”.

 

 “Ballets d’hier et d’aujourd’hui”: 

 Modern Jazz, animé par Annick Chauvin.

  

 “Stage de guitare”,

  animé par Alain del Gado.

  

“La Valoche”,

opéra rock-tango, donné par Denis Benoliel.

Le Petassou. 

  

Tous les jours:

animations dans la rue

par

“Le puits aux Images” et l’Orchestre de Jazz “Hot d’Oc”.

 

Sources

JF Vivès/ Le théâtre de la Cité

 

A bientôt pour le IIIe Acte

et d'ici-là...

Restez éveillés !

_________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

10:24 Publié dans La Cité | Tags : festival | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

que des oeuvres prestigieuses cela devait faire le régal des Carcassonnais .....
des oeuvres littéraires mais aussi de la fantaisie tel que la catinou et le jacouti.....je m'en souvient bien ...merci pour tous ces rappels

Écrit par : constance pressoirs | 15/04/2015

Arrêtez de nous faire mal !!! C'était trop beau ! Toute cette culture qui se mélangeait aussi à la ville "basse" (les Halles), les représentations après les spectacles dans les "petits" lieux de la Cité, les acteurs et auteurs d'ci ou de pas loin (Les Bouffons du Midi, Vassal, Lo Teatre de la Carrièra, Rosina de Pèire...). C'était un temps où les acteurs prenaient le temps de discuter avec le public après la représentation... Pour "Vie et mort de Joaquín Murieta", je crois me souvenir que la femme de Pablo Néruda (mort 2 ans auparavant) était présente au Grand Théâtre... Le cercle occitan de Carcassona organisait les rencontres occitanes dans la salle des Chevaliers... C'était la vie dans la ville...

Écrit par : Mirelha | 15/04/2015

La guerre des demoiselles.
Un spectacle sur scène et surtout dans le public où des contestataires se sont bien animés.

Écrit par : Marie | 15/04/2015

La modestie de mon ami, Jacques ECHANTILLON, est mise à mal, par l'appréciation positive donnée sur les spectacles présentés aux Festivals de la Cité, pendant les quelques années dont il a eu la charge de la direction.
Passionné dans son métier, il a essayé de donner le meilleur de lui même, pour que le Centre Dramatique du Languedoc Roussillon "Tréteaux du Midi" qu'il dirigeait, soit convenablement présent.
Puis malheureusement des commentaires, plus ou moins autorisés, (mais surtout FAUX) ont fait que son contrat n'a pas été renouvelé.
Spectateurs, qui avez apprécié le travail de Jacques Echantillon....qui pouvait continuer....cherchez qui a fait l'erreur ???
Nous sommes rentrés à la maison .......!!!!!
Pierre-Baptiste

Écrit par : Pierre-Baptiste | 17/04/2015

Je suis bien d'accord avec Pierre-Baptiste, mais que pouvions-nous faire ? Nous avons suivi presque tous les spectacles, nous avons ri, nous avons été émus, nous avons chanté, nous avons dansé dans les rues et sous les Halles... Pour Gilles Durupt qui lui succédera, ce sera encore plus somptueux mais Carcassonne ne les méritait pas ! Les "gestionnaires" qui tenaient les cordons de la bourse ont fait le choix du "réalisme" et ont coupé tous nos rêves de culture partagée. Mais je m'égare sans doute...

Écrit par : Mirelha | 17/04/2015

Les commentaires sont fermés.