22/05/2015

Où est passé le Médailler du Musée des Beaux-arts de Carcassonne (1) ?

J'ai découvert dans le bulletin de

la Société des Arts et Sciences de Carcassonne

(2e série, Tome III, 1907),

que le Musée de Carcassonne avait possédé un important Médailler, constitué par les pionniers qui furent à l'origine de la création de l'actuel Musée. Vous trouverez ci-dessous, le texte d'Edmond Baichère et une partie de la description des pièces romaines constituant ce Médailler. Je donnerai plus tard, la seconde partie de la description. Vous jugerez du caractère exceptionnel de cette collection dont j'ignore ce qu'elle est devenue. C'est justement pour tenter de rafraîchir quelques mémoires que je décide de la diffuser, en mettant des photos trouvées sur internet avec l'estimation du prix actuel de certaines pièces. D'un point de vue archéologique, il semble intéressant de connaître les lieux de découvertes. Quand la ville va t-elle enfin se doter d'un Musée archéologique ? Bram et Narbonne, nous ont devancé depuis longtemps sur ce point. Un mausolée le plus grande de Gaule, découvert à Montredon, patiente sous le terre depuis 2008. On a eu plus vite fait d'y construire des logements sociaux autour de lui en 2013...

4163704022.jpg

La bibliothèque publique de Carcassonne possédait, en 1837, deux ou trois cartons numismatiques où se trouvaient une centaine de médailles commémoratives retraçant les principaux évènements de la République, de l'Empire et de la Restauration. Sur la proposition de M. de Rolland du Roquan, membre de la Commission des Arts et des Sciences, il fut statué qu'une demande serait adressée au Maire, afin que ces objets fussent transportés au Musée, alors en voie de formation.

Telle est l'origine du médailler de la ville de Carcassonne. Dans la suite, les monnaies anciennes trouvées ça et là dans le département vinrent enrichir cette collection naissante et de nombreux dons, surtout des médailles romaines en argent, de la part des familles notables de la région, ne tardèrent pas à affluer ; déjà avant l'année 1840 les cartons du Médailler ne suffisaient plus pour contenir tous les spécimens et il eut nécessité de faire confectionner plusieurs grandes vitrines.

Pour être agréable à tous les donateurs, la Commission des Arts et des Sciences décida que le Musée recevrait désormais les monnaies étrangères contemporaines ; on les mettrait dans une vitrine spéciale, tandis que les médailles d'origine romaine seraient placées dans deux âtres vitrines, les anciennes monnaies de France (royales et seigneuriales), antérieures à la Révolution, formèrent la troisième partie du Médailler qui se garnissait rapidement.

Le 1er juillet 1838, M. Senty, membre correspondant de la Commission des Arts, fut chargé de dresser le premier catalogue des objets de numismatique déposés au Musée, afin d'instruire le Maire de Carcassonne de l'état actuel du Médailler ; peu de temps après, le Ministre de l'Intérieur voulut favoriser cette collection et me^me l'augmenter, en offrant une galerie numismatique complète des Rois de France en fac-similé. Jusque vers l'année 1850, M. Senty, Continua à prendre soin du Médailler de la ville de Carcassonne ; toutefois ce soin fut pour ainsi dire matériel. Les monnaies étaient disposées les unes à la suite des autres selon leur nature, mais dans ordre de date, et surtout sans que la détermination exacte de chaque spécimen en fut prise et notée. Toutes les fois que le nombre des exemplaires devenait trop encombrant, on se débarrassait des médailles frustes et communes pour ne garder que les plus belles et les plus rares. les échanges, si l'on en juge par les procès-verbaux de la Société des Arts et  Sciences de Carcassonne, se faisaient plutôt avec des amateurs qu'avec les autres musées publics de la région ; beaucoup de médailles trouvées dans le département de l'Aude et déposées d'abord au Musée du chef-lieu prirent ainsi le chemin des collections particulières ; depuis lors les ventes de ces collections ont dispersé ces premiers spécimens dans tous les coins de la France et à l'étranger, sans aucune utilité pour l'histoire locale.

À l'époque dont je parle, on se contentait aussi de ne garder au Musée, pour représenter chaque empereur romain, que trois bronzes de grandeur différente ; on estimait que cette manière d collectionner des monnaies était suffisante pour donner une idée exacte du faciès du prince, eût-il été César, Auguste ou Empereur ; quant à la provenance des monnaies et aux circonstances de leur découverte dans d'anciennes sépultures ou de vieux monuments, on n'en tenait presque aucun compte ; on ne collectionnait, à vrai dire, que pour le plaisir de collectionner, et dans l'unique but de faire admirer aux visiteurs du Musée archéologique des médailles bien conservées ou bien frappées. Un travail, très intéressant d'ailleurs, de M. l'abbé Verguet sur les monnaies impériales du Musée de Carcassonne confirme la vérité de notre assertion. 

En 1853, on trouva, dans la commune de Ferran, sur les terres de M. d'Auberjon, ainsi que dans les environs de Saint-Frichoux, une quantité considérable d'anciennes médailles en argent. MM. Barth et Verguet, furent chargés d'étudier ces monnaies (il y en avait plus de 300) et d'en faire un choix pour le Musée. Ces médailles appartenant toutes à des familles romaines, étaient dans un parfait état de conservation ; on en choisit 95 que le marquis d'Auberjon offrit gracieusement au Médailler de Carcassonne ; le classement méthodique de ces monnaies fut dressé par M. Barthe et, quelque temps après, M. le chanoine Verguet en publia les figures et les descriptions dans une sorte d'atlas numismatique, devenu aujourd'hui très rare (Monnaies Consulaires et des familles romaines. Photographie appliquée à la Numismatique / Carcassonne, P. Labau, imprimeur, 1864). A cette occasion, on fit confectionner pour le Musée un nouveau casier spécial où furent enfermées les médailles romaines en argent ainsi que les monnaies sibériennes et celles des anciens Tectosages que l'on venait de découvrir dans plusieurs localités du département, notamment à Villalier.

À partir de cette époque (1853), M. le chanoine Barthe s'occupa d'une manière toute spéciale du Médailler de Carcassonne. Un important catalogue manuscrit, malheureusement perdu, fut le résultat des patientes recherches de cet ecclésiastique sur les collections archéologiques du Musée ; la troisième partie de ce catalogue, d'après ce que nous avons lu dans une lettre de M. Barthe adressée à M. Haubin, curé de Villegly, était consacrée uniquement au Médailler de Carcassonne.

Comme résumé de son important travail, M. Barthe présenta au Congrès archéologique de Carcassonne, en 1869, une note intéressante sur le médailler de la ville, notamment sur les quelques monnaies ibériennes encore inconnues. Il dressa aussi vers la même époque, avec le concours de plusieurs professeurs du Petit Séminaire, une sorte d'Album numismatique de l'Aude, manuscrit de format in-4°, renfermant des empreintes de monnaies et des notes critiques ; grâce à l'obligeance de M. Maure, Conservateur des collections publiques de la ville, nous avons pu consulter ce dernier travail de M. Barthe, que l'on conserve au Musée ; il nous a été d'une grande utilité pour rédiger notre présent catalogue de monnaies romaines trouvées dans le département de l'Aude.

Nous devons ajouter ici que M. Barthe avait l'habitude de noter dans son "Carnet archéologique", dont il ne se séparait jamais, la description de tous les objets anciens - médailles, sculptures, peintures, poteries - que le Musée recevait à chaque instant, par suite de dons ou d'achats ; les pages de ce Carnet contiennent de nombreux détails sur les endroits précis du département où des médailles romaines ont été rencontrées avant 1880.

Carcassonne, le 1er octobre 1906

                                                     Edmond Baichère

 

Description des médailles. 

 

CAESAR. IMP. P.M

Tête laurée de Jules César.

Revers, C. AEMILIVS BVCA. 

Vénus victrix, tenant une victoire ailée et la haste.

Moyen bronze, trouvé à Saint-Frichoux. Don de M. Barthe.

 

CAESAR

Tête nue de Jules César. 

Revers, un navire.

Grand bronze trouvé à Bram, en 1837. Don de M. Dat

 

Sans légende

Tête de César casquée.

Revers : Trophée couvert de dépouilles entre deux captifs

Denier argent trouvé dans le département. Don de M. Barthe

 

Sextus Pompeius

(44-35 av. J-C)

7816890924_833c3b95a1_z.jpg

 

MAG. PIVS. IMP. ITER

Tête nue de l'Empereur, devant un lituus ; derrière un praefericulum.

Revers : PRAEF. CLAS. ET. ORAE MARIT. EX. S. C.

Neptune debout posant le pied sur une proue et tenant un acropole ; Anapius et Amphinomus suivant leurs parents. Denier trouvé à St-Frichoux, en 1837. Don de M. Barthe. Autre exemplaire trouvé à Villegly ; don de M. l'abbé Haubin.

 

Marcus Aemilius Lepidus

(43-36 av. J-C)

M. ANT. IMP. Litius, praefericulum, Corvus.

Revers : M. LEP. IMP. Simpulum, Aspergillum, Secespita, Apex.

Quinaire trouvé à St-Frichoux. Don de M. l'abbé Rougé

 

M. ANT. IMP. Litius, praefericulum, corvus.

Revers : Victoire couronnant un trophée. M. LEP. IMP

Quinaire trouvé à St-Frichoux, en 1857. Don de M. Barthe

 

Marcus Antonius

(43-31 av. J-C)

M. ANTONI. IMP. AVG. Tête d'Antoine

Revers : III VIR.  R.P.C. Tête de la victoire

Quinaire argent trouvé dans le département. Don de M. Barthe

 

M. ANTONI. IMP. Tête d'Antoine barbue. 

Revers : III VIR. R.P.C. Tête du soleil dans un temple distyle.

Denier en argent trouvé dans le département. Don de M. Denisse.

 

M. ANTO. COS. IMP. IIIVIR. Tête radiée à droite.

Revers : Génie ailé debout ; en légende :

M. ANT. IMP AVG. Le restant effacé.

Monnaie en argent trouvée dans le département. Don de M. Barthe

 

Augustus

(43 av. J-C. 14 de J-C)

octavemarca.jpg

 

M. ANTO. IMP. AVG. IIIVIR R.P.C. M. BARBATVS

Têt nue de Marc Antoine 

Revers : CAESAR IMP. PONT. IIIVIR R.P.C

Tête imberbe et nue d'Octave.

Denier trouvé à St-Frichoux. Don de M. Barthe

 

C. CAESAR. IMP.

Tête nue à barbe naissante.

Revers: ANTONIVS IMP. Caducée ailé.

Moyen bronze trouvé à St-Frichoux. Don de M. Barthe

 

IMP. CAESAR. AVG.

Tête laurée à droite.

Revers : Une femme assise tenant d'une main la haste, de l'autre une branche de laurier.

Légende : P. M. TR. P. COS. III

Moyen bronze trouvé dans le département ; don de M. le chanoine Barthe.

 

IMP. CAESAR. DIVI. F. IIIVIR. ITER. R.P.C

Têt nue d'Ocatve ; barbe naissante.

Revers : COS. ITER. TERT. DESIG

Temple tétrastyle. On lit sur le fronton, dans une étoile :

DIVO IVLIO

Jules César en costume d'augure et un autel ardent à côté du temple.

Denier trouvé à St-Frichoux. Don de M. Barthe

 

CAESAR. PONT. MAX.

Tête laurée d'Auguste à droite.

Revers : Autel de Lyon à deux colonnes, avec victoires ailées présentant une couronne.

Au-dessous : ROM. ET AVG. dans un grènetis

Moyen bronze très bien conservé, trouvé à Rivière, près de Caunes (coll. G. Sicard). Même type trouvé à Bram (Don de M. Dat)

 

DIVVS AVGVSTVS PATER.

Tête nue d'Auguste à gauche.

Revers : Autel accosté des lettres S.C

Au-dessous : PROVIDENT

503.jpg

 

Moyen bronze très bien conservé, trouvé à Rivière, près de Caunes (coll. G. Sicard). Même type, mais avec le mot PAVER au lieu de PATER ; trouvé à Barbaira. (Don de M. Sauzède, médecin). Autre exemplaire ayant entre les deux colonnes de l'autel une croix formée de trois lignes et au-dessous de la branche transversale deux couronnes ; trouvé à Bouilhonac (Coll. Baichère).

 

AVGVSTVS DVI F. 

Tête laurée.

Revers : enxergue BILBILIS. Cavalier passant, la haste au poing.

Moyen bronze, trouvé à Villesèquelande. Don de M. Astre

 

DIVVS AVGVSTVS. S. C.

Tête laurée

Revers : CONSENSV SENATVS _ QVESTIS. ORD. PQR.

Auguste assis tenant un rameau.

Moyen bronze, fruste, trouvé à Barbaira. Don de M. Barthe

 

AVGVSTVS DIVI F. PATER PATRIAE. 

Tête laurée d'Auguste.

Revers : CL. CAESARIS AVGVSTVI. F. COSS. DESIG. PRIN. IVVENT

Les deux princes en toge, tenant d'une main la haste et de l'autre un bouclier ; dessus proefericulum, lituus.

Moyen bronze, trouvé à Maquens. Don de M. Senty (Médecin)

 

CAES. AVG. 

Quadrige triomphal ; le conducteur se précipite du haut du char.

Revers : SPQR. PAR. CONS. SVO.

Ornements du triomphe, sceptre, couronne, robe de pourpre ornée d'or.

Moyen bronze trouvé à Bram en 1857. Don de Charles Dat.

 

Tête de Vénus entre une corne d'abondance et un rameau.

Revers : CAESAR DIVI FILIVS

Soldat revêtu de sa cotte d'armes passant à droite, portant la haste sur l'épaule gauche et le bras droit levé.

Moyen bronze, trouvé dans l'Aude. Don de M. Barthe.

 

Tête nue d'Auguste.

Revers : AVGVSTVS.

Capricorne, globe, corne d'abondance.

Denier fourré. Don de M. Alphonse Laperrine.

 

CAESAR. AVG.

Tête nue

Revers : MARTI VLTORI

Temple rond à quatre colonnes ; au-dedans Mars debout tenant de la main droite l'aigle légionnaire et de l'autre la haste.

Denier argent bien conservé, trouvé dans le département. Don de M. Barthe.

 

DIVVS AVGVSTVS

Tête laurée.

Revers : CAESAR AVGVSTA (Saragosse). CALSANO. T. CERVIO. II. VIR

Laboureur conduisant ses boeufs

Moyen bronze assez bien conservé, trouvé dans l'Aude. Don de M. Barthe.

 

CAESAR. AVGVST. PONT. MAX. TRIBVNIC. POT

Tête d'Auguste couronnée par la Victoire

Revers : M. SALVIVS. OTHO. IIIVIR. A. A. A. F. F. S. C.

Moyen bronze. Don de M. Denisse (juge)

 

CAESAR AVGVSTVS.

Tête nue

Revers : SIGNIS RECEPTIS au milieu du champ.

Victoire sur une (S) ciste tenant une couronne et une palme ; deux serpents dressés.

Quinaire argent de moyenne conservation. Don de M. Barthe

 

CAESAR AVGVSTVS

Tête nue

Revers : OB CIVES SERVATOS

Couronne de laurier entourant un bouclier sur lequel on lit :

S. P. Q. R. CL. V

Denier argent fourré, en mauvais état. Don de M. Vergues (ingénieur)

Estimation : 1800 €

v27_0508.jpg

 

L’atelier impérial de Caesaraugusta a ouvert ses portes en 19-18 avant J.-C. et les a refermées la même année. Sa production est beaucoup moins importante que celle de Colonia Patiricia. Les émissions sont liées au retour des enseignes en 20 avant J.-C., au triomphe d’Auguste de 19 avant J.-C. et aux différents titres qu’Auguste avaient reçus en 27 avant J.-C. Le Sénat donna à Octave de nombreuses récompenses en plus du nom d'Auguste. Il lui offrit le bouclier d'or de valeur "clipeus virtutis" (bouclier de la virilité) qu’Auguste consacra à la Curie, la "corona civica" (la couronne civique) avec la mention (pour avoir sauvé des citoyens), "ob cives servatos" et l'autorisation de planter deux lauriers devant la domus Augustus (maison privée) de l'empereur. Ces deux arbres périrent en 68, lors de la chute de Néron.. 

 

CAESAR AVGVSTVS

Tête nue d'Auguste.

Revers : O. S. P. Q. R. SIGNIS RECEPTIS

Bouclier entre une aigle romaine et une enseigne de cohorte

Denier bien conservé. Don de M. Fulcrand Carles

Trouvé dans l'Aude.

Estimation : 350 €

 

aug016.jpg

 

DVVS AVGVSTVS

Tête laurée

Revers : Une foudre

Moyen bronze. DON de M. Barthe

Trouvé dans l'Aude

 

CAESAR AVGVSTVS PONT. MAXIM

Tête nue

Revers : M. MAECILIVS TVLLVS. IIIVIR. A. A. A. F. F

dans le champ S.C

Moyen bronze très bien conservé. Don de M. Fulcrand

Trouvé dans l'Aude

 

AVGVSTVS. DIVI. F. 

Tête laurée

Revers : BILBILIS

Cavalier passant la haste en avant

Moyen bronze trouvé à Vilesèquelande. Don de M. Astre

 

CAESAR AVGVST. DIVI F. P. P

Tête laurée d'Auguste

REvers : C. L. CAESARIS AVGVSTI. F. PRINC. IVVENT

Les deux princes en toge tenant d'une main la haute et de l'autre un bouclier.

Au-dessus un lits et un capedoncula

Denier argent bien conservé. Don de M. Barthe

 

AVGVSTVS. DIVI. F

REvers : IMP. XII

Boeuf bondissant

Denier argent. Don de M. Fulcrand

 

Livia

(épouse d'Auguste)

IVLIA AVGVSTA

Sous les traits de la justice

Moyen bronze fruste, trouvé à Bram

Don de M. Charles Dat

 

AVGVSTVS CAESAR

Revers : IVLIA AVGVSTA. C. C. A

Julie assise tenant la haste et une patère

Moyen bronze, très fruste. Don de M. Barthe

 

IVLIA AVGVSTA

Tête de jeune fille à cheveux ondulés et tressés en triangles

Revers : MATER DEVM

Une femme assise tenant une statuette de la main droite et 3 épis de la main gauche ; un chien sous sa chaise.

Pièce de monnaie en argent, trouvée dans les environs de Moux (coll. Huc) ; autre exemplaire trouvé à Villedubert (Coll. Baichère)

Dans se médailles latines, Livie est constamment appelée Julia Augusta, noms qu'elle a pris après la mort de son mari, par le testament duquel elle a été adoptée dans la famille Julia ; cela prouve que les médailles trouvées à Moux, à Bram et à Villedubert, dont il est ici question, sont postérieures à la mort d'Auguste. Les médailles grecques de cette impératrice offrent fréquemment le nom de Livia.

 

Marcus Aggripa

(18-12 av. J-C)

M. AGGRIPA. L.F. COS. III

Tête à gauche avec la couronne rostale.

Revers : Neptune debout tenant d'une main un dauphin et de l'autre un trident, S.C.

Trouvé à Bram. Don de M. Dat en 1836. Même type, fort bien conservé, provenant de Fontiès d'Aude, donné au musée par M. Coste-Reboulh. Autre exemplaire trouvé à Bagnoles (coll. Baichère)

 

IMP. DIVI FIL ?, par côté P.P.

Deux têtes laurées et adossées d'Auguste et d'Agrippé.

Revers : COL. NEM.

Crocodile attaché à un palmier et au-dessus un astre.

Moyen bronze. Don de M. Cros-Mayrevieille. Trouvé à la Cité. Autre exemplaire trouvé à Roubia (coll. Cals, professeur au petit séminaire)

 

Tibérius

(6 av. J-C - 37 de JC)

ric28_750$.jpg

 

TI. CAESAR. DIVI. AVG. F. AVGVSTVS. IMP

Tête laurée à droite

Revers : PONTIF. MAXIM

Femme assise tenant un rameau de la main gauche et la lance de la droite/

Monnaie en argent trouvée dans l'Aude. Don de M. Barthe

 

TI. CAESAR. DIVI. AVG. F. AVGVSTVS. IMP. VIII

Tête laurée

Revers : TR. POT. XXVII. COS. V. PONT. MAX. S.C

Caducée ailée

Moyen bronze. Don de M. Barthe

 

Drusus

(22-23 de J-C)

DRVSVS. CAESAR. TI. AVG. F. DIVI. AVG. N.

Tête nue à gauche

Revers : TIB. AVGVST. F. TRIBUN. POTEST

Dans le champ les lettres S.C

Moyen bronze. Don de M. Gaston Jourdanne

 

TI. CAES. AVG. P. M. TR. P. XXV

Tête nue

Revers : DRVSVS CAESAR TI. F. TR. P

Tête nue de Drusus

Denier argent. Don de M. Barthe

 

Drusus (Sénior)

Mort l'an 9 de JC

NERO CLAVDIVS. DRESVS GERMANICVS

Tête laurée à gauche

Revers : DE GERMANIS

Armes des Germains en sautoir ; bouclier, flèches , enseigne

Denier fourré. Don de Mme de Maragon

 

NERO CLAVDIVS. DRESVS GERMAN. IMP

Revers : TI. CAES. AVG. P. M. TR. IMP. P. P, S.C

Personnage en toge, présentant un rameau et assis sur des armes.

Grand bronze. Don de M. Barthe

 

Antonia (épouse de Dresus l'ancien)

(Morte en l'an 38 de JC)

ANTONIA . AVGVSTA.

Tête nue

Revers : TIB. CLAVDIVS. CAESAR. AVG. PM. TR. P. IMP. S. C

Antonia voilée en vestale, tenant deux torches liées

Moyen bronze trouvé à Bram. Don de M. DAT

 

Germanicus

(4-19 de JC)

GERMANICUS CAESAR. TI. AVGVSTI. F

Tête nue à gauche

Revers : C. CAESAR AVG. GERMANIUCUS. PONT. M. TR. POT - S. C

Moyen bronze trouvé à Bram en 1856. Don de M. DAT

 

Caligula

Né à Antium, l'an de Rome 765 (12 de JC). Succède à Tibère, son grand oncle, après l'avoir fait étouffer, l'an 790. Assassiné par un tribun des gardes prétoriennes l'an 794

C. CAESAR. AVG. GERMANICVS. P. M TR. POT

Revers : PIETAS

La piété, assise tient de la main droite une patère et appuie la gauche sur la tête d'un enfant? Temple à 6 colonnes ; l'empereur présente une patère à l'autel ; devant lui est le victimaire avec un taureau, derrière est le Camille.

Grand bronze trouvé à Bram. Don de M. Coste-Reboulh. Même type trouvé à Floure ; même type trouvé à Fontiès-d'Aude. 

 

C. CAESAR. AVG. GERMANICVS PONT. MAX. TR. POT

Tête nue

Revers : VESTA ; dans le champ : S. C

Vesta assise tenant de la main droite une patère et de la gauche la haste.

Moyen bronze. Don de M. Cros-Mayrevieielle

 

C. CAESAR. AVG. GERMANICVS PONT. MAX. TR. POT

Tête laurée

Revers : ADLOCVTIO AD COHORTES.

Le prince debout sur une tribune avançant la main et haranguant cinq soldats debout, tenant les aigles.

Grand bronze. Don de M. Barthe

 

C. CAESAR DIVI AVG. PRON. AVG. P. P

Revers : Légende effacée

Femmes assise tenant d'une main la haute et de l'autre une patère.

Moyen bronze. Don de M. Barthe.

 

Claudius

Né à Lyon, l'an de Rome 744 (10 av. JC). Élevé à l'empire par les soldats et reconnu par le Sénat, après la mort de Caligula, l'an 794. Mort, empoisonné par sa femme Aggripine, l'an 807.

claude16.jpg

 

TI. CLAVDIVS. CAESAR AVG. P. M. TR. P. IMP

Tête nue à gauche

Revers : LIBERTAS AVGVSTI. S. C

La liberté debout, vêtue d'un léger voile et d'un pallium, les mains étalées

Moyen bronze trouvé dans un champ, près de Ferrals (coll. Baichère). Deux autres exemplaires, provenant de la Cité, se trouvent au Musée de Carcassonne.

 

TI. CLAVDIVS. CAESAR AVG. P. M. TR. P. IMP

Tête nue à gauche

Revers : CONSTANTIAE AVGVSTI

L'Empereur en costume militaire, tenant de la main gauche la haute et relevant sa droite, l'index tourné vers le visage. Dans le champ S. C

Moyen bronze. Don d'un anonyme en 1887. Autre bronze trouvé à Bram

C0101.jpg

Estimation : 2000 €

 

IMP. C. CLAVDIVS AUG

Buste radié à droite

Revers : VIRTUS AVG

Mars debout, à gauche, tenant un rameau d'une main et une vaste de l'autre ; à ses pieds un bouclier.

Moyen bronze. Don d'un anonyme en 1889.

 

IMP. C. CLAVDIVS. AVG

Tête radiée à droite

Revers : FIDES EXERCI

La foi militaire debout, à gauche, tenant une enseigne de chaque main

Petit bronze. Don de Paul Raynaud

 

TI. CAES. DIVI. F. AVGVSTVS

Tête laurée à droite

Revers : PONTIF. MAXIMVS

Femme assise tenant de la droite la haste et de la main gauche un rameau

Denier argent, petit module, diam. 10 millim, trouvé à Caunes. (coll. Sicard). Même type trouvé à Gaja, près de Montlegun. Don de M. Barthe.

 

TI. CLAVDIVS CAES. AVG. P. M. TR. P. IMP

Revers : SPES AVG. S. C

L'espérance présentant une fleur de la main droite et de la gauche relevant son manteau.

Grand bronze assez bien conservé. Don de M. Gamelin (peintre)

2004-08-18.00.23.57-1.jpg

 

DIVI. AVG. CAESAR. TI. AVG. F

Revers : dans le champ ; au centre, les 2 grandes lettres S.C

Tout autour : TRIBVN. POTEST. COS. P. P

Moyen bronze, trouvé à Fabrezan (coll. Baichère)

 

Agripppina

Née à Cologne, l'an de Rome 769. Mariée au sénateur Cneius Domitius Ahenobarbus, l'an 781 et après sa mort, arrivée en 783 à l'Empereur Claude, son oncle, l'an 802. Assassinée par l'ordre de son fils Néron, l'an 812.

Capture d’écran 2015-05-22 à 11.26.55.png

Estimation : 800 €

 

AGGRIP. AVG. DIVI CLAVDII. NERONIS. CAES. MATER

Têtes affrontées d'Agrippante et de Néron

Revers : NERONI. CLAVD. DIVI. F. CAES. AVG. GERM. IMP. TR. P. EX. S. C

Dans une couronne de chêne

Denier trouvé à Bourriège en 1858. Don de M. Barthe

 

NERO CLAVD.  CAESAR. AVG. GER. P.M. TR. P. IMP. P. P

Tête laurée à gauche

Revers : Temple de Janus et les S.C

Grand bronze trouvé à Villegauze, commune de Caunes. Don de M Rousseau en 1884

 

IMP. NERO CAESAR. AVG.  P. MAX. TRI. P. P. P

Tête laurée à droite

Revers : PACE P. R. TERRA MARIQUE POP. ROM. IANVM CLVSIT S. C

Temple de Janus fermé

Grand bronze. Don de M. Barthe

 

NERO CLAVD.  CAESAR. AVG. GER. P.M. TR. P. IMP. P. P

Tête laurée

Revers : S.C

Victoire ailée passant et portant un bouclier sur lequel on lit : S. P. Q. R

Moyen bronze. Don de M. Sabatier

 

Galba

Né d'une famille illustre, l'an de Rome 751 (3 av. JC). Gouverneur de l'Espagne Tarragonnaise sous Néron, il se soulève contre lui, à l'instigation de Vindex, gouverneur des Gaules, et est proclamé Empereur dans les deux provinces ; reconnu aussi bientôt par le Sénat de Rome et par les soldats prétoriens, il succède à Néron qui s'est donné la port, l'an 821. Tué l'année suivante, après un règne de sept mois, par les soldats prétoriens, qui proclament Othon à sa place.

galba6.jpg

 

SER. SVLP. GALBA. IMP. CAESAR. AVG

Tête laurée

Revers : HISPANIA. CLVNIA. SVL

L'Empereur assis ; une femme debout, une petite victoire et un ceinturon

Grand bronze. Don de M. Gamelin

 

SER. GALBA IMP. CAESAR. AVG. P. M. TR. P

Tête laurée

Revers : ROMA RENASC

Rome casquée revêtue du paludamentum portant la haste et une victoire ailée.

Denier donné par M. Barthe.

 

Othon

Né de parents illustres, l'an de Rome 785 (32 de JC). Gouverneur de la Lusitanie sous Néron, il prend part à la révolte de Galba, l'an 821. Conspire contre Galba, dès l'année suivante, et le fait assassiner par les soldats prétoriens qui le proclament Empereur. Obligé de disputer la couronne de Vitelliu, élu Empereur par les légions de la Germanie, il est vaincu et se donne la mort, dans la même année 822, paras avoir régné que 95 jours.

ric4_3000chf.jpg

Estimation : 3000 €

 

IMP. M. OTHO. CAESAR. AVG. TR. P

Tête nue

Revers : PAX ORBIS TERRARVM

La paix portant caducée et un rameau

Denier donné par M. Barthe

 

Vitellius

Né l'an de Rome 768 (15 de JC). Envoyé par Galba dans la Germanie inférieure en qualité de légat, l'an 821. Proclamé Empereur l'année suivante, par les légions de la Germanie révoltées contre Galba, dans le même temps qu'Othon est reconnu en cette qualité par les cohortes prétoriennes à Rome. Il se maintient sur le trône en remportant sur ce dernier une victoire, à la suite de laquelle Othon se donne la mort. Mis à mort dans la même année 822 après un règne de huit mois, par les soldats du parti de Vespasien qui se sont rendus maîtres de Rome.

9838388_1.jpg

Estimation : 650 €

 

A. VITELLIVS. IMP. GERMIU

Tête nue à gauche

Revers : FIDES EXERCITVVM

Deux mains jointes

Moyen bronze trouvé à Castelnaudary. Don de M. Barthe

 

Vespasianus 

Né près de Réate (Riéti) dans la Sabine, l'an de Rome de 762 (9 de JC). Envoyé par Néron pour pacifier la Judée et pour en être le gouverneur l'an 819. Proclamé Empereur par les légions de l'Égypte et reconnu successivement par celles de la Judée et de la Syrie, et même par les légions de la Maesie et de la Pannonie, lesquelles marchent sur Rome, s'emparent de cette ville et mettent Vitellius à mort ; il reste maître de l'Empire, l'an 822. Mort dans le lieu même de sa naissance l'an 832.

images.jpg

 

IMP. CAES. VESP. AVG. P. M

Tête laurée

Revers : COS. III. TR. POT

Femmes assise tenant la haste et présentant un laurier

Moyen bronze trouvé à Quillan. Don de M. Barthe

 

IMP. CAES. VESP. AVG. P. M

Revers : AVG. TRI. POT 

Insignes du souverain Pontificat

Moyen bronze trouvé à Castelnaudary. Don de M. Barthe

 

IMP.. CAESAR VESPASIANVS

Tête laurée

Revers : IMP. T. COS. ITER. S.C 

Le Dieu Mars passant

Moyen bronze trouvé à Quillan

 

IMP. CAES. VESP. AVG. P. M. T. P. COS. III. CENS

Tête radiée à gauche

Revers : FELICITAS PVBLICA S. C

Moyen bronze trouvé à Barbaira et à Roubia

 

IMP. CAESAR VESPASIANVS AVG

Têt laurée Revers : COS. VIII

Aigle aux ailes éployées

Denier fourré trouvé à Quillan. Don de M. Ormières

 

IMP. CAES. VESP. AVG. P. M. TR. POT

Tête laurée

Revers : 

L'Empereur devant une colonne ; en sa présence une femme captive

Grand bronze donné par M. Barbaza

images2.jpg

 

Titus

T. CAES. IMP. AVG. F. TR. P. COS. VI. CENS

Tête radiée

Revers : Femme debout devant un autel; dans le champ S.C

Moyen bronze. Don de M. Rouger de Castlnaudary. Autre trouvé à Bouilhonnac.

 

Julia (fille de Titus)

Mariée Flavius Sabines, fils de Titus Flavius Sabines, frère de Vaspasien. Morte sous le règne de son oncle Domitien.

IVLIA AVGVSTA DIVI TITI F.

Tête nue

Revers : PIETAS PVBLICA

La piété debout

Denier argent. Don de M. Denisse

 

Domitianus

Né l'an de Rome 804 (51 de JC). décoré en même temps que son frère, des titres de César et de Prince de la jeunesse, l'an 822. Succède à son frère, l'an 834. Assassiné par un affranchi, l'an 849

IMP. CAES. DOMIT. AVG. GERM. COS. XV. CENS. P. PP

Tête laurée à droite

Revers : MONETA AVG. S.C

La monnaie tenant la balance de la main droite et une corne d'abondance de la gauche.

Moyen bronze trouvé au nord-est de la Cité de Carcassonne en 1904 à la pépinière Roux (coll. Baichère). Autre exemplaire, au même endroit (Don de M. Bruel, curé)

 

IMP. CAES. DOMIT. AVG. GERM. COS. XIII

Tête laurée à droite

Revers : FORTVNA. AVGVSTI

La fortune tenant de la main droite un gouvernail et de la gauche une corne d'abondance, accostée des lettres S. C (Sentais consulto)

Moyen bronze trouvé à Fabrezan

 

CAES. AVG. F. DOMITIANVS. COS. V

Tête laurée

Revers : Domitien debout et en toge

Moyen bronze trouvé à Bram. Don de M. Verguet

 

IMP. CAES. DOMIT. AVG. GERM. COS. XIII. CENS. PERP

Tête laurée

Revers : VIRTVS AVG. S.C.

Pallas debout casqué, armé de la haste et du Parazonium

Moyen bronze trouvé à Berlvianes.

 

IMP. CAES. DOMIT. AVG./ GERM. COS. XIV. CENS. P. P. P

Tête laurée

Revers : IOVI VICTORI

Jupiter assis tenant de sa main droite une victoire et de la gauche une haste. 

Grand bronze donné par M. SIPOLIS

 

IMP. CAES. DOM. AVG. GERM. P. M. TR. P. XIII

Tête laurée

Revers : IMP. XXII. COS. XV. CENS. P. P. P

Pallas debout portant le casque, la haste et le bouclier

Denier argent, trouvé sur la propriété de M. Dussault, à Gaja près de Montlegun.

15-22-17-2.jpg

 

Nerva

Né à Narnia, ville de l'Umbrie, d'une famille consulaire, l'an de rome 785 (32 de JC). Après avoir été prêteur et deux fois consul. Il est Empereur par le Sénat et les soldats prétoriens, le jour même de la mort de Domitian, l'an 849. Mort l'an 851.

nerva_denier_aeqvitas.jpg

 

IMP. NERVA. CAES. AVG. P. M. TR. P. COS III. P. P

Tête laurée à droite

Revers : FORTVNA AVGVST

La fortune debout portant de la main gauche une corne d'abondance et de la droite un gouvernail.

Moyen bronze trouvé à Couina. Don de M. Louis Fédié. Autre exemplaire trouvé à Montazels. Don de M. Bonis.

 

IMP. NERVA. CAESAR AVG. PONT. MAX. TR. P

Tête laurée

Revers : COS. II. DESIGN. III. P. P

Diane chasseresse debout tirant une flèche de son carquois ; un chien bondissant à sa gauche.

Moyen bronze. Don de M. Barthe

 

Trajanus

Né à Italica en Espagne, l'an de Rome 806 (53 de JC ). Gouverneur de la Germanie inférieure sous Domitian et sous Nerva. Adopté par Nerva et associé à l'Empire avec les titres de César et d'Imperator, sans celui d'Auguste, l'an 851. Mort à Sélinunte, l'an 870.

CAES. NERV. TRAIAN. AVG. GERM. DAC

Tête laurée de Trajan

Revers : Un trophée

Médaillon trouvé à la Trivalle à l'époque du creusement du fossé qui amène l'eau. Don de M. Cayrol (architecte)

 

IMP. CAESAR. NERVAE? TRAIANO. AVG. GER. DAC. P. M. TR. P. COS. V. P. P

Tête laurée à droite

Revers : S.P.Q.R OPTIMO PRINCIPI

L'Empereur debout casqué ; tenant d'une main une victoire, de l'autre la haste ; dans le champ S.C

Grand bronze trouvé dans la garrigue de Conques. Don de Pierre Camps

 

Marciana, soeur de Trajan

marciana-11175.jpg

Estimation : 37500 €

 

DIVA. AVGVSTA. MARCIANA

Tête de la princesse

Revers : CONSECRATIO

Aigle éployé

Denier argent. Don de M. Barthe

 

Hadrianus

Né à Rome, ou selon quelques-uns, à Italica, en Espagne, l'an de Rome 829 (76 de JC). Adopté par Trajan peu de jours la mort de cet Empereur, il lui succède l'an 870. Mort à Baiae en Campanie, l'an 891.

IMP. CAESAR. TRAIAN. HADRIANVS. AVG

Tête laurée

Revers : P. M. TR. P. COS. II ; en exergue PAX

La paix debout couronnée de rayons, tenant d'une main une corne d'abondance, de l'autre un rameau

Denier trouvé à Quillan. Don de M. Barthe

 

Sabina, femme d'Hadrien

Mariée à Hadrien vers l'an de Rome 853 (100 de JC). Se donne la mort vers l'an 890

SABINA AVGVSTA HADRIANI AVG

Tête nue de l'Impératrice

Revers : IVNONI REGINALE, ; dans le champ S.C Junon debout

Grand bronze. Don de M. Barthe

sabine_denier_coiffure_elaboree.jpg

Estimation : 2400 €

SABINA AVGVSTA HADRIANI AVG

Tête diadémée de l'Impératrice à droite

Revers : Vesta assise, à gauche, sans légende

Moyen bronze trouvé à Roubia par l'abbé Cals

 

Aelius

Adopté par Hadrien, l'an de Rome 888 ou 889. Il est déclaré César et prend les noms de de Lucius Aelius Verus. Mort l'an 891.

v27_0640.jpg

Estimation : 950 €

L. AELIVS. CAESAR

Tête nue et barbue

Revers : La déesse Salus ou Santé assise, donnant à manger à un serpent qui se dresse sur un autel.
Moyen bronze trouvé à Fontiès-d'Aude. Don de M. Coste-Reboulh

 

Antonius Pius

Né à Lanuvium, ville de Latium, l'an de Rome 839 (86 de JC). Adopté par Hadrien après la mort d'Ailes, et décoré du titre de César et de la puissance tribunitienne, l'an 891. Succède à Hadrien, dans la même année, en recevant du Sénat le titre d'Auguste et le surnom de pieux. Prend le titre de Père de la Patrie, l'an 892/ Mort à Lorium en Etrurie, l'an 914.

ANTONINVS. AVG. PIVS. P. P. IMP. II

Tête laurée

Revers : TR. POT. XX. COS IIII

Femme debout, le pied droit sur une proue de navire, tenant la haste et une sorte de vase ou panier.

Grand bronze. don de M. Barthe.

 

ANTONINVS PIVS

Tête laurée

Revers : ANNON. S. C

La déité debout versant d'une main des épis et tenant de l'autre une corne d'abondance.

Grand bronze trouvé à Cavants. Don de M. Barthe

 

ANTONINVS. AVG. PIVS. P. P

Tête laurée.

Revers : SYRIA. S. C 

Au-dessous COS. II

Femme debout présentant de la main droite une triple couronne et tenant de la gauche une corne d'abondance avec un pied sur le fleuve.

Grand bronze. Don de M. Sipolis

 

Faustina Senior

Née l'an de Rome 858. Mariée à Antonin avant l'adoption de ce dernier par Hadrien. Morte l'an 894

DIVA AVGVSTA

Tête voilée de l'Impératrice

Revers : CONSECRATIO et dans le champ un aigle aux ailes déployées portant au ciel l'Impératrice ; au-dessus la lune entourée de planètes .

Grand bronze. Don de Paul Raynaud.

 

DIVA FAVSTINA

Revers : AETERNITAS. S. C

L'impératrice sur un bige d'éléphants portant chacun son cornac

Grand bronze trouvé à Alzonne

 

FAVSTINA AVGVSTA

Tête droite, cheveux noués.

Revers : FECVND AVGVSTAE

Faustine debout portant deux enfants sur ses bras ; deux autres sont debout à ses côtés.

Moyen bronze trouvé à Cavants au lieu-dit Laroque.

Z6230.jpg

 

M. Aurelius

Né à Rome, l'an de Rome 874. Appelé par Hadrien, M. Annius Verissimus, paras la mort de son père. Adopté par Antonin. Dans le même temps que ce dernier est adopté par Hadrien, l'an 891, il est déclaré César, et appelé dès lors M. Aurelius Verus. Décoré de la puissance tribunitienne, l'an 900. Succède à Antonin et prend les noms de M. Aurelius Antonius, l'an 914. Mort à Vindobona (Vienne) en Pannonia, l'an 933.

M. ABTONINVS. AVG. ARMENIACVS

Tête laurée

Revers : PAX. AVGVST. TR. POT. XX. COS. III

La paix portant de la main gauche une corne d'abondance et de la droite présentant un rameau d'olivier

Denier argent. Don de M. L'abbé Barthe.

———————————

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2015 

Commentaires

Merci Martial pour ce bel article, riche d'information et fort bien documenté!
Je ne connaissais pas du tout l'existence de cette collection, et tout comme vous, je serais fort curieuse de savoir ce qu'il en est advenu...
Une richesse historique qu'il serait bon de ne pas avoir égaré....

Écrit par : Sandra | 23/05/2015

Répondre à ce commentaire

Martial,
la societe scientifique devrait intervenir pour recuperer tout ce patrimoine.
ou sont passees toutes ces medailles,
!!!!!!!

Écrit par : ourliac | 23/05/2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire