28/05/2015

Les Jeux méditerranéens à Carcassonne en juin 1993

Les Jeux méditerranéens

réunissent depuis 1951 les sportifs des vingt-quatre pays du bassin méditerranéen. Ils se déroulent tous les quatre ans, l'année qui suit les Jeux olympiques d'été. Les trois anneaux bleus entrelacés représentent les trois continents côtiers de la méditerranée :

Europe, Afrique, Asie. 

jeux-mediterrannees.jpg

Ces jeux comptent 31 disciplines dont la pratique handisport et le karaté ; ce dernier ne figure pas dans les Jeux Olympiques d'été. Au tableau des médailles, la France se classe pour le moment en seconde position derrière l'Italie et loin devant l'Espagne, classée troisième.

Capture d’écran 2015-05-28 à 08.55.31.png

La France organise ces jeux en Languedoc-Roussillon du 16 au 27 juin 1993. La cérémonie d'ouverture mise-en-scène par Jérôme Savary a lieu à Agde (ville antique), en présence de François Mitterrand et de Jacques Blanc (Président de la région Languedoc-Roussillon) . Dix-huit communes sont choisies pour accueillir des épreuves sportives, dont Carcassonne qui sera dotée d'un village temporaire chargé de recevoir une partie des 2598 athlètes.

francs-jeux-mediterraneens-1993-z120294.jpg

La pièce de 20 francs frappée à l'occasion des Jeux

 

Jeux-93-B copie.jpg

Pierre Fabre est chargé d'organiser les épreuves de Lutte à Carcassonne.  Elles se dérouleront dans la Salle du Dôme, transformée pour l'occasion en gymnase. C'est grâce à lui si Carcassonne possède désormais un complexe omnisports de 4000 m2 : Carcassonne Olympique. Une structure créée à l'occasion de ces Jeux Olympiques de Barcelone (1992) et des Jeux méditerranéens (1993).

Jeux-93-A copie.jpg

Les résultats

Lutte libre

48kg

1. Fevzi Kaynak (TUR),

2. Filippo Fiumefreddo (ITA),

3. Nidal Sik (SYR),

4. Francisco Sanchez (ESP),

5. Hassen Ben Lamine Mastouri (TUN),

52kg

1. Mevlana Kulac (TUR),

2. Michele Liuzzi (ITA),

3. Ivan-Ioannis Tabounchtchik-Tabounidis (GRE),

4. David Legrand (FRA),

5. Alaa El-Sayed (EGY),

57kg

1. Ismail Zurnaci (TUR),

2. Georgios Petrov-Petridis (GRE),

3. Magdi Ahmed (EGY),

4. Laureano Atanes (ESP),

5. Jesmond Giordemaina (MLT),

6. Thierry Bourdin (FRA),

7. Umberto Pirrone (ITA),

8. Badii Alrihawi (SYR),

62kg

1. Ismail Faikoglu (TUR),

2. Aroutioun Barseguian (CYP),

3. Georgios Moustopoulos (GRE),

4. Vicente Caceres (ESP),

5. Philippe Lamothe (FRA),

6. Giovanni Schillaci (ITA)

7. Fouad Ibrahim El-Maoula (LIB),

8. Ahmed Ibrahim (EGY),

68kg

1. Georgios Athanasiadis (GRE),

2. Ahmad Alousta (SYR),

3. Fatih Ozbas (TUR),

4. Nour-Eddine S. Elhabech (LIB),

5. Maxime Mischler (FRA),

74kg

1. Selahattin Yigit (TUR),

2. Issam Mohamed (EGY),

3. Ioannis Athanasiadis (GRE),

4. Lotfi Ben Mohamed Tebissi (TUN),

5. Mohammad Alkhanati (SYR),

6. Jean Philippe Chazeix (FRA),

82kg

1. Sebahattin Ozturk (TUR),

2. Alcide Legrand (FRA),

3. Mohamad Zayar (SYR),

4. Francisco Iglesias (ESP),

5. Ioannis Batmanis (GRE),

6. Andreas Hristofi (CYP),

7. Mohy-Eldin Hussein (EGY),

90kg

1. William Rombouts (FRA),

2. Hikmet Gunaydin (TUR),

3. Dimitrios Theodoridis (GRE),

4. Moustafa Hussein (EGY),

5. Naser Salame Bchara (LIB),

100kg

1. Omer Arslantas (TUR),

2. Aly Elders (EGY),

3. Dionisios Saridis (GRE),

4. Ahmad Al Chami (SYR), 

 

Gréco-romaine

48kg

1. Ramiz Celik (TUR),

2. Fabio Costantino (ITA),

3. Hassen Ben Mastouri (TUN),

4. Mohamed Jerrari (MAR),

52kg

1. Khaled Al Faraj (SYR),

2. Remzi Ozturk (TUR),

3. Salah Belguidoum (FRA),

4. Nabil Ben Habib Salhi (TUN),

5. Zeljko Popovic (CRO),

6. Dimitrios Zavridis (GRE),

7. Alaa El-Sayed (EGY),

8. Said Amimar (MAR),

57kg

1. Mohammad Nader Al Sibai (SYR),

2. Magdi Ahmed (EGY),

3. Seref Eroglu (TUR),

4. Ioannis Sofianof-Sofianidis (GRE),

5. Rachid Ghilmanov (FRA)

6. Abderrahim Naanaa (MAR),

62kg

1. M. Akif Pirim (TUR),

2. Konstantinos Arkoudeas (GRE),

3. Thierry Bastien (FRA),

4. Denni Urbinati (ITA),

5. Badii Alrihawi (SYR),

6. Ahmed Ibrahim (EGY),

7. Rachid Khdar (MAR),

8. Luis Bernardo Martinez (ESP),

68kg

1. Ghani Yalouz (FRA),

2. Anagnostis Lykidis (GRE),

3. Hesham Moustafa (EGY),

4. Davor Jakubek (CRO)

5. Hasan Cakiroglu (TUR),

7. David Velazquez (ESP),

8. Ahmad Alousta (SYR),

74kg

1. Martial Mischler (FRA),

2. Yalcin Karapinar (TUR),

3. Petros Triantafilidis (GRE),

4. Mohamed El Haddad (MAR),

5. Issam Mohamed (EGY),

6. Vlado Lisjak (CRO),

7. Jose A. Recuero (ESP),

8. Zouheir Albalah (SYR),

82kg

1. Nikolaos Zamanis (GRE),

2. Philippe Florent Nagy (FRA),

3. Hamza Yerlikaya (TUR),

4. Mohy-Eldin Hussein (EGY),

5. Francisco Iglesias (ESP),

6. Davor Lukic (CRO),

90kg

1. Hakki Basar (TUR),

2. Moustafa Hussein (EGY),

3. Henri Meiss (FRA),

4. Mohammad Alhayaek (SYR),

5. Salvatore Campanella (ITA),

6. Iordanis Konstantinidis (GRE),

100kg

1. Olivier Welzer (FRA),

2. Tahir Yilmaz (TUR),

3. Giuseppe Giunta (ITA),

4. Josip Pavisic (CRO),

5. Haralambos Kaltsidis (GRE),

6. Kamal Ibrahim (EGY),

130kg

1. Aly Elders (EGY),  

2. Saban Donat (TUR),

3. Panagiotis Koniarakis (GRE),

4. Mario Miketek (CRO)

5. Midhad Fejzic (BSH)

Capture d’écran 2015-05-28 à 09.26.36.png

Le tableau des médailles

des

12° Jeux Méditerranéens 

Capture d’écran 2015-05-28 à 09.23.54.png

_________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

en 93 nous étions en tête du palmarès et a présent ou en sommes nous?

Écrit par : constance pressoirs | 02/06/2015

Les commentaires sont fermés.