29/06/2015

La Libération de Carcassonne croquée sur le vif par Jacques Ourtal en 1944

Les Archives départementales de l'Aude regorgent de trésors souvent oubliés parmi les milliers de documents qu'elle offre à la lecture du public. Ainsi, avons-nous pu mettre la main sur une série de dessins exceptionnels et rares, réalisés par le peintre Carcassonnais Jacques Ourtal le jour de la Libération de Carcassonne.

La Cité

ourtal 1.jpg

Entrée d'une écoute dans les fossés du château

ourtal 2.jpg

Sortie dans les lices hautes de la galerie allant jusqu'au fossés du château. Cette ouverture se trouvait à environ 40 mètres des tours Narbonnaises. Elle a été comblée en 1945...

ourtal 3.jpg

Place Marcou

 

Jardin Pierre et Maria Sire

ourtal 4.jpg

Fortification en bas du Pont-vieux

ourtal 5.jpg

Fortin dans un jardin. Pont-vieux

ourtal 6.jpg

A l'extrémité du Pont-vieux

Actuelle place Léopold Verguet

 

Pont vieux

ourtal 11.jpg

Entrée du Pont-vieux par Notre-Dame de la santé

A droite, l'actuel hôtel des 3 couronnes

ourtal 8.jpg

Entrée du Pont-vieux par l'ancienne maternité

A gauche, aujourd'hui l'hôtel des 3 couronnes

ourtal 9.jpg

Fortification bâtie sur le Pont-vieux par l'occupant

ourtal 13.jpg

Casemates à la sortie du Pont-vieux vers la rue Trivalle

ourtal 14.jpg

Blockhaus attenant à la maternité face à la Cité

Aujourd'hui, terrasse de l'hôtel des 3 couronnes

 

Route de Narbonne

ourtal 15.jpg

Mannequin sur la barricade en face la prison.

Inscription sur la pancarte :

"On est foutus"

ourtal 16.jpg

Entrée de l'avenue Arthur Mullot vers le square Gambetta

ourtal 17.jpg

Barrage - Porte de la gendarmerie

Gendarmerie rasée en 1985 et reconstruite au même endroit

ourtal 18.jpg

Ce qu'il reste du Square Gambetta

 

Rue Achille Mir

ourtal 19.jpg

Route de l'abattoir

ourtal 20.jpg

Barrage - route de l'abattoir

 

Les quatre chemins

ourtal 21.jpg

Carrefour - Route de Limoux

 

Avenue du Maréchal Joffre

ourtal 22.jpg

Entrée de l'hôtel Terminus

La Kommandantur

 

Boulevard de Varsovie

ourtal 23.jpg

Boulevard du canal - chemin de hallage

Entrée de galeries passant sous la route

 

Patte d'oie

ourtal 24.jpg

Entrée de galerie sous la butte de Patte d'oie

ourtal 25.jpg

Sous la butte de Patte d'oie, deux galeries coffrées d'environ 20 mètres.

 

Quai Riquet

ourtal 26.jpg

Sous le pont de chemin de fer - Leur signature

Il s'agit du massacre du Quai Riquet où plus de 20 victimes civiles innocentes furent lâchement exécutées par les allemands, le 20 août 1944.

ourtal 27.jpg

Maisons incendiées au Quai Riquet

ourtal 28.jpg

Les secours après le massacre du Quai Riquet.

Le bâtiment incendié à gauche est celui de l'entreprise Hyvert

 

Route minervoise

ourtal 29.jpg

Bords du canal - Route minervoise

Ces documents tout à fait exceptionnels et peut-être jamais présentés aux publics, constituent un témoignage émouvant de l'histoire contemporaine de Carcassonne. Je suis heureux de pouvoir vous les faire partager en exclusivité.

Source

Archives de l'Aude / 2J86

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2015

Commentaires

Je vais aux Archives Départementales le plus régulièrement possible, il y a de véritables trésors pour ceux qui s'intéressent vraiment à la Cité (comme à la Ville Basse d'ailleurs...), des documents exceptionnels qui méritent vraiment le détour !
J'y apprends toujours quelque chose, mais il y a tant de documents à voir que l'on pourrait y passer une vie !
Merci pour cet article vraiment très intéressant, je ne connaissais que certains de ces croquis...

Écrit par : lobabel | 29/06/2015

je n'ai pas le souvenir , que ces dessins aient été diffusés à un large public
Martial Merci .

Écrit par : jacques blanco | 29/06/2015

Tout simplement magnifiques, merci pour ces dessins retrouvés aux Archives departementales

Écrit par : Ourliac | 29/06/2015

un grand merci pour vos documents , c'est un plaisir de les découvrir, on ignore tant de choses sur CARCASSONNE

Écrit par : VACQUIER NICOLE | 01/07/2015

Vraiment un document remarquable.
Il y avait beaucoup de murs à Carcassonne en ce temps-là.
Le coup de crayon de l'artiste est admirable, quel talent!

Écrit par : Authier | 01/07/2015

Encore merci Martial, pour les documents uniques présentés, de notre compatriote Ourtal. Oui le coup de crayon est admirable.
Voilà qui réveille aux anciens Carcassonnais, la "défigurisation" de leur ville qu'ils ont vécue.
Nous serons présents et nombreux, je l'espère, au mois d'Août prochain
au Quai Riquet, pour nous souvenir,dans le recueillement.
Amicalement,
Pierre-Baptiste

Vous

Écrit par : Pierre-Baptiste | 02/07/2015

Les commentaires sont fermés.