10/09/2015

À la recherche des commerces disparus de la Bastide (2)...

Restaurant Sentenac

Lambert.jpg

Le restaurant Sentenac-Bourguignon est signalé sur un annuaire dès 1897, au numéro 12 de la rue de l'aigle d'or. L'enseigne indique que M. Vitrac lui succéda, sûrement avant la guerre de 1914. Est-ce la même famille Vitrac qui tint ensuite l'hôtel du même nom dans la rue du Pont vieux ? 

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.09.37.png

Le Paris-Carcassonne

img160 copie.jpg

Ce grand magasin de nouveautés se trouvait place Carnot jusque dans les années 1960. On pouvait y acheter presque de tout, allant de l'habillement à l'horlogerie. Il faisait la fierté de la ville. C'est aujourd'hui un petit supermarché.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.15.43.png

Le comptoir national d'escompte

img156.jpg

Le comptoir national d'escompte de Paris avait pour directeur M-O Laffon. Il faisait fructifier l'argent des Carcassonnais, à l'angle de la place Carnot et de la rue de la gare. C'est aujourd'hui le Crédit Lyonnais.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.21.38.png

L'horlogerie Labarre

img157 copie.jpg

Éloi Labarre possédait une petite boutique en haut des marches des halles, rue Chartran. C'était l'oncle de M. Zwicker qui tenait encore il y a quelques années une horlogerie dans la rue de Verdun. Dans les halles, on aperçoit la boucherie J. Perdigou et les cafés Fieu. Tout ceci est désormais fermé et l'échoppe de l'horloger a disparu.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.24.33.png

La pharmacie Chaubet

img158 copie.jpg

La pharmacie Chaubet, chimiste de première classe. Elle passa ensuite entre les mains de M. Coll puis Boyer. L'une des plus anciennes encore en activité dans Carcassonne, rue Aimé Ramond.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.31.36.png

Rouan, soldeur

img161 copie.jpg

Dans la rue Chartran, M. Rouan était également éditeur d'une série de cartes postales de Carcassonne. Un peu plus loin, on aperçoit le magasin "À la vierge" dont de nombreux Carcassonnais se souviennent encore. C'est maintenant l'épicerie fine "La ferme" et son restaurant à côté.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.39.57.png

Les cycles Jalbaud

img163 copie.jpg

Au début du XXe siècle, les cycles Jalbaud et Darzens possédaient un magasin 35 rue du Pont vieux. Si l'activité passa ensuite à M. Azalbert en 1935, le devanture d'origine est aujourd'hui toujours là...

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.46.41.png

Pierre Sibra, Modes

img159 copie.jpg

Autre magasin dont la devanture est restée intacte, le salon de modes de Pierre Sibra, 3 bis rue Barbès. C'est maintenant une agence immobilière.

Capture d’écran 2015-09-09 à 14.51.57.png

Si vous possédez des cartes postales ou des photographies d'anciens commerces ou artisanats de Carcassonne, vous pouvez les envoyer par mail :

andrieu-martial@wanadoo.fr

Photos

Collection Martial Andrieu

Google street view

_______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

c'est agréable de revoir tous ces commerces aujourd'hui disparus et dont certains ont conservé leur devanture intacte ....j'adore ces photos anciennes ...merci Martial ....

Écrit par : constance pressoirs | 10/09/2015

Les commentaires sont fermés.