25/09/2015

Henri Tort-Nouguès (1921-2001), philosophie et spiritualité

Tort-Nougues-henri2.jpg

Henri Tort-Nouguès est né à Coursan le 19 novembre 1921 dans une famille d'enseignants. Il est le neveu de Pierre et Maria Sire, romanciers et poètes, dont il habitera la maison de la cité.

sire.jpg

La maison de Pierre et Maria Sire, rue Viollet-le-duc

© Los ciutadins

Après des études à la Sorbonne où il rencontra Alain puis Ferdinand Alquié (1906-1985) pour lequel il aura toujours une grande admiration et se lance dans le professorat. On retrouve donc Henri Tort-Nougès dans les lycées de province et à Paris comme enseignant les lettres classiques et la philosophie. En 1949, il initié à la loge "L'écho" du Grand Orient de France, une obédience qu'il quittera en 1964 pour "l'union des peuples" de "La grande loge de France".

Tort-Nougues-henri.jpg

© jlturbet.net

Il  en sera le Grand Maître de 1983 à 1985. De retour sur ses terres occitanes, il s'affilie en 1985 dans une loge carcassonnaise.

Miquel et Tort-Noguès.png

Jacques Miquel et Henri Tort-Nouguès

Au début des années 1990, Henri Tort-Nougués occupe les fonctions de Président de l'association du Festival de Carcassonne. Dans ce cadre il donnera plusieurs conférences, notamment sur l'opéra " La flûte enchantée" de W-A Mozart.

4064180126.2.jpg

Il publie également de nombreux ouvrages sur la Franc-maçonnerie : Lumière et secret maçonnique, l'Ordre maçonnique, Lecture des tableaux de loge...etc.

Henri-Tort Nouguès est décédé le 26 mars 2001 à l'âge de 79 ans. Il est inhumé à Coursan (Aude).

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Les commentaires sont fermés.