01/10/2015

La famille Noubel, c'est plus d'un siècle dans le meuble à Carcassonne

Guillaume Noubel fonde vers 1880 un magasin de meuble dans ce qu'on appelait autrefois "la Grand-rue" à Carcassonne, actuellement rue de Verdun. Ce petit commerce deviendra au fil des acquisitions foncières, la Grande maison Noubel. Trois générations après Guillaume et Gaston - son fils - c'est Guy qui arrive aux affaires.

noubel.jpg

Il rallie Mobilier de France en 1975 en devenant franchisé. Les meubles fabriqués sous cette enseigne provenaient en majeure partie de la production nationale.

noubel1.jpg

Le magasin dans les années 1980

Capture d’écran 2015-10-01 à 10.26.24.png

Les meubles Noubel ont quitté le centre-ville depuis plus de 20 ans. L'immeuble acheté par la ville pour y faire une médiathèque qui ne se fera pas, sera revendu à un promoteur immobilier. C'est aujourd'hui un magasin des arts de la table.

noubel2.jpg 

L'originalité de ce magasin de cœur de ville résidait dans l'architecture de ses vitrines en verre cintré et galbé dont le milieu se situait à plus ou moins 1,5 m de hauteur, ce qui correspondait à cette époque à la vision de la femme Française selon les normes du fabriquant Saint-Gobin. La façade avait été transformée par Gaston Noubel sur les conseils de l'architecte Paul Enderlin.

NOUBEL4.jpg

Madame Noubel réalisait des vitrines magnifiques. Il s'agit ici du Petit poucet d'après le conte de Charles Perrault.

noubel5.jpg

La belle au bois dormant

noubel.jpg

© Chroniques de Carcassonne

Pendant longtemps on a pu apercevoir cette publicité en haut de la rue de Verdun. Elle a été récemment recouverte par un bel enduit lors de la rénovation de la façade.

noubel3.jpg

Sur ce site étaient employés une quinzaine de collaborateurs selon un modèle d'entreprise familiale, jusqu'aux années 90 avec la fermeture du magasin et départ en retraite du dirigeant Guy Noubel.

 À gauche, il y a Élisabeth et Guy Noubel avec des lunettes a monture noire. On aperçoit Marc au-dessus de son épaule gauche. Le 2e en partant de la droite est gilles Noubel et la plus jeune devant, avec les cheveux longs c'est Anne. Les autres personnes sont le personnel du magasin. Il s'agissait d'une fête pour la remise de médailles du travail aux plus âgés. 

noubel6.jpg

  Marc Noubel (fils de Guy)  ouvrira un magasin de meubles et plus largement de produits d'équipement de la maison dans l'enceinte de Cité 2 premier hypermarché de la ville dès 1972 et sous enseigne MOBIS (Filiale de Mobilier de France).

But.jpg 

L'avenir de l'entreprise passe alors pas l'adhésion à l'enseigne BUT, toujours en franchise et au travers de trois emplacements différents à savoir dès la fin de Cité 2, sur la RN113 entre Trèbes et Carcassonne, par la suite route de Toulouse dans la zone commerciale de Félines et enfin aujourd'hui au cœur même de la zone commerciale de la Ferraudière. C'est aujourd'hui le dernier des Noubel, Guillaume (fils de Marc) qui préside à la destinée d'une affaire familiale qui garde encore son nom dans les pages de son bilan.

Un grand merci à Anne et Marc Noubel pour leur disponibilité et leur gentillesse.

__________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

Que de changements !

Écrit par : Christian Viguié | 01/10/2015

J'ai bien connu tout cela dans mon enfance. Les Noubel étaient en famille si me souviens bien avec Mr et Mme Salze qui avaient un magnifique magasin de maroquinerie rue de la gare face au 10 la confiserie Larène et le chapelier Doumergue.

Écrit par : Riviere Blanchard | 01/10/2015

Il y avait parmi le personnel de la maison Noubel un menuisier-ébéniste de grand talent qui s'appelait monsieur Molinier, il était originaire de la Trivalle.

Écrit par : Authier | 02/10/2015

Les commentaires sont fermés.