07/11/2015

Marti découpe Carcassonne en Cartier au Païchérou, ce soir...

L'évènement que le Tout-Carcassonne attend avec impatience ce sont les tapas et les paluches à serrer en période électorale au Païcherou, ce soir. Ah ? J'ai oublié quelque chose... Suis-je idiot, c'est l'excellent ouvrage mis en paroles par Claude Marti et mis en image par Patrice Cartier. Au milieu de ce concert de louanges méritées, il ne manquera plus que le son. Qui sait si le chanteur occitan ne posera pas au final des accords mistraliens sur les cordes de sa guitare ? Pour mettre tout ce monde d'accord, on pourra se marrer à entendre certains édiles chanter de bon coeur "Aquela Trivala" alors que leurs collègues du Sénat ont refusé de ratifier la Charte des langues régionales. Au pays de Carqueyrolles, tout est bon à manger, même ce qu'on a du mal à diriger d'habitude dans l'isoloir.

carca couv.jpg

La couverture de ce livre est une vraie réussite technique. Patrice Cartier a d'abord entièrement restauré la photographie originale en noir et blanc ; le graphiste est intervenu afin de la coloriser dans le style des cartes postales des années 30. Quand vous avez vu la couverture, vous n'avez qu'une envie c'est d'ouvrir l'ouvrage avec curiosité.

platanes.jpg

Les pages intérieures constituées par un savant dosage entre l'écrit et son support iconographique, respirent l'intelligence et le bon goût. On chemine chronologiquement à travers une période de vingt années, grâce au récit romancé d'un personnage typique de notre beau pays occitan. À titre personnel, je suis très heureux d'avoir mis une vingtaine de photographies de ma collection personnelle à la disposition des auteurs. Elles ne pouvaient pas être mieux mises en valeur.

paicherou-vue-a.jpg 

Donc, n'oubliez pas ! La présentation officielle de "Je t'écris de Carcassonne" c'est à la guinguette du Païchérou à 17h... Vous dégusterez des tapas cuisinées avec amour par Hélène Quintilla. Pour prolonger la soirée, vous pourrez même dîner avec les auteurs. Le repas ne sera pas gras, mais il est probable d'y voir quelques huiles.

Réservation

04 68 25 12 05

__________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

Commentaires

Chanter "Aquela Trivala", quelle bonne idée ! ou bien "Se canta", autre bonne idée ! Belle soirée en perspective...

Écrit par : Mirelha | 07/11/2015

Excellente occasion de remercier aussi et enfin Maître Clément Cartier, père de Patrice cartier, qui fut le grand collectionneur passionné du trésor de cartes postales et de documents sur Carcassonne, et un homme cher au coeur d'un très grand nombre de nos concitoyens....

Écrit par : Baptiste Arnaud | 07/11/2015

Oui, Maître Clément CARTIER, un homme toujours disponible pour nous guider dans la culture carcassonnaise, et qui reste présent dans nos mémoires.
Le fils Patrice, que j'ai connu dés ses débuts de photographe, reste aussi simple mais très efficace dans sa profession. Tel père, tel fils.
Pierre-Baptiste

Écrit par : Pierre-Baptiste | 07/11/2015

je ne cherchais que ce que vous aviez fait ensemble et les remerciements car les photos c'était du déjà vu malgré tout c'est un beau livre...comme les vôtres rien a leur envier....

Écrit par : constance pressoirs | 11/11/2015

Je ne pense pas que ce soit du déjà vu, car même dans l'apport de mes photos il y a des clichés inédits qui s'ajoutent à ceux de Patrice Cartier.
Dans mon prochain livre, vous verrez beaucoup de photo prêtées par Patrice Cartier, car c'est bien cela la collaboration entre deux amoureux de Carcassonne.

Écrit par : Andrieu Martial | 11/11/2015

Les commentaires sont fermés.