21/01/2016

La construction de la clinique Montréal

héran.jpg

La clinique Montréal est communément appellée par les anciens carcassonnais "Clinique Héran". En 1953, les frères Héran entreprennent la construction du premier établissement privé à l'extérieur de la ville sur la route de Montréal. En centre-ville, on peut se faire soigner dans divers établissements assez dépassés sur le plan sanitaire : la clinique Delteil (Bastion), Saint-Vincent, Cathala, du Canal (Quai Riquet) et l'ancien hôpital général (Hôtel Dieu). 

héran2.jpg

Depuis ce temps, la zone de l'Arnouzette s'est considérablement développée, mais dans les années 1950 ce n'était encore que des terrains agricoles. La clinique a été construite selon le style architectural de cette époque...

héran3.jpg

Depuis l'arrière du bâtiment, on aperçoit la route de Montréal encore bordée de platanes et la construction de nouvelles voies d'accès.

héran4.jpg

Quelques temps après, les frères Héran ont fait bâtir à proximité de leur clinique, le bâtiment des soeurs. C'est là que de nombreux bébés Carcassonnais ont poussé leur premier cri. Ce pavillon existe aujourd'hui encore ; il abrite l'unité de soins palliatifs.

héran5.jpg

Le bloc opératoire flambant neuf de 1953

héran6.jpg

Vers 1970, les bâtiments de la clinique ont été largement modifiés et agrandis. La route de Montréal perd ses platanes et la zone de l'Arnouzette s'étoffe davantage.

héran7.jpg

À la fin des années 80, un nouveau bâtiment s'est adossé à la construction primitive. Olivier Debay a épousé Nathalie Héran, fille du fondateur ; il prend ensuite la destinée de la clinique. Aujourd'hui, l'établissement compte 140 lits et près de 250 salariés et représente 60% de l'activité chirurgicale de Carcassonne. Elle a été vendue à un groupe américain Médi Partenaires, mais la famille Héran a encore son mot à dire...

Crédit photos

Collection Martial Andrieu

________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2016

Commentaires

J'ajoute pour plus de précisions que Brigitte Héran, fille ainée de Jacques Héran a épousé Philippe Millières qui fut donc co-directeur de la dite clinique récemment décédé après son départ à la retraite en 2008 sauf erreur. (Nathalie étant si je ne me trompe la fille de Bernard Héran, et son frère Olivier y a fait sa carrière d'anesthésiste-réanimateur)

Écrit par : Christian Viguié | 21/01/2016

J'oublie d'indiquer que Philippe Millières a pris sa retraite au moment du rachat de la clinique par le groupe Médi Partenaires.

Écrit par : Christian Viguié | 21/01/2016

Les commentaires sont fermés.