04/05/2016

Les vestiges de la porte de Toulouse, rien que pour vos yeux...

2900383349.jpg

Au XVIIIe siècle, la Bastide construite sous Saint-Louis possède encore ses remparts et ses quatre bastions. La porte de Toulouse (en rouge sur le plan) avec ses deux tours veille sur l'entrée ouest de la ville. Les fortifications seront ensuite détruites et les fossés comblés. Aujourd'hui, seuls subsistent trois des quatre bastions.

Capture d’écran 2016-05-04 à 11.22.34.png

On pensait jusqu'en 2009 qu'il ne restait plus rien des vestiges des tours de la porte de Toulouse, située jadis en haut de la rue de Verdun. Or, lorsque le propriétaire de l'immeuble (au premier plan à gauche) voulut faire procéder à sa restauration, les Bâtiments de France sous la conduite de M-F Pauly firent une découverte d'importance. Jacques Blanco n'était pas loin et grâce à son zèle, voici ci-dessous quelques photographies.

1772348462.jpg

Les travaux mirent à jour l'ancienne porte d'accès à une des tours de la porte de Toulouse. Grâce à la technicienne des ABF, ce vestige a pu être conservé et il faut s'en féliciter. Mais pas seulement...

3536969506.jpg

Le premier étage de l'immeuble a mis à nu des peintures sur les chevrons de ce plafond "à la française". Une pareille découverte avait été déjà faite dans un ancien hôtel particulier, situé plus bas dans la rue de Verdun. A l'évidence, notre ville regorge de secrets archéologiques et architecturaux tenus à l'ombre du public. Eh ! oui... A l'ombre, comme le bassin des eaux sous la place Davilla, le bastion Montmorency, la chapelle Radulphe, le vestige des anciennes cellules de la prison sous l'école Jean Jaurès, etc. C'est bien connu qu'à Carcassonne, mis à part la Cité... le reste n'a que peu d'importante aux yeux de certains.

Crédit photos

1. Collection Claude Marquié

2. Google maps

3 et 4. Jacques Blanco

_____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine / 2016

 

 

Commentaires

oui vous l'avez dit notre ville regorge de secrets et de beautés que des hommes tels que vous et Jacques Blanco nous font découvrir merci ..c'est bon de redécouvrir sa ville et de connaître son histoire ...

Écrit par : constance Pressoirs | 04/05/2016

Les commentaires sont fermés.