27/10/2016

La Cité médiévale sujet d'illustration pour les partitions de musique

Nous avons trouvé une partition piano-chant de la compositrice Augusta Holmès éditée en 1900 : Ogier le Danois. La cité médiévale de Carcassonne dessinée par Gaston Bussière (1862-1928) illustre la première page.

Holmes.jpg

"Holà ! Ho ! Gardiens de ces tours !
Ogier le Danois réclame sa ville !
Je viens d'Avallon, la merveilleuse île
Où vivent les Preux dans de clairs séjours !
Hola ! Ho ! Ho ! ouvrez-moi ma ville,
Gardiens de ces tours!"

Cavalier géant, plus haut que nos chênes,
Que clâmes-tu donc en levant les bras ?
Es-tu le Héraut des luttes prochaines ?
Nous sommes petits et nous parlons bas,
Nous sommes vaincus, nous aimons nos chaînes !
Passe ton chemin ! Nous n'ouvrirons pas.

"Holà ! Ho ! Gardiens de ces tours !
Ogier le Danois, c'est moi, votre maître !
Vous ne voulez donc pas me recconaître ?
Je ne suis parti que depuis trois jours !
Holà ! Ho ! Holà ! Ho !
C'est moi, votre maître,
Gardiens de ces tours !"

Ogier le Danois ? Etranger, tu rêves !
Il a disparu depuis trois cents ans !
Nous ne voulons plus de guerres sans trêves...
Nous avons de l'or, des palais luisants,
Et pour nos plaisirs les nuits sont trop brèves...
Et nous oublions les héros absents !

"Adieu donc gardiens de ces tours !
Vous n'entendrez plus ma voix qui vous crie:
Gloire! Honneur ! Vertu ! Devoir et Patrie !
O mon seul désir, mes seules amours,
O France ! O France ! O France fleurie !
Adieu ! Adieu ! Adieu pour toujours !"

holmes_augusta_lavandieres_francoise_masset.jpg

Augusta Holmès

(1847-1903)

Née à Paris le 16 décembre 1847, Augusta Holmès est l'une des très rares compositrices de son temps. D'origine britannique, elle obtient sa naturalisation française en 1873. C'est également la filleule d'Alfred de Vigny dont on pense qu'il fut son père naturel. Elle entretiendra une liaison avec le poète Catulle Mendès dont elle aura cinq enfants. Les trois filles seront peintes par Auguste Renoir.

Catulle.jpg

"Les trois filles de Catulle Mendès"

(Auguste Renoir)

_________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2016

10:47 Publié dans Musique classique | Tags : holmès | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Belle trouvaille ! Serait-il possible de lire les premières mesures pour se faire une idée de l'air ?

Écrit par : J. Ourliac | 27/10/2016

que c'est beau ce poème et le tableau est magnifique merci Martial

Écrit par : constance Pressoirs | 27/10/2016

mais ou va t'il chercher tout ça ???
quel régal d'apprendre autant de choses sur les personnalités carcassonnaises que nous avions jetées aux oubliettes ! je suis sure qu'il y en a encore - - -

Écrit par : marcelle | 27/10/2016

Les commentaires sont fermés.