20/11/2016

L'école des femmes Carcassonnaises

A la fin du XIXe siècle se développe l'enseignement ménager sensé apprendre aux jeunes femmes à bien tenir un foyer. Les cours sont divisés le plus souvent en deux catégories: Les cours de cuisine et les cours de repassage, blanchissage, nettoyage. Les cours de cuisine comprennent l'achat des provisions nécessaires pour le menu du jour, la gestion des dépenses, la préparation des aliments, la mise du couvert, des conseils sur le nettoyage et le ragement de la cuisine. Dans les cours de repassage on apprend l'amidonnage et l'empesage du linge: cols de lingerie, rabats, rideaux, chemisettes. Dans les cours de racommodage, il s'agit de remmaillage et de raccords. Enfin le nettoyage rend invincible contre le cambouis, la peinture, les vernis... En 1910, le ministère de l'instruction publique l'introduit même dans les lycées de fille.

694689652.jpg

Les jeunes filles commençaient par obtenir leur Certificat d'études primaires

2733379499.jpg

A Carcassonne, l'école de ménagère se trouvait sur l'avenue Bunau Varilla dans un immeuble en face de l'actuelle Caisse d'Epargne et à côté du supermarché ED. La directrice était madame Maurel Marie-Rose accompagné par sa soeur Marguerite qui enseignait.

2676762139.jpg

Les jeunes femmes faisaient également (avaient-elles le choix ?) des études pour devenir secrétaire. A Carcassonne, plusieurs écoles privées dispensaient cet enseignement. C'est le cas de madame Gorry, sur le boulevard de Varsovie à côté du café Barthe (Le Makila, aujourd'hui).

3775852566.jpg

Il y avait aussi l'école de madame Chatenet dans la rue de la mairie (Rue A. Ramond), à l'angle avec la rue Bringer.

336082628.jpg

Les bonnes secrétaires étaient recherchées et rares sont celles qui n'ont pas trouvé d'emploi à cette époque. Il y avait également à Carcassonne, vers les années 1940 et peut-être avant- une école privée dirigée par Mme. MATHIEU, rue de la République, (entre la rue J. Bringer et Clémenceau) qui donnait des cours de sténo - méthode Duployé - et dactylo pour former de futures secrétaires.
En ce qui concerne la formation des futures ménagères, n'oublions pas, l'école dépendant de l'Education Nationale, installée dés les années 1947/1948 dans le bâtiment municipal - au 76, rue de la Liberté - dirigée, par Mme VAYSSIERE, préparant au CAP.
Ce qui est devenu actuellement l'annexe du Collège du Bastion.

______________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2016

11:29 Publié dans Écoles | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

j'ai appris dans celle de madame Vayssière et j'ai eu mes 2cap mais je n'étais pas une personne très gentille et a la fin de mes cap madame Vaysiere m'a dit "et vous mademoiselle Bosch vous irez planter vos choux ou vous voudrez l'année prochaine .....depuis j'ai eu une formation de dactylo et plein de formations dans mon boulot

Écrit par : constance pressoirs | 20/11/2016

Merci Martial.
Encore un bon article qui sent bon " le temps d'antan"!

Écrit par : Flo | 20/11/2016

Bonjour Monsieur Andrieu

Merci pour votre article.(.nous apprenons avec plaisir ce qu'a été la vie de nos ainés.)..ce serait bien si de temps en temps vous écriviez pour l'Académie des articles qui compléteraient notre nouveau site...nous faisons appel à toutes les bonnes volontés..merci ..amicalement ...

P.S Mario Ferresi est chargé des publications...Nous avons du ouvrir un nouveau site...

Écrit par : moulin | 21/11/2016

Merci Alain pour votre blog si intéressant.
Il nous permet,mon frère et moi, de rester un peu Citadins.
Alain je vous signale que la belle maison de Lily Deveze notre
Si chère maman est à la vente.
Droits de succession , lourdes charges,donc obligés de vendre.
Peut être qu'un Carcassonnais serait intéressé.
Il y a un beau jardin de 600 m2.
Merci de m'abonner à vos blogs
Cordialement Nicole Deveze.

Écrit par : Deveze nicole | 22/11/2016

Bonjour Nicole Devèze,
Il ne s'agit pas du blog d'Alain Pignon mais de celui de Martial Andrieu

Écrit par : Andrieu Martial | 22/11/2016

Désolée Martial pour cette confusion due au fait que je me suis abonnée aux deux blogs qui me permettent de suivre depuis la côte varoise l' histoire et l' évolution des lieux de ma jeunesse qui me sont chers. De plus je ne suis pas très douée en informatique.....
Amitiés. N Deveze

Écrit par : nicole Deveze | 27/11/2016

Les commentaires sont fermés.