10/01/2017

Jacques Hippeau (1925-1996), artiste peintre Carcassonnais

C'est à Hiersac dans le département de la Charente que Jacques Hippeau voit le jour en 1925. Sa passion pour le dessin l'amène tout naturellement à fréquenter l'école des Beaux-Arts de Tours, Bourges et Paris, avant de s'installer à Carcassonne en 1960. Il est alors nommé comme professeur de dessin au lycée Paul Sabatier ; il le quittera ensuite pour le collège du Bastion où il restera quinze années.

7a.jpg

Jacques Hippeau

Son atelier se trouve dans le quartier de l'Estagnol. Là, sous la verrière, ce virtuose de la couleur et du mouvement s'adonne à son art avec passion. De ce lieu sortiront ces plus belles oeuvres exposées au Salon d'Automne de Paris et dans d'autres villes en France et en Europe. 

j-hippeau.jpg

A partir de 1980 il s’intéresse à la tapisserie. Toutes les siennes ont été tissées à l’atelier de Madame Annie Clochard, ancienne élève de l’école d’arts décoratifs d’Aubusson, sur métier de basse lisse.
Dans ses tapisseries il réduit le nombre des couleurs à une trentaine, presqu’aussi peu qu’au Moyen Age. Il obtient les nuances et demi-tons par la très grande variété du tissage. Dans la Maison des sports (ancienne Ecole normale, avenue général Leclerc), sont accrochées quatre oeuvres sur bois peint acquises par le Conseil général vers 1981.

rugby.jpg

Une mêlée de rugby

15934190_1356634794367766_195369497_o.jpg

C'est lors de l'exposition du mois de décembre 1996 au restaurant l'Ecurie, bd Barbès à Carcassonne, qu'est décédé Jacques Hippeau. Il avait réalisé lui-même l'affiche et signé le livre d'or. Eddy Aguilar a eu l'amabilité de ma faire une copie de cette signature.

Capture d’écran 2017-01-10 à 20.09.00.png

Affiche de l'exposition

Hippeau.jpg

Nous remercions Pierre Villac, Anne Hippeau et Eddy Aguilar

Pour davantage de renseignements, nous vous conseillons la lecture du site consacré à Jacques Hippeau. Sa fille Anne perpétue le souvenir artistique de son père, à travers de nombreuses expositions.

http://hippeau.net/index.php

______________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2017

Commentaires

J'ai eu M.Jacques Hippeau comme professeur de Travaux Manuels au Lycée Paul Sabatier et M.Jean Beaubois Comme Professeur de Dessin.
Je me souviens avoir relié avec M.Hippeau un livre.Un travail de longue haleine, il fallait coudre, coller, scier, râper, ajuster plus de 50 ans après j'en garde encore un très bon souvenir

Écrit par : Anton | 11/01/2017

Répondre à ce commentaire

Comme Anton, votre article me remémore un passé bien lointain. J'avais oublié le nom de ce professeur de travaux manuels mais je gardais un souvenir intact d'avoir relié un livre et je l'ai gardé.

Écrit par : Jean | 11/01/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai eu M. Hippeau comme professeur de travail manuel,au lycée Sabatier. Nous avons alors réalisé une boite pour collection ainsi que de la reliure. Je me souviens très bien de lui, un homme affable jamais une parole plus haute que l'autre, revêtu de sa blouse grise de professeur. Un brave homme au sens noble du terme.

Écrit par : bonneric | 13/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire