19/04/2017

La Samaritaine

On ne sait rien de l'origine, ni du nom de la statue qui ornait jusqu'à l'an passé, la fontaine de la rue du Pont vieux. Plusieurs hypothèses ont été avancées par les historiens locaux ; elle aurait été sculptée au XIXe siècle avec les restes de la vieille fontaine de la place Carnot. A défaut de pouvoir amener des éléments nouveaux sur l'histoire de cette statue, nous avons pu retrouver son nom.

La Samaritaine

samaritaine.jpg

La fontaine vers 1900

L'origine de ce nom est purement et simplement tirée des Évangiles.

"Comme, se reposant près d'un puits, Jésus lui demande à boire, la Samaritaine s'étonne qu'il ose, lui, un Juif, lui demander de l'eau : les Juifs méprisaient les Samaritains et ne leur adressaient pas la parole. Jésus lui répond que l'eau qu'elle puise n'étanche pas la soif, mais que l'eau vive qu'il donne devient jaillissante et que quiconque en boit n'aura plus jamais soif."

fontaine Rue du pont vieux.jpg

Dans ce quartier populaire de la ville, cette fontaine donnait l'eau courante aux riverains et l'hygiène quotidienne. Pas étonnant, si on s'est servi du mur de derrière pour promouvoir l'apéritif de Michel Sabatier : L'Or-Kina. 

Fontaine. Rue du pont vieux 4.jpg

Notre Samaritaine, sculptée en grès de chez nous, s'est érodée au fil du temps. Elle a perdu le bras droit et surtout sa cruche d'eau, à gauche. En 2013, Monique Joseph - conseillère municipale - redonnait vie à la fontaine dont l'eau n'avait pas jailli depuis des années. En 2015, la municipalité décidait de déposer la statue pour la faire restaurer et faire repeindre le mur de derrière. 

Capture d’écran 2017-04-19 à 10.34.52.png

C'est aujourd'hui un beau fronton de pelote basque, car la statue ne reviendra pas. Il serait impossible techniquement de la restaurer compte tenu de l'usure de la pierre, dit-on. Pourquoi donc ne pas faire un moulage, où lui trouver un successeur ? Quant à l'endroit dans lequel elle a été entreposé, cela reste un mystère. Aucun service n'a voulu nous répondre sur ce point...

statue-la-samaritaine.jpg

Nous avons trouvé à Cevico de la Torre dans la province Castilla i Léon en Espagne, presque la même Samaritaine en bronze. Elle a été fondue en 1903...

_______________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2017

Commentaires

A ajouter au tableau des disparitions inexpliquées -et inexplicables- du patrimoine de la ville.

Écrit par : Christian Viguié | 19/04/2017

Répondre à ce commentaire

Pourquoi ne pas lancer une souscription pour cette statue, il faudrait voir peut etre avec l'association de Alain Pignon, les amis de la ville,

Écrit par : Ourliac | 19/04/2017

Répondre à ce commentaire

Elle a bercé mon enfance. Je suis né pas loin, à l'entrée de la rue des Calquières, immeuble Durand-Roger.

Écrit par : Charles | 20/04/2017

Répondre à ce commentaire

Trop débordé en mairie

Écrit par : Joye Christophe | 21/04/2017

Répondre à ce commentaire

Mr Pignon a t-il connaissance de l'existence de cette statut?

Écrit par : Charles | 22/04/2017

Répondre à ce commentaire

Statue.

Écrit par : charles | 23/04/2017

Répondre à ce commentaire

le monsieur central avec le chapeau était mon grand père ....

Écrit par : JO | 24/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire