27/02/2018

Une mystérieuse cave voutée sous l'ancien bureau de poste de la Cité...

Au mois de février 1968, lorsque les ouvriers creusent en face de l'actuel Hôtel du Donjon dans la cité médiévale, ils font une belle trouvaille... A cet endroit, sur lequel s'élevait autrefois une maison à colombages appartenant à l'antiquaire Julien, ils doivent bâtir un bureau de poste. La municipalité Fil considérant la maison médiévale Julien comme une verrue, ordonna sa destruction dans les années 1960. Le terrain ainsi dégagé resta à l'abandon, jusqu'à ce que l'on décide d'y faire la poste.

maison.jpg

A gauche, la maison des antiquités Julien

Une fois la maison rasée, on déversa au fil des années à cet endroit de la terre de remblais. Tant, qu'à une hauteur de 2 mètres, finit par s'élever un talus avec des herbes folles. Le 6 février 1968, le bulldozer chargé de défoncer le terrain mit au jour une voûte qui semblait être l'amorce d'un souterrain. Les travaux furent alors interrompus et l'on dépêcha sur place M. Bourrely, architecte des Monuments historiques. L'expertise de ce dernier fit remonter la construction de la cave au XIIIe siècle. Au même endroit, il fut trouvé des pierres percées de trous circulaires qui auraient pu servir de canalisations.

Capture d’écran 2018-02-27 à 10.36.58.png

La voûte telle quelle après sa découverte

Dans l'un de nos articles, nous évoquons l'existence d'une cave sortant sous la rue de la Porte d'Aude. Il y certainement une relation avec celle-ci, située juste à l'arrière du bâtiment.

http://musiqueetpatrimoine.blogs.lindependant.com/archive...

poste.jpg

Le bureau de poste a finalement été construit et la cave garde son mystère, même si elle n'a pas disparu. Aujourd'hui, la poste a été transformée en restaurant.

Capture d’écran 2018-02-27 à 10.42.24.png

La flèche rouge indique l'emplacement de l'entrée de la cave voûtée. Vous ne verrez rien car tout été muré. Ceci relance les légendes sur les souterrains de la Cité.

________________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2018

10:46 Publié dans La Cité | Tags : cave voutée | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Comment peut ont cacher cette cave ? dans cette Cité tout est bon pour faire de l'argent. Bien dommage.

Écrit par : SINTES | 27/02/2018

Répondre à ce commentaire

En 1963 , jeune ouvrier dans le bâtiment , je participais à la construction de l'hôtel du donjon . Les gros besoins naturels , se faisaient sur du papier de sacs de ciment à l'intérieur du chantier . Et nous allions les jeter sur CE TERRAIN VAGUE ; Au grand mécontentement de Mr Pujol qui habitait à l'angle , et des trois frères Sarraute , qui habitaient en façe et à côté .

Écrit par : jacques blanco | 27/02/2018

Répondre à ce commentaire

En 1963 , jeune ouvrier dans le bâtiment , je participais à la construction de l'hôtel du donjon . Les gros besoins naturels , se faisaient sur du papier de sacs de ciment à l'intérieur du chantier . Et nous allions les jeter sur CE TERRAIN VAGUE ; Au grand mécontentement de Mr Pujol qui habitait à l'angle , et des trois frères Sarraute , qui habitaient en façe et à côté .

Écrit par : jacques blanco | 27/02/2018

Répondre à ce commentaire

En 1968 le conservateur des monuments historiques cherchait des poux dans la tête de commerçants du centre ville souhaitant rénover leurs devantures. ( n'est-ce pas maman ?)
Pendant ce temps on construisait une poste à l'architecture béton néo soviétique au sein de la cité....selon que vous serez puissant ou misérable et et cætera et et cætera !!

Écrit par : gallois | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Un bureau de poste qui finalement fermera au bout de quelques années,mais l'emplacement ne fut pas perdu pour tout le monde,car ce bâtiment est devenu un restaurant,un de plus.Dans 50 ans il n'y aura que des restaurants et des commerces dans ce lieu,c'est désolant cela n'a plus de charme.Aussi il ne faut plus s'étonner si les habitants du centre ville ne montent plus à la Cité pour se promener.La Cité c'est devenu las Vegas.

Écrit par : Louis | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

C'était tellement bien quand il y avait un bureau de poste, un facteur, une employée qui vendait des timbres, des étudiants de l'auberge de jeunesse qui retiraient leur argent et postaient leurs cartes postales.
A force de vouloir tout rendre rentable alors qu'un service public est financé par nos impots pour rendre un service public, on fini par tout perdre.
Je ne srois pas à des souterrains mais à cette endroit effectivement les sols étant alors plus bas soit une cave soit le rez de chaussée d'une demeure. Près de cet endroit au tout début WIVe siècle il y avait un tailleur. Des fouilles en bonne et due forme pourraient nous permettre d'en savoir plus.

Écrit par : jean-Louis Gasc | 02/03/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire