23/07/2015

C'est beau le Square de Carcassonne en juillet

Quelques messages d'espoir pour la patrimoine Carcassonnais qui redonnent vie au Square Gambetta et à ses statues d'autrefois. Nous avons pu observer que les touristes ont pris possession de cet endroit qui donne une belle image (enfin) de cette entrée de ville. Au petit matin, quand tout est propre et que la rosée a déposé sa fraîcheur sur les roses de Ronsard...

20150723_091912.jpg

Tout d'abord le Mercure qui se trouvait avant la guerre dans le square. Après avoir été il y a deux ans déposé dans le jardin du Musée, il vient d'être nettoyé de la verdure qui le recouvrait.

20150723_092144.jpg

Le square Gambetta au petit matin tout inondé de couleurs

20150723_092129.jpg

Le kiosque où déjà on boit l'expresso pour démarrer sa journée

20150723_092029.jpg

Une liseuse nous invite au rêve

20150723_092046.jpg

La statue d'Héléna sculptée par Sudre

Des félicitations à tous ceux qui ont rendu cet endroit, jadis triste et froid, aux Carcassonnais et leurs invités. Une mention spéciale au service du patrimoine piloté par M. Barthès et au service culture. Si ce blog a parfois la dent un peu dure, il se veut juste et quand il oublie de l'être... Il est en tort.

________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2015

16/06/2014

Les résultats de la pétition sur la Cité

Nous ne boudons notre plaisir de vous montrer un des résultats de notre mobilisation contre le mauvais entretien de la Cité de Carcassonne. Pour mémoire, c'est à la suite de plusieurs constats relevés dans la basilique Saint-Nazaire — notamment, l'état épouvantable de la chapelle Pierre de Rodier— que nous lancions une pétition en janvier 2013 qui réunit 2700 signataires de tous les pays. Les travaux avaient été budgétisés depuis plusieurs mois, mais n'étaient jamais lancés, au grand désespoir de Mgr de la Soujeole.

1.jpg

État de la chapelle Pierre de Rodier en 2013 sous les gouttières

2.jpg

État après les travaux en mai 2014

On se souviendra du peu de soutiens dont nous avons pu bénéficier de la part des notables et plus largement, de ceux qui étaient concernés au premier chef. Cette action eut tout de même un autre effet bénéfique pour Carcassonne que bien sûr, on se garde bien de dire... Au moment où la polémique enflait mettant en évidence l'incurie de l'état au sujet de la Cité et plus largement du patrimoine de Carcassonne, le préfet de l'Aude pour tenter de calmer le jeu, obtenait des crédits pour la restauration de l'ancienne manufacture de la Trivalle.

3.jpg

La manufacture royale de la Trivalle en 2014

Tant et si bien que les agents du patrimoine n'en crurent pas leurs yeux quand, quelques semaines après, ils apprirent le lancement de ce chantier sorti du chapeau ministériel. En effet, seule la restauration de la cathédrale Saint-Michel était prévue de longue date, par le plan de relance du gouvernement Fillon. Notre instance à démontrer que les crédits alloués pour Carcassonne n'arrivent jamais à destination, aura payé. Ils semblaient être captés à la source par des administrations préférant peut-être Montpellier à Carcassonne.

_____________________________

© tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

17/04/2014

Carcassonne, bientôt sur le petit écran...

racines.jpg

Ce n'est pas encore officiel, mais nous avons appris que plusieurs édiles locaux avaient été contactés pour le tournage en mai à Carcassonne de l'émission phare de France 3 "Des racines et des ailes". Cette prochaine diffusion mettra en avant les ouvrages restaurés ou réalisés par Eugène Viollet-le-duc dans le cadre du bicentenaire de sa naissance. Depuis 2003, Carcassonne n'avait pas eu l'honneur de ce programme culturel et il faut s'en féliciter pour l'image de notre ville.

___________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

16/04/2014

L'ancien tracé du Canal du Midi sera t-il bientôt classé?

Sans vouloir rentrer dans les détails historiques n'étant pas moi-même spécialiste de la question, disons que le Canal du Midi ne passait pas dans Carcassonne au moment de son creusement par les ouvriers de Paul Riquet. Les consuls de la ville de Carcassonne n'en avaient pas voulu... (Voyez que le manque d'ambition dans cette ville ne date pas d'aujourd'hui, si cela peut vous soulager).

carcassonne4.jpg

(Crédit photo: www.canaldumidi.com)

On a donc fait passer le Canal Royal du Languedoc, puisqu'il s'appelait ainsi, par l'actuelle zone du Pont rouge en longeant le Fresquel jusqu'à la route de Toulouse. Si l'on veut matérialiser un peu l'endroit, disons que vous passez dessus quand vous empruntez la rocade puisque dans les années 90 on a écrasé une partie du tracé pour réaliser ce tronçon routier. Il n'en demeure pas moins qu'il reste une vieille écluse enfouie (Villaudy), l'épanchoir de Foucaut et quelques autres témoins du XVIIe siècle.

ancien tracé du canal. 1986.jpg

Un aspect de l'ancien tracé matérialisé ici par les vignes en 1986. C'est aujourd'hui, la rocade ouest de Carcassonne.

Quand les consuls s'apperçurent de leur erreur, ils voulurent le Canal du Midi dans Carcassonne. Il était un peu tard, mais on décida à la fin du XVIIIe siècle de détourner son passage par la ville. Autant dire que cela coûta une forte somme à la commune, bien plus élevée que si cela s'était réalisé un siècle plus tôt. En 1787 les travaux débutèrent et on abandonna l'ensemble des écluses et du tracé primitif.

canal5.JPG

Enfouie sous la végétation dans un champ à proximité de la zone du Pont rouge, nous vous présentons l'ancienne écluse de Villaudy.

Ce n'est qu'en 1810 que l'ouvrage fut achevé et que Carcassonne eut enfin le Canal du Midi en ses murs. Voilà pour la partie historique. Attachons-nous maintenant à la situation pratique de la conservation de ces vestiges... Depuis plusieurs années, Luce et Francis Teisseire, deux passionnés du Canal du Midi, n'ont eu de cesse d'informer et de travailler sur l'histoire de cet ouvrage. C'est grâce à eux que l'on en sait davantage sur ce Canal primitif. Il faut ici leur rendre un hommage appuyé. Nous, de notre côté, nous avons milité sur ce blog pour que l'on oublie pas ces vestiges et pour leur conservation.

294452842.jpg

Aussi étrange que cela puisse paraître, alors que le Canal du Midi est classé comme Monument historique et patrimoine de l'humanité, l'ancien tracé ne l'est pas. Notre travail porte donc sur la reconnaissance et l'impérieuse nécessité de son classement. Outre ce blog, nous avons milité sur la page "Carcassonne" que j'ai créee sur Facebook pour le porter à la connaissance de tous. Dernièrement, une dame, lectrice de cette page et carcassonnaise expatriée en Moselle, a écrit en son nom personnel à Mme Christophe à la Direction Régionale des Affaires Culturelles à Montpellier.

img536.jpg

Voici la lettre qu'à reçu cette lectrice en réponse à sa demande

Il y a un mois environ, Luce et Francis Teisseire ont été contactés par le STAP (Service Terrotorial de l'Architecture et Patrimoine) afin d'envisager un classement de l'ancien tracé à l'inventaire complémentaire des Monuments historiques. Deux agents se sont rendus avec eux sur le terrain pour prendre connaissance des vestiges qui s'y trouvent. Voilà donc une affire bien engagée qui démontre l'utilité des uns et des autres, chacun à leurs places avec leurs qualités et leurs compétences, à faire avancer le patrimoine de cette ville dans la bonne direction.

____________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

 

24/05/2013

Le palais de la Micheline bientôt classé?

sab.JPG

L'indépendant nous annonce dans un billet le prochain classement à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques du Palais de la Micheline de l'Or-Kina Sabatier. Cette bâtisse de style Art nouveau unique dans notre ville, se trouve en bordure de l'avenue du général Leclerc. Tous les lecteurs de l'ancien blog "Histoires de Carcassonne" savent que nous avons défendu le souvenir de cet immeuble depuis quatre ans, à travers de nombreux articles. Nous sommes donc très heureux de cette annonce que nous appelons de nos voeux depuis longtemps déjà.

img405.jpg

____________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013