17/08/2016

Charles Bessière (1924-1986), écrivain

Tout commence par une visite au cimetière du hameau de Maquens à la recherche d'une sépulture que je n'ai finalement pas trouvée... Un portrait et un nom buriné sur une plaque portant la mention "écrivain" m'arrêtent. Comment ? Un romancier inconnu des Carcassonnais, voilà qui m'intéresse ! Je me mets alors en quête de retrouver sa famille et par chance, il s'agit de celle d'un ancien professeur de musique de la ville. Grâce à son épouse Madame Simone Grassiette (1er prix du Conservatoire de Paris), j'ai pu obtenir des éléments biographiques sur

Charles Bessière

P1060276.JPG

Charles Bessière était né à Bègles (Gironde) en 1924. Après des études à l'Ecole des beaux-arts de Bordeaux, il obtient le Grand prix de Rome en gravure. Une fois les résultats promulgués, le nouveau lauréat emporte sous son pantalon - malgré l'interdiction - ses gravures au burin. Après avoir été pilote de course et même second d'une étape du Tour de France remportée par Hugo Koblet, Charles Bessière se lance dans dans l'écriture. Ses contes, nouvelles et poésie sont publiés.

Capture d’écran 2016-08-17 à 19.41.33.png

"Du sang neuf en littérature" 

En 1964, les éditions Grasset publient son ouvrage "La farce" (In-16 / 262 pages). La critique déclare : "Charles Bessière dans ce livre plein d'entrain a décrit ce monde fantastique et populaire de l'illusion d'aujourd'hui." Quand l'auteur apporte son manuscrit "Les marches du royaume" à Grasset celui-ci est reçu par Yves Berger, d'abord intéressé par le physique avantageux de l'auteur. En refusant ses avances, Bessière renverse la table et reprend son ouvrage.

Quelques autres livres de l'auteur

Les marches du royaume

La chose

La toison d'or

Dans le monde des lettres, Charles Bessière pouvait compter sur l'amitié de l'Académicien François Nourrissier et du critique Daniel Domergue. Il est décédé en 1986 à l'âge de 61 ans suite à une rupture d'anévrisme. Il est inhumé dans le cimetière du hameau de Maquens.

___________________________

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine / 2016