16/04/2014

L'ancien tracé du Canal du Midi sera t-il bientôt classé?

Sans vouloir rentrer dans les détails historiques n'étant pas moi-même spécialiste de la question, disons que le Canal du Midi ne passait pas dans Carcassonne au moment de son creusement par les ouvriers de Paul Riquet. Les consuls de la ville de Carcassonne n'en avaient pas voulu... (Voyez que le manque d'ambition dans cette ville ne date pas d'aujourd'hui, si cela peut vous soulager).

carcassonne4.jpg

(Crédit photo: www.canaldumidi.com)

On a donc fait passer le Canal Royal du Languedoc, puisqu'il s'appelait ainsi, par l'actuelle zone du Pont rouge en longeant le Fresquel jusqu'à la route de Toulouse. Si l'on veut matérialiser un peu l'endroit, disons que vous passez dessus quand vous empruntez la rocade puisque dans les années 90 on a écrasé une partie du tracé pour réaliser ce tronçon routier. Il n'en demeure pas moins qu'il reste une vieille écluse enfouie (Villaudy), l'épanchoir de Foucaut et quelques autres témoins du XVIIe siècle.

ancien tracé du canal. 1986.jpg

Un aspect de l'ancien tracé matérialisé ici par les vignes en 1986. C'est aujourd'hui, la rocade ouest de Carcassonne.

Quand les consuls s'apperçurent de leur erreur, ils voulurent le Canal du Midi dans Carcassonne. Il était un peu tard, mais on décida à la fin du XVIIIe siècle de détourner son passage par la ville. Autant dire que cela coûta une forte somme à la commune, bien plus élevée que si cela s'était réalisé un siècle plus tôt. En 1787 les travaux débutèrent et on abandonna l'ensemble des écluses et du tracé primitif.

canal5.JPG

Enfouie sous la végétation dans un champ à proximité de la zone du Pont rouge, nous vous présentons l'ancienne écluse de Villaudy.

Ce n'est qu'en 1810 que l'ouvrage fut achevé et que Carcassonne eut enfin le Canal du Midi en ses murs. Voilà pour la partie historique. Attachons-nous maintenant à la situation pratique de la conservation de ces vestiges... Depuis plusieurs années, Luce et Francis Teisseire, deux passionnés du Canal du Midi, n'ont eu de cesse d'informer et de travailler sur l'histoire de cet ouvrage. C'est grâce à eux que l'on en sait davantage sur ce Canal primitif. Il faut ici leur rendre un hommage appuyé. Nous, de notre côté, nous avons milité sur ce blog pour que l'on oublie pas ces vestiges et pour leur conservation.

294452842.jpg

Aussi étrange que cela puisse paraître, alors que le Canal du Midi est classé comme Monument historique et patrimoine de l'humanité, l'ancien tracé ne l'est pas. Notre travail porte donc sur la reconnaissance et l'impérieuse nécessité de son classement. Outre ce blog, nous avons milité sur la page "Carcassonne" que j'ai créee sur Facebook pour le porter à la connaissance de tous. Dernièrement, une dame, lectrice de cette page et carcassonnaise expatriée en Moselle, a écrit en son nom personnel à Mme Christophe à la Direction Régionale des Affaires Culturelles à Montpellier.

img536.jpg

Voici la lettre qu'à reçu cette lectrice en réponse à sa demande

Il y a un mois environ, Luce et Francis Teisseire ont été contactés par le STAP (Service Terrotorial de l'Architecture et Patrimoine) afin d'envisager un classement de l'ancien tracé à l'inventaire complémentaire des Monuments historiques. Deux agents se sont rendus avec eux sur le terrain pour prendre connaissance des vestiges qui s'y trouvent. Voilà donc une affire bien engagée qui démontre l'utilité des uns et des autres, chacun à leurs places avec leurs qualités et leurs compétences, à faire avancer le patrimoine de cette ville dans la bonne direction.

____________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

 

14/05/2013

Les berges du Canal du midi en état de friche

Carton rouge

canal.jpg

J'adresse mon carton rouge aujourd'hui aux Voies navigables de France et à la ville de Carcassonne qui depuis des années, n'arrivent toujours pas à s'entendre sur le nettoyage des berges du Canal du midi (photo prise hier soir). Les deux institutions se rejettent la responsabilité de cette incurie qui donne une image déplorable non seulement de ce patrimoine classé à l'UNESCO, mais aussi de Carcassonne. Nous pouvons imaginer aisément le coût de cet entretien, mais en terme de communication le discrédit n'est-il pas bien plus grand que l'économie réalisée? Allons messieurs, un peu de courage! Il est temps de négocier car avec l'abattage des platanes, ce patrimoine va perdre toute sa majesté et le label de l'UNESCO. A la hauteur de la résidence l'étoile, avenue Pierre Sémard, les cyclistes qui passent sur le chemin de halage sont obligés de poursuivre leur route sur le goudron, car en direction de la ville la berge est en friche. Est-ce bien raisonnable? Nous aimerions vraiment ne pas avoir à dénoncer, rabâcher, vous prier ou vous supplier d'agir. Voilà une autre affaire semblable à celle de la Cité entre les Monuments nationaux et la ville de Carcassonne.

© Tous droits réservés / Musique et patrimoine/ 2013

 

09:11 Publié dans Carton rouge | Tags : canal du midi | Lien permanent | Commentaires (7)