18/05/2013

Un coin de Giverny, à Carqueyrolles

Super.jpg

La ville de Carcassonne vient de prendre une initiative écologique qu'il convient de saluer

super2.jpg

En bordure de la route de Limoux, à la hauteur de l'auberge des chênes, cette parcelle de terrain inconstructible en raison de la proximité du fleuve est devenue une prairie. Elle devrait favoriser la polinisation et la biodiversité dans un environnement préservé des pesticides. Rappelons que l'actuelle municipalité avait prévu la construction d'un jardin à cet endroit, mais cet espace écologique est des plus réussis. Il pourrait par exemple servir de modèle aux élèves plasticiens de l'école d'art, située juste à proximité. Qui sait de futurs Manet ou Monet, loin de Giverny...

922160_519453894785413_64137303_o.jpg

Bleuets, marguerites et coquelicots... Mais voilà que déjà, on nous signale des personnes qui, sécateurs en mains, se servent de cet espace pour réaliser des bouquets. Ah! L'éducation est un vaste chantier et l'homme un être destructeur pour son espèce. A Carqueyrolles, ville des médisants sans aucune bonté, la bêtise est plus forte que l'esprit de conservation de tous les patrimoines. La seule conservation qui a réussi c'est celle des abrutis, celle-ci a de l'avenir! Hélas...

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2013