31/05/2014

Contrevents et... marrez-vous!

Tout le monde connaît désormais l'effort des pouvoirs public afin de rénover la bastide St-Louis. On ne peut plus faire n'importe quoi quand on souhaite réhabiliter son logement. Un cahier des charges drastique soumet le maître d'oeuvre à l'administration compétente, qui renvoie souvent l'entrepreneur à ses chères études. Il est normal que l'on ne puisse apercevoir l'ombre d'une antenne parabolique, d'une climatisation, d'un volet roulant en PVC. Le plus souvent, le contrevenant dénoncé par le voisin voit arriver sur le chantier les inspecteurs et là, une belle amende est dressée en bonne et due forme avec convocation au tribunal. Là, où intervient le côté absurde c'est que les bâtiments de France vont à refuser une fenêtre si à défaut de chêne (par exemple), le menuisier s'avisait à vouloir la monter en bois exotique (moins cher) même verni couleur chêne. Les artisans nous expliquent que le responsable de ce service de l'état qui avait d'abord refusé de vous recevoir pour vous expliquer ce qui est interdit — arguant qu'il n'a pas que ça à faire — vous signifiera que tout doit être comme à l'origine une fois la fenêtre commandée. Comprenez au Moyen-âge ou à la Renaissance... Tout ceci fait considérablement augmenter les devis et malgré les aides, cela dissuade les propriétaires d'entreprendre les travaux fort coûteux. Aussi, si vous passez dans la rue piétonne, il vaut mieux regarder droit devant que de lever les yeux, à défaut priez pour que le contrevent ne vous tombe pas sur la tête!

780416934.JPG

À l'angle des rues Clémenceau et de la liberté

658977357.JPG

Rue Clémenceau, des magasins réhabilités dans leur architecture primitive et en levant les yeux, le bailleur a préféré s'arrêter là.

1569153325.JPG

Rue Victor-Hugo

333717014.JPG

Face à la Maison de la presse, rue Clémenceau

274219715.JPG

Quand vous aurez des menuiseries à refaire, faites comme ici... Murez-les, c'est nettement plus médiéval! Les exemples étant multiples, nous vous invitons à visiter la Bastide St-Louis sur cette thématique.

____________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

15/03/2014

Y a-t-il des passe-droits à la Cité de Carcassonne?

"Y a-t-il des passe-droits à l'intérieur et aux abords de la Cité de Carcassonne? N'étant pas expert sur les textes de lois concernant l'administration de ce monument historique, j'ai tenté de me documenter et de prendre des renseignements auprès de personnes éveillées.

69654171.JPG

Place du plô, une ancienne maison abritait jusque-là un restaurant

2338726715.JPG

La même maison, terminée en 2013, a vu son premier étage supprimé et des ouvertures crées au rez-de-chaussée. Les propriétaires ont sûrement obtenu les autorisations. La loi permet-elle de modifier ainsi l'ensemble d'une habitation à l'intérieur d'un monument historique? Quand les Bâtiments de France refusent des poteaux en bois pour éviter que les véhicules ne viennent défoncer le gazon des lices, ils permettent à l'évidence les destructions à l'intérieur de la Cité. Qui délivre le permis?

3450641689.JPG

Autre exemple, l'ancien presbytère à côté de la basilique

4054216795.JPG

Le presbytère a été transformé en restaurant en 2013 et pour ce faire, on a supprimé les deux fenêtres donnant sur la rue. Qui a donné l'autorisation? A-t-on le droit de modifier des ouvertures à l'intérieur d'un site classé? Selon un commerçant de la Cité, le presbytère se serait vendu pour la coquette somme de 600 000 euros... Cela laisse rêveur sur le pouvoir de l'argent à l'intérieur du site, non? D'autres toujours sous la loi du silence évoquent quand on les interrogent, des ventes payées en cash avec de l'argent venant des pays du maghreb. Est-ce vrai? Les commerçants du cru sont-ils jaloux de cette nouvelles concurrence? Un peu des deux sûrement et surtout une opacité coupable de toutes les rumeurs. Ce qui dérange c'est qu'il semble que tous ne sont pas égaux devant la loi...

4144681415.JPG

La législation interdit normalement la pose définitive de terrasses ancrées dans le sol. Dans la rue de la Porte d'Aude, il semble que certains aient obtenu l'autorisation. Vous en conviendrez, ces terrasses ne sont pas démontables. Elles l'auraient été durant l'hiver; époque à laquelle cette photo prise vendredi dernier, prouve l'ineptie des passe-droits qui empêche les véhicules d'accéder à la rue. Pour mémoire, il semble que place St-Jean des restaurateurs aient été contraints à démonter les terrasses en dur posées sans autorisations.

Les abords de la Cité de Carcassonne

Que dit la DIREN?

La direction régionale de l'environnement nous informe du décret du 9 mars 1998 concernant les abords de la Cité et leur extension. Un périmètre non-aedificandi (inconstructible) du 9 avril 1959 a été étendu le 9 mars 1993.

1605482048.jpg

La zone en rouge délimite le périmètre inconstructible autour de la Cité. (Source: DIREN)

A ce titre, il est pour mémoire de rappeler que l'obtention du classement à l'UNESCO en 1997 tient à cette zone autour du monument historique. Carcassonne est rentrée au patrimoine mondial car elle a su démontrer que son château était entouré de champs inconstructibles.

2634308106.png

Comment expliquer que dans la rue Barbacane située dans le périmètre inconstructible, cette résidence à gauche ait obtenu un permis de construire? Il y a moins d'une dizaine d'année, le terrain sur lequel elle se trouve n'était encore qu'un jardin maraîcher. De plus, cette zone est inondable...

Motivation du classement

"Le classement du site des abords de la Cité de Carcassonne a été motivé pour son caractère historique et pittoresque. L'objectif est de préserver le glacis immédiat de la Cité médiévale et son écrin paysager côté sud-est de vignes, champs et bois. La relation "paysage-monument" est essentielle à Carcassonne car elle est porteuse de l'ambiance générale du site" (Source: DIREN)

Etat actuel de conservation du site

"Le paysage agricole est bien préservé, en partie grâce à l'ancienne zone de protection non-aedificandi arrêtée en 1959. A l'époque, les propriétaires avaient été indemnisés. Ils étaient autorisés à modifier leur bien exclusivement pour des projets participant à l'amélioration paysagère. [...] Quelques dégradations sont à noter aux abords immédiats de la Cité, liées à la surfréquentation touristique (constructions, mauvais aménagements)."

1224173951.jpg

Les terrains agricoles au sud de la Cité de Carcassonne

Problèmes

"L'ambiance à l'intérieur de la Cité est en contradiction avec l'image d'une cité médiévale. De nombreux disfonctionnements sont liés à la surfréquentation touristique de la Cité: vastes stationnements non aménagés à proximité immédiate de la cité; mauvaise organisation de la circulation automobile et piétonne; signalétique commerciale surchargée et agréssive; insuffisance des dispositifs d'accueil, de l'offre culturelle et des services aux visiteurs. Le syndicat mixte créé en 2003 pour mettre en oeuvre l'Opération Grand site ne dispose pas des moyens opérationnels (personnel, etc...) pour appliquer son programme d'actions." (Texte in-extenso de la DIREN)

Qui sont les gestionnaires de la Cité?

Diren L-R: Délivrance d'autorisations de travaux dans le site classé

Etat: Gestion de la cité (remparts, lices, château comtal, porte Narbonnaise)

Mairie: Urbanisme, gestion des biens communaux

Syndicat mixte du Grand site de la Cité: Mise en oeuvre de l'Opération Grand site.

Conseil général: Routes...etc.

Vous pouvez consulter le document de la DIREN en cliquant sur le lien ci-dessous

http://irlr-app.dreal-languedoc-roussillon.fr/~addsd/SITE...

__________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

 

13:47 Publié dans Carton rouge | Tags : carton rouge | Lien permanent | Commentaires (5)