15/04/2014

Quel avenir pour le domaine de Cazaban?

Doit-on ranger le domaine de Cazaban situé à la sortie de Cazilhac, dans la longue et douloureuse liste des métairies du XVIIIe siècle à l'état d'abandon et de ruine? Si l'on en juge par les photographies que nous publions, il semblerait qu'il soit ouvert au quatre courants d'air. Va t-il devenir une décharge sauvage, un squat ou pire, est-il voué à périr dans un incendie? Ce site fut la propriété du Ministère de l'agriculture jusqu'en janvier 2013, date à laquelle par vente publique il fut vendu à la société immobilière Hectare S.A. Le projet du promoteur était alors d'y réaliser un lieu de réceptions, séminaires, salle pour mariages...

cazaban 2.jpg

Le portail d'entrée du domaine de Cazaban

L'ambition d'Hectare S.A est tout à fait louable car ce type de structure fait vraiment défaut dans le carcassonnais; surtout si l'ensemble de patrimoine historique est bien conservé.

cazaban.jpg

Là, où nous sommes perplexes, c'est qu'une fois encore, plus d'une année s'est écoulée sans que les moindres travaux n'aient débutés sur place. Notre crainte c'est que Cazaban subisse au final le même sort que le domaine de Moureau, situé à la sortie de Carcassonne.

cazaban 3.jpg

Une bonne affaire?

cazaban

570€ pour 2849 m2!!!

Délibération du Conseil municipal de Palaja (Nov 2013)

______________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014