04/05/2015

Quand la Cité accueillait une collection de costumes des films d'Hollywood

À l'époque de l'âge d'or du ciména américain avec leurs célèbres comédies musicales fimées, les Aston Martin et autres Rolls Royce s'arrêtaient à l'Hôtel de Cité ; on voyait alors descendre des berlines rutilantes, James Stewart ou Grace kelly. Ah! Avec plus d'intelligence et de volonté, je me dis qu'avec un monument aussi unique que la Cité médiévale, nous aurions pu créer un festival du film. On lui aurait peut-être donné le nom d'André Cayatte, ce cinéaste né à Carcassonne et primé d'un Ours à Berlin. Hélas, la facilité ou le manque d'ambition nous a égaré sur la voie d'un tourisme de masse, dont nous voyons aujourd'hui les limites économiques. Pendant ce temps, à Cannes, à Cabourg, à Annecy... Bref, autres lieux, autres moeurs ; il est inutile d'épiloguer car je vais sûrement m'énerver. Juste une dernière chose: on préfère faire défiler des chanteurs de passage dans un théâtre Jean Deschamps, où il n'y a plus de théâtre dramatrique. Changeons son nom pour celui de Lady Gaga, c'est plus en phase avec ce qu'on y écoute.

002.jpg

James Stewart à l'Hôtel de la Cité

L'exposition

img089.jpg

Au mois de juin 1978, la grande salle des tours Narbonnaises accueillit une exposition de costumes et de mannequins médiévaux. Elle se transforma pour l'occasion en une espèce de Musée Grévin, car plusieurs modèles avaient été conçus avec le visage d'un acteur du cinéma américain. 

cost6.jpg

L'ensemble de cette collection provenait d'un achat de costumes de cinéma qui avaient été acquis par une habitante de la Cité: Mlle Maya Koumany,une danseuse d'origine Russe. Cette dernière les tenait d'un de ses amis Monty M. Berman (1912-2002), le plus grand costumier d'Hollywood. On dit d'ailleurs qu'il serait venu à plusieurs reprises à Carcassonne. Il avait créé les costumes des Canons de Navarrone, de Lawrence d'Arabie, de James Bond. Il avait habillé Katherine Hepburn, Richard Burton, Sean Connery...

img101.jpg

Des costumes romantiques pour le cinéma

img094.jpg

Stan Laurel, à gauche...

img095.jpg

Une fileuse à son rouet

img096.jpg

Un moine et deux seigneurs

img091.jpg

Deux enfants

img097.jpg

Le fou du Roy

img092.jpg

La cour

img102.jpg

Les musiciens

img103.jpg

Le poète

Jusqu'au milieu des années 1990, une grande salle du Château comtal avait été aménagée pour accueillir ces mannequins. Elle faisait partie du circuit de visite à intérieur des remparts par le musée Pierre Embry. La salle a été ensuite débarrassée de cette espèce de musée Grevin médiéval qui ne gênait personne, sûrement à la demande du Centre des Monuments Nationaux. Les costumes ont été ensuite vendus à Jean-Michel Signoles, patron à cette époque de l'Hôtel de la Cité. C'est Philippe Decaud qui les a accueilli et exposé dans un musée à l'entrée payante, à côté de son bar Le sénéchal. Aujourd'hui, difficile de savoir où ils sont passés, mais selon lui, ils auraient été vus dans un château cathare il y a deux ans.

_________________________________

© Tous droits réservés/ Musique et patrimoine/ 2014

10:09 Publié dans Cinéma, La Cité | Tags : costumes | Lien permanent | Commentaires (11)